Le pèlerinage : rituel ou amusement ?

Mercredi 02/11/2011

Louange à Allah Qui a institué cette religion pour nous, l’a complétée, parachevée et Qui a dit (sens du verset) :

 
"Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J’agrée l’Islam comme religion pour vous." (Coran 5/ 3).
 
Qu'Allah fasse l'éloge du Messager () envoyé comme miséricorde au monde entier et qu'Il lui accorde le salut, à lui et à sa famille, à ses Compagnons, aux Tabi'în et à ceux qui leur emboîtent le pas et suivent leur voie jusqu'au Jour du Jugement dernier.
 
Voici le pèlerinage qui revient avec ses moments de miséricorde, ses mérites, ses fruits et ses ombres allongées alors que les cœurs des musulmans aspirent à la visite de la Maison sacrée pour accomplir le grand rituel, à savoir le pèlerinage ou la 'Umra pour y accomplir la prière en espérant la récompense et la rétribution d’Allah, exalté soit-Il, pour leurs œuvres.
 
Ainsi, voici la période du pèlerinage qui revient cette année pour nous inspirer les réflexions suivantes :
 
Première réflexion :
 
Le pèlerinage est un grand acte d'adoration qu'Allah, exalté soit-Il, a imposé à quiconque en a les moyens parmi Ses serviteurs ; Allah, exalté soit-Il, dit dans Son Livre (sens du verset) :
 
"Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui en ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. Et quiconque ne croit pas, Allah Se passe largement des mondes" (Coran3/ 97).
 
Le Messager () en a fait un des piliers de l'Islam et ceci est mentionné dans le hadith connu et rapporté par Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui : "L'Islam est basé sur cinq piliers…" et le Messager () a mentionné entre autres "le fait d'accomplir le pèlerinage pour ceux qui en ont les moyens".
Ce rituel est un acte d’adoration voué à Allah, exalté soit-Il. Ceci exige que le pèlerin ressente son statut d’esclave d'Allah, exalté soit-Il, car le pèlerinage ne consiste pas uniquement en de simples mouvements dénués de sens. Il s'agit plutôt d'un acte d'adoration destiné à Allah, exalté soit-Il, pour Lui montrer notre soumission envers Lui, exalté soit-Il. Ceci a été explicité par la parole du calife bien guidé 'Umar ibn Al Khattâb, qu'Allah soit satisfait de lui, qui a dit lorsqu'il a embrassé la Pierre noire : "Par Allah, je sais que tu n'es qu'une pierre qui n'est ni utile ni nuisible, mais c'est seulement parce que j'ai vu le Messager d'Allah () t'embrasser que je t'embrasse". Ceci représente la réalisation du sens de la soumission vis-à-vis d'Allah, exalté soit-Il, concernant les actes d'adoration qu'Il, exalté soit-Il, nous a imposés.
De plus, ces œuvres accomplies durant le pèlerinage permettent d’évoquer d'Allah, exalté soit-Il. Le Messager () a dit :" Le tawâf, le sa’î entre as-Safâ et al-Marwa et la lapidation des stèlesfurent prescrits pour l’évocation d’Allah, exalté soit-il. " Ceci confirme le fait qu'Allah, exalté soit-Il, nous a prescrit de L'évoquer à chaque rituel comme Il, exalté soit-Il, le dit (sens du verset) :
 
"(…)Lorsque vous déferlez de Arafat, rappelez le Nom d’Allah auprès du Repère sacré et glorifiez-Le pour vous avoir mis sur la bonne voie, alors qu’auparavant vous étiez du nombre des égarés ! " (Coran 2/ 198).
 
C’était ce que faisait le Messager () dans tous les rites ; le Messager (Salla Allahou 'Alaihi wa Sallam) a dit : "Apprenezauprèsde moi les ritesque vous devez accomplir".
 
Parmi les missions les plus éminentes du pèlerinage et de tout autre acte d'adoration figure le fait que le musulman ressente ce qui l’incite à s'attacher à la Sunna, se laisse émouvoir par ce culte, et exploite son temps en accomplissant des actes d'obéissance à Allah, exalté soit-Il, et en demandant à Allah, exalté soit-Il, d’accepter ses rites et de les agréer.
 
Deuxième réflexion :
 
Parmi les plus fruits précieux du pèlerinage citons :
-        Le fait d'entrer au Paradis : le Messager () a dit : "…et le Hadj accompli avec piété n'aura d'autre récompense que le Paradis".
-La rémission des péchés : le Messager () a dit :
 
"Celui qui aura fait le pèlerinage sans commettre d'actes impudiques, ni dedésobéissances, redeviendra tel qu'il était le jour où sa mère l'a enfanté, absous de ses péchés".
 
-        L'exaucement des invocations : étant donné que le musulman vit une période éminente, dans un endroit éminent et dans un état éminent, ses invocations sont exaucées.
 
-        Le rang du serviteur est élevé et ses hasanât (récompenses pour les bonnes actions) se démultiplient. Une prière accomplie lors du pèlerinage équivaut à cent mille prières ailleurs comme l'a dit le Messager ().
 
Le musulman se doit donc de ne pas perdre de vue ces fruits magnifiques afin de s'évertuer à faire davantage d'efforts lors de son pèlerinage, sa 'Umra et les rites qu'il accomplit, espérant ainsi être exaucé et moissonner ces fruits dans ce bas monde comme dans l'au-delà.
 
