Réflexions sur le pèlerinage

Jeudi 06/10/2011

Vous êtes prêt à partir pour accomplir une grande obligation. Faites ce voyage vers la Maison d’Allah, exalté soit-Il, de la manière qui Lui plaît. Pensez au prochain voyage qui aura lieu, celui qui mènera à la rencontre d’Allah, exalté soit-Il, le Très Haut. Ceci soulève des questions telles que : Qu’est ce que j’ai préparé pour ce Jour ? Est-ce que je respecte les ordres d’Allah, exalté soit-Il ? Est-ce que je suis la Sunna ? Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et n’invoque nulle autre divinité avec Allah. Point de divinité à part Lui. Tout doit périr, sauf Son Visage. A Lui appartient le jugement ; et vers Lui vous serez ramenés » (Coran 28/88).

Quand vous vous apprêtez et que vous prenez suffisamment de provisions pour atteindre la terre sacrée de la Mecque, rappelez-vous du voyage vers Allah, exalté soit-Il et de l’au-delà où vous aurez besoin de la provision de vos bonnes actions pour atteindre le but désiré. La mort et la tombe, le Jugement, la Balance et le Siraat suivi soit du Paradis soit de l’Enfer, sont devant vous. Celui qui est béni sera celui qu’Allah, exalté soit-Il, sauvera, alors suivez donc les ordres d’Allah, exalté soit-Il : « … Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété… » (Coran 2/197).
En vous habillant des deux étoffes de l’Ihraam, rappelez-vous du moment où vous serez revêtu d’un linceul, quand votre corps sera enveloppé et mis dans la tombe. Ceci pousse à renoncer à la désobéissance et aux péchés, tout comme vous avez abandonné vos habits de luxe et vous vous êtes vêtu de deux simples étoffes blanches. Lavez et purifiez votre cœur de toutes les marques de péchés et de désobéissance.
Quand vous vous arrêterez au Miiqaat, rappelez-vous qu’il reste encore un autre Miiqaat qui aura lieu prochainement. Il s’agit du Miiqaat (rendez-vous pris) du Jour de la résurrection (sens du verset) : « Dis : En vérité les premiers et les derniers seront réunis pour le rendez-vous d’un jour connu » (Coran 56/49-50).
Au moment d’entrer à la Mecque, rappelez-vous que vous êtes dans un sanctuaire sûr (sens du verset) : « … Ne les avons-Nous pas établis dans une enceinte sacrée, sûre, vers laquelle des produits de toute sorte sont apportés comme attribution de Notre part ? Mais la plupart d’entre eux ne savent pas » (Coran 28/57).
Rappelez-vous du sanctuaire du Jour de la Résurrection, sanctuaire que nul ne peut atteindre sauf ceux qui croient sincèrement en Allah, exalté soit-Il, et qui évitent toute forme de Chirk (polythéisme) (sens du verset) : « Ceux qui ont cru (en l’Unicité d’Allah et n’adorant nul autre que Lui) et n’ont point troublé la pureté de leur foi par quelqu’inéquité (association) (en adorant d’autres avec Allah), ceux-là ont la sécurité ; et ce sont eux les bien-guidés » (Coran 6/82).
Le Cheikh Naasir Eddine Al-Albaany, qu'Allah lui fasse miséricorde, a écrit dans son conseil aux pèlerins : « … Nous avons vu de nombreuses personnes (pendant le pèlerinage) tomber dans le chirk (attribuer des partenaires à Allah, exalté soit-Il). Par exemple, ils invoquent un autre qu’Allah pour les soulager de souffrances, ils cherchent l’aide de prophètes et de gens pieux décédés ; ils les invoquent à la place d’Allah, exalté soit-Il, et ils font des serments en leurs noms en les glorifiant de manière injustifiée. Avec de telles actions, ils invalident entièrement leur pèlerinage, comme Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine ; et tu seras très certainement du nombre des perdants » (Coran 39/65). Engagez-vous à vous repentir, à avoir une bonne opinion d’Allah, exalté soit-Il, en espérant qu’Allah, exalté soit-Il, vous sauvera de Son châtiment.
Quand vous entrez dans la Mosquée Sacrée, par l’une de ses portes, vous apercevez maintenant ce que vous rêviez de voir depuis si longtemps. Louez Allah, exalté soit-Il, pour avoir rendu cela possible et espérez qu’Il vous fasse don de la plus grande des rétributions, qui consiste en la vision de Son Visage Majestueux le Jour des Comptes. Cette reconnaissance ne doit pas être uniquement verbale en disant al-hamdulillah, mais également en obéissant à Ses Ordres pendant le pèlerinage et durant toute votre vie.
Embrasser la pierre noire devrait ancrer en vous l’amour de la Sunna du Messager d’Allah (). Rappelez-vous de la parole de ‘Omar, qu'Allah soit satisfait de lui : « Je sais que tu n’es qu’une pierre qui ne peut ni porter préjudice ni être bénéfique. Si je n’avais pas vu le Prophète () t’embrasser, je ne t’aurais jamais embrassée » (Boukhari : 1520 entre autres).
