Fais aux gens une annonce pour le Hadj

Mercredi 28/09/2011

Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 
« Et fais aux gens une annonce pour le Hadj. Ils viendront vers toi, à pied, et aussi sur toute monture, venant de tout chemin éloigné » (Coran 22/27)
 
 « Et fais aux gens une annonce »
Annoncer, c'est le fait de hausser la voix pour informer autrui d'une chose.
 
« aux gens » implique le fait qu’elle s'adresse à l'ensemble des êtres humains. Selon Ibn ‘Abbaas, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, et plusieurs pieux prédécesseurs, Ibraahiim, (Abraham), ', se leva et lança un appel aux gens : « Ô gens, votre Seigneur s'est donné une maison, venez donc y faire le pèlerinage ». On raconte que les montagnes s'inclinèrent et que la voix d'Ibraahiim (Abraham), ‘, atteignit les confins de la terre. Si bien qu'elle fut entendue par les fœtus et les âmes non encore nées, dans les échines. Tous ceux qui l'entendirent, y compris les pierres, les arbres, la terre, et ceux dont Allah, Exalté soit-Il, a décrété qu'ils devaient faire le pèlerinage, répondirent en disant : « Labbayka, Allahomma labbayka, (ô Seigneur, nous avons répondu à ton appel) ».
 
« venant de tout chemin éloigné» : c'est une allusion au fait que les hommes viendront de toutes parts, même des lieux les plus éloignés. Il n’y a pas de musulman au monde qui ne ressente le désir et l'envie de voir la Ka'ba et d’effectuer les circumambulations autour d’elle. Donc, les gens se rendent à la Ka‘ba, venant des quatre coins du monde.
 
 « pour participer aux avantages qui leur ont été accordés » :
 c'est-à-dire afin qu’ils récoltent les bénéfices du Hadj. Ibn ‘Abbaas, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a dit : «Il s’agit des bénéfices de ce bas monde et de l'au-delà. Les bénéfices de l'au-delà, c'est d'obtenir la satisfaction d'Allah, Exalté soit-Il, et les bénéfices de ce monde, c'est le commerce et l’immolation des bêtes ».
 
« et pour évoquer le nom d'Allah aux jours fixés sur la bête de cheptel qu’Il leur a attribuée » :
Ibn ‘Abbaas, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, dit à ce propos : « Les jours fixés sont les dix premiers jours de Dhoul Hidjah ». Cette opinion est également celle d’Ach-Chaafi‘i, et l’opinion la plus répandue d’Ahmad, et il existe d’autres opinions concernant le sens des « jours fixés », veuillez consulter pour cela les ouvrages de Tafsiir.
 
En outre, il existe plusieurs Hadiths Sahihs au sujet du mérite des bonnes actions durant les dix premiers jours du mois de Dhoul Hidjah. Mérite dont nous avons parlé lors d'un précédent article (« le mérite des dix premiers jours de Dhoul Hidjah ») que vous pouvez consulter.
 
« Mangez-en vous-mêmes et faites-en manger le besogneux misérable » : l'ordre de manger contenu dans ce verset est à titre de permission et de recommandation, comme le souligne la majorité des savants. On rapporte par ailleurs que le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam, lorsqu'il égorgea son bétail, ordonna qu'on fasse cuire un morceau de chaque bête. Il mangea de sa viande et but de son bouillon (Mouslim).
 
Certains Taabi‘iines relatèrent que les polythéistes ne mangeaient pas leurs bêtes immolées (lorsqu'ils faisaient des sacrifices). Les Musulmans furent autorisés à le faire, ainsi quiconque souhaite en manger peut le faire, sinon il peut s’en abstenir.
 
 « Puis qu'ils mettent fin à leurs interdits » : d’après Ibn ‘Abbaas, il s’agit de l’ordre de mettre fin à l’Ihraam, en se rasant le crâne, en s’habillant et en se coupant les ongles.
 
« Et qu'ils remplissent leurs voeux » : c'est un message adressé au pèlerin afin qu'il accomplisse les actes rituels du Hadj et les actions qu'il s'est engagé à accomplir comme, à titre d'exemple : faire une offrande ou donner l'aumône.
 
« et qu’ils fassent les circuits autour de l’Antique Maison » : il est question ici des circumambulations prescrites le jour du Nahr (jour de l'immolation), appelées Tawaaf Al-Ifaadhah (circumambulations du déferlement), Tawaaf Al-Sadr (circumambulations du départ), Tawaaf Az-Ziyaarah (circumambulations de la visite) ou Tawaaf Al-Rokn (circumambulations du pilier), car c'est l'un des piliers du Hadj à cause de ce verset et de l’accomplissement de ce rite par le Prophète, Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam.
 

Et Allah sait mieux.


Glossaire du Hadj

Mecque (la), Makka (Makkah) : Ville de la péninsule arabique (Arabie Saoudite), centre religieux de l'Islam. Le Prophète Mohammed... Plus

© 2018, IslamWeb, Tous droits réservés.