Que dit le Coran d’un homme qui bat sa femme ?
Fatwa No: 89747

Question

Je voudrais m’informer de certains points qui concernent le comportement de mon mari qui est devenu violent et mauvais envers moi. Que dit le Coran d’un homme qui bat sa femme ? Ai-je le droit de le battre sans lui casser les os ni le blesser mais juste pour lui donner une leçon et le dissuader de me battre ? 

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

La Charia (Législation musulmane) interdit aux deux époux d’être injustes ou agressifs l’un envers l’autre. Le mari n’a pas le droit de battre sa femme sans justification admise par la Charia et sans suivre les règles à ce sujet. Cela est une atteinte à son droit à être bien traitée qu'Allah a ainsi affirmé (sens du verset) : « Entretenez de bons rapports avec vos femmes » (Coran 4/34)

De l’autre côté, il est interdit à la femme de battre son mari car cela contredit l’autorité qu’il a sur elle, Allah, glorifié soit-Il, dit (sens du verset) :
« Les hommes ont la charge et la direction des femmes en raison des avantages qu’Allah leur a accordés sur elles, et en raison aussi des dépenses qu'ils effectuent pour assurer leur entretien. » (Coran 4/34)

Al-Tirmidhî a rapporté ces paroles du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) :
« Si j’avais ordonné à quelqu’un de se prosterner devant un autre, j’aurais ordonné à la femme de se prosterner devant son mari. »

Si le mari bat sa femme de façon que la Charia n’autorise pas, en lui faisant beaucoup de mal et qu’elle soit obligée de se défendre, elle est autorisée à le faire d’après ces Paroles d’Allah, glorifié soit-Il (sens du verset) : « Quand quelqu'un vous agresse, usez de réciprocité en proportion du dommage causé » (Coran 2/194)

Nous attirons votre attention sur deux points :

Le premier : « La Charia (Législation musulmane) autorise l’homme à frapper sa femme de façon légère lors de son insubordination si les conseils et le refus du rapport sexuel ne la dissuadent pas. »

Le deuxième : la vie conjugale est un lien solide qu’il convient de respecter et d’honorer et de ne pas souiller avec ce genre de différends qui en arrivent à l’injustice et à la violence.

Et Allah sait mieux.  

Fatwas en relation