Les règles de bienséance durant le Hadj

Dimanche 13/12/2009

Il y a un certain nombre de recommandations et de règles qu'il convient, pour celui qui a pris la résolution de faire le Hadj, de respecter et d'observer afin d'accomplir les rites selon la prescription de la Charia et afin que son Hadj soit accepté. La première de ces recommandations et de ces règles est que cette personne accomplisse son Hadj en ne désirant par cela que la satisfaction d'Allah, Exalté soit-Il, et l'au-delà, en vouant à Allah, Exalté soit-Il, une intention sincère et en ne désirant par son Hadj ni l'ostentation ni la réputation, car la sincérité est le fondement des actions et elle est la raison de l’acceptation. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Il ne leur a été commandé, cependant, que d'adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif […] » (Coran : 98/5) et le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, a dit :

« Les actions ne valent que par les intentions qui les motivent et chacun ne recevra la récompense qu'il mérite que selon son intention. » (Boukhari, Mouslim)
Ensuite, il est du devoir du Musulman qui souhaite accomplir le Hadj de consulter Allah, Exalté soit-Il, en effectuant la prière de l’Istikhaarah, prière de consultation, et cette consultation n'est pas liée au Hadj en lui-même, car le Hadj tout entier est un bienfait, mais est liée au moment du voyage, au choix des compagnons et à la situation de la personne, etc. Il prie alors deux unités de prière de consultation, en dehors des prières obligatoires, puis fait l'invocation de consultation qui est bien connue, et consulte aussi une personne de confiance connue pour sa religion, ses connaissances et son expérience. Le pèlerin doit se réconcilier avec Allah, Exalté soit-Il, en se repentant sincèrement de tous les péchés et désobéissances et se réconcilier avec les créatures en accomplissant ses devoirs envers les autres serviteurs, en réparant les injustices, en restituant ce qu’on lui a confié et en remboursant ses dettes ou en demandant une faveur à ses créanciers. Fait aussi partie de ces règles, le fait que le serviteur écrive ses recommandations en rédigeant son testament où il note ce qu’il doit à autrui et ce que les autres lui doivent avant son départ, car le voyage implique l'exposition de l'homme aux dangers et aux difficultés et où il recommande à sa famille et à ses amis la crainte d'Allah, Exalté soit-Il.
Il doit choisir la bonne dépense et l'argent licite, car certes, Allah, Exalté soit-Il, est bon et accepte seulement ce qui est bon, et c'est pour cela qu'acquérir sa subsistance par des moyens illicites est un obstacle à l'exaucement des invocations.
Il doit aussi avoir connaissance des règles du voyage, du Hadj et de la 'Omrah et poser des questions sur ce qui lui pose problème dans cela afin qu'il ait connaissance des conditions du Hadj, de ses obligations, de ses piliers et de ses actes surérogatoires pour pouvoir adorer Allah, Exalté soit-Il, en connaissance de cause et sans tomber dans ce qui invalide son Hadj et réduit sa récompense. Il doit s’équiper pour cela en prenant avec lui ce dont il a besoin comme livres et cassettes éclaircissant les règles du Hadj et en se faisant accompagner des gens de science et d'expérience en ce qui concerne les rites du Hadj, ses moments et ses lieux.
Le pèlerin doit également choisir pendant ce voyage les compagnons vertueux qui pourront l’aider s’il lui arrive de languir et qui lui rappelleront ce qu’il doit faire s’il lui arrive de commettre une négligence. Ces compagnons lui ordonneront le convenable et lui interdiront le blâmable. Il doit prendre garde à ne pas tenir compagnie aux méchants qui ne respectent pas les interdits d’Allah, Exalté soit-Il, et n’exaltent pas Ses injonctions et qui pourront faire perdre au pèlerin les moments les plus bénéfiques dans ce qui est futile et sans utilité.
Il doit également veiller au respect des règles du voyage et de ses invocations en prononçant l'invocation de voyage : « Allaho Akbar » (Allah est Le Plus Grand) chaque fois qu'il gravit un point élevé et en disant : « Sobhaan Allah » (Gloire à Allah) chaque fois qu'il descend une vallée. Il prononce l'invocation lors de l'entrée dans une ville ou un village se trouvant sur le chemin et ainsi de suite concernant les invocations et les bienséances mentionnées dans les livres des savants. S'il fait partie d’un groupe, ses membres doivent alors désigner un chef de groupe et lui obéir dans la mesure où il ne désobéit pas à Allah, Exalté soit-Il.
Parmi les bienséances que le pèlerin doit observer, il y a la préservation de la langue de ce qu'Allah, Exalté soit-Il, a interdit tels la médisance, le ragot, l'insulte, l'injure et l'argumentation futile. Il doit aussi détourner le regard des interdits en craignant Allah, Exalté soit-Il, et en respectant Ses interdits. Il ne doit pas revenir de son Hadj avec des péchés et des fardeaux.
Quant à la femme musulmane, elle doit faire attention à se couvrir et à être chaste et doit prendre garde à ne pas exhiber sa parure, se dévoiler ou se mêler aux hommes et subir leur bousculade, tout comme elle doit avoir connaissance des règles du Hadj relatives aux femmes et demander des explications sur ce qui lui pose problème. Il convient aussi au pèlerin d'être miséricordieux et doux envers ses compagnons parmi les pèlerins et cela en étant attentif à leur confort, en orientant celui d'entre eux qui s'est perdu, en éduquant les ignorants, en évitant tout ce qui pourrait leur nuire, en supportant patiemment ce qui émane de certains et en adoptant un bon comportement et une nature généreuse.
Il doit aussi être attentif à accomplir les prières obligatoires en leur temps et en commun et prendre garde à ne pas les retarder.
Sachez, mon frère musulman, que parmi les choses pouvant vous aider à observer ces bienséances, figure le fait de prendre conscience de la grandeur du moment et du lieu, car c’est cela qui amènera le plus facilement à accomplir les rites avec soumission et vénération envers Allah, Exalté soit-Il. Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d'Allah, s'inspire en effet de la piété des cœurs. » (Coran : 22/32)
Il vous incombe de vous rappeler également que les jours sont comptés et passent à vive allure, et ce afin de profiter du temps et de chaque instant dans ce qui vous rapproche de votre Seigneur, Exalté soit-Il.
Qu'Allah, Exalté soit-Il, nous aide à accomplir le Hadj de la façon qui Le satisfait et qu'Il nous compte parmi ceux dont le Hadj est accepté et parmi les gagnants.

Glossaire du Hadj

Mecque (la), Makka (Makkah) : Ville de la péninsule arabique (Arabie Saoudite), centre religieux de l'Islam. Le Prophète Mohammed... Plus

© 2018, IslamWeb, Tous droits réservés.