Troisième réflexion :
 
Parmi les signes importants de l’acceptation par Allah, exalté soit-Il, des rites, citons :
-        Le fait d’adorer exclusivement Allah, exalté soit-Il, tout en écartant toute autre fin. C'est ainsi qu'Allah, exalté soit-Il, a ordonné (sens du verset) : "Adore donc Allah en Lui vouant un culte exclusif " (Coran 39/ 2) et en disant (sens du verset) : Il ne leur a été commandé, cependant, que d’adorer Allah, Lui vouant un culte exclusif, " (Coran 98/ 5). Allah, exalté soit-Il, nous met en garde contre le fait de Lui donner des associés en disant (sens du verset) :
-         
 " Certes Allah ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut. Mais quiconque donne à Allah quelqu’associé commet un énorme péché " (Coran 4/ 48).
 
 -Le fait de se comporter conformément à ce qui a été transmis du Messager () dans le Pèlerinage d'Adieu : le Messager () a dit : " Apprenezauprèsde moi les ritesque vous devez accomplir".
 
Ainsi le Messager () incite le musulman à être soucieux d’apprendre la jurisprudence des rites du pèlerinage et à connaître ce qui est permis et ce qui n'est pas permis dans ce domaine, afin que son pèlerinage soit valide. Le Messager () a confirmé également la nécessité d’éviter toute exagération difficile à supporter pour l’âme, et de ne pas chercher non plus à profiter de toutes les dispenses concernant tous ses actes d'adoration, car ces deux extrêmes risqueraient de faire dévier le pèlerin de la bonne marche du pèlerinage, de le faire ainsi tomber dans les interdits, et d’empêcher l’acceptation par Allah, exalté soit-Il, de son pèlerinage.
 
-        Le fait d’éviter les interdits du pèlerinage qu'Allah, exalté soit-Il, a cités dans le verset coranique où Il, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
 
 " Le pèlerinage a lieu dans des mois connus. Si l’on se décide de l’accomplir, alors point de rapport sexuel, point de perversité, point de dispute pendant le pèlerinage. Et le bien que vous faites, Allah le sait. Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la piété. Et redoutez-Moi, ô doués d’intelligence ! " (Coran 2/ 197). 
 
Il en est de même pour les interdits que le Messager () a cités dans le hadith rapporté par Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui : Un homme a dit : "Ô Messager d’Allah, quels vêtements doit porterle pèlerin en état de sacralisation ?" Le Messager () a répondu :
 
" Il ne revêt ni tunique, ni turban, ni pantalon, ni manteau à capuchon, nisouliers, excepté celui qui ne trouve pas de sandales, et à qui il est alorspermis de porter des souliers qu’il coupe au-dessous des chevilles ; et ne revêtezaucun habit teint avec du safran ou du wars" (Boukhari et Mouslim). Les termes de ce hadith sont ceux transmis par Mouslim.
 
Quatrième réflexion :
  
Au moment où nous accueillons ce rite magnifique, il va de soi de mettre en garde contre le fait de transformer le pèlerinage qui est un rite cultuel - dont on espère qu'Allah, exalté soit-Il, l’agréera - en une occasion de manigance politique et de propagande pour certains pays brandissant des slogans mensongers. Ces derniers détournent les pèlerins de leur adoration d'Allah, exalté soit-Il, et exploitent ce rassemblement islamique à des fins séculières sans valeur à travers lesquelles sont diffusées dans les âmes la rancune et la rancœur. Par ailleurs, nous avons déjà montré le sens de ce rite dans les réflexions précédentes en indiquant que le pèlerinage est un rite que le Messager () accomplissait avec crainte et espérance et qu'il disait : " Apprenezauprèsde moi les ritesque vous devez accomplir".
 
Ce que nous entendons dans certains médias en matière d'amusement et de mauvaise plaisanterie confirme le fait que le musulman se doit de se méfier de tomber dans ces pièges, pour ne pas risquer de voir son pèlerinage non agréé et, en plus, de se voir châtié dans ce bas monde comme dans l'au-delà. Ici nous vous rappelons le verset coranique où Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : "Quiconque cherche à y commettre un sacrilège injustement, Nous lui ferons goûter un châtiment douloureux " (Coran 22/ 25). Commettre un sacrilège signifie ici le fait de dévier de l'obéissance à Allah, exalté soit-Il, et de Lui désobéir. Qu'en est-il donc si ce sacrilège se fait de manière collective et que cette nuisance est collective ?! Certes le châtiment sera plus dur.
 
Cinquième réflexion :
 
Parmi les moyens de remercier Allah, exalté soit-Il, pour Ses bienfaits, figure le fait de remercier tous ceux qui sont au service du pèlerinage et des pèlerins, à commencer par les gouvernants de ce pays généreux, et en finissant par quiconque donne aux pèlerins toute information utile ou tout bon conseil. Qu'Allah les récompense pleinement et qu'Il les aide et leur accorde le succès ! Qu'Allah agrée le pèlerinage des pèlerins et qu'Il les rende vertueux ! Qu'Allah rétribue les efforts des pèlerins et qu'Il les fasse réaliser leurs espérances dans ce bas monde comme dans l'au-delà ! Qu'Allah nous évite le mal des corrupteurs et des rancuniers ! Certes, Allah est Omnipotent !
 
Qu'Allah fasse l'éloge de notre Prophète, Muhammad, et lui accorde le salut ainsi qu'à sa famille et tous ses Compagnons.
Ecrit par : Fâlih ibn Muhammad as-Saghîr.

Glossaire du Hadj

Mecque (la), Makka (Makkah) : Ville de la péninsule arabique (Arabie Saoudite), centre religieux de l'Islam. Le Prophète Mohammed... Plus

© 2018, IslamWeb, Tous droits réservés.