Vous commencez votre Tawaaf. Sachez que le Tawaaf est un grand moment pour glorifier Allah, exalté soit-Il. Evoquez-le et passez votre temps à l’invoquer. Méditez sur l’époque où le Prophète () fut empêché de faire ce que vous êtes en train de faire ! Ensuite, pensez à la manière dont le Messager d’Allah () a purifié la Maison d’Allah des symboles qui renvoyaient à l’adoration d’autres qu’Allah, exalté soit-Il. Toutes les idoles furent détruites ! Demandez à Allah, exalté soit-Il, de vous raffermir sur la bonne croyance et la voie des Salafs et de vous permettre de décéder en suivant la religion Al-Hanifiyyah (l’Islam).
Buvez de l’eau de Zamzam et invoquez Allah, exalté soit-Il, et glorifiez-Le. Rappelez-vous des bénédictions d’Allah, exalté soit-Il, qu’Il a octroyées à l’humanité sous la forme de cette eau bénite.
Lorsque vous effectuez le Sa’y (marche entre les deux monts As-Safaa’ et Al-Marwa), méditez sur Hadjar, la mère d’Ismaël () quand elle a demandé à son mari, Ibraahiim (Abraham) () : « Allah t’a-t-Il ordonné de faire cela ? (me laisser avec mon bébé dans la région désertique de la Mecque ?)  Quand il () a répondu par l’affirmative, elle manifesta sa croyance forte, et sa confiance en Allah, exalté soit-Il, en répondant ceci : « Alors Allah ne nous abandonnera pas ». Cette grande déclaration fit de Hadjar le parangon de l’endurance solide, de la persévérance et de la confiance qu’un Musulman doit avoir en Allah, exalté soit-Il. Ici, dans la Mecque désertique, Hadjar était pleine de confiance en Allah et dans les montagnes, Abraham () invoquait Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « Ô notre Seigneur, j’ai établi une partie de ma descendance dans une vallée sans agriculture, près de Ta Maison sacrée [la Ka’ba], - ô notre Seigneur - afin qu’ils accomplissent la Salât. Fais donc que se penchent vers eux les cœurs d’une partie des gens. Et nourris-les de fruits. Peut-être seront-ils reconnaissants ? » (Coran 14/37).
Allah, exalté soit-Il, exauça l’invocation d’Ibraahiim () et pour récompenser la croyance ferme de Hadjar, des hommes et des fruits arrivèrent à la Mecque provenant de différents horizons et leur fils devint prophète d’Allah, exalté soit-Il.
Le Sa’y et la lutte de Hadjar nous ont transmis une leçon de patience dans l’adversité, et appris que l’homme doit se tourner vers Allah, exalté soit-Il, qui est la Seule Source de secours. Quand un homme se rappelle de la lutte et de la patience de cette femme, il lui devint facile de supporter ses propres problèmes.
Le fait de se tenir sur 'Arafat (le Woqouf) et la foule devraient vous rappeler le Jour de la Résurrection, quand tous les hommes, du premier au dernier, se tiendront devant leur Seigneur, pieds nus, nus, et non circoncis, pendant cinquante mille ans. Montrez-vous humble devant Allah, exalté soit-Il, et manifestez votre adoration à Lui Seul. Décidez d’abandonner tous les péchés, hâtez vous d’accomplir de bonnes actions et libérez-vous de tout orgueil et arrogance.
Ramassez les pierres et quand vous vous apprêtez à commencer le jet de pierres (jamaraat), rappelez-vous du hadith du Messager d’Allah () : « Le fait de jeter les cailloux (c’est-à-dire au niveau des Djamaraates), sera une lumière pour vous le Jour du Jugement » (Al-Albaany, Sahiih, Silsilah al-Ahaadiith as-Sahiihah vol: 6, N°: 2515). Ce jet de pierres est une manifestation de servitude envers Allah, exalté soit-Il, parce que même si l’Homme ne comprend pas la raison entière et la sagesse de cet acte, il suit les ordres d’Allah, exalté soit-Il, en toute soumission.
Avant d’accomplir le sacrifice, purifiez votre intention car (sens du verset) : « Ni leurs chairs ni leurs sangs n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la piété… » (Coran 22/37). Quand vous immolez votre hady (bête de sacrifice), rappelez-vous de cet événement, quand un père, Ibraahiim (Abraham) () s’est soumis aux ordres d’Allah, exalté soit-Il et a volontairement accepté de sacrifier son fils unique (Ismaël) qui avait grandi et était devenu pour lui un bâton de vieillesse. Ceci nous apprend à obéir aux ordres d’Allah, exalté soit-Il, tout comme Ismaël () l’a fait (sens du verset) : « … (Ismaël) dit : « Ô mon cher père, fais ce qui t’es commandé : tu me trouveras, s’il plaît à Allah, du nombre des endurants» (Coran 37/102).
Après avoir fini votre pèlerinage, ne pensez pas que l’évocation d’Allah, exalté soit-il, soit terminée, lisez attentivement ce qu’Allah, exalté soit-il, dit (sens du verset) : « Et quand vous aurez achevé vos rites (du pèlerinage), alors invoquez Allah comme vous invoquez vos pères, et plus ardemment encore… »(Coran 2/200).

Glossaire du Hadj

Mecque (la), Makka (Makkah) : Ville de la péninsule arabique (Arabie Saoudite), centre religieux de l'Islam. Le Prophète Mohammed... Plus

© 2018, IslamWeb, Tous droits réservés.