Islamweb
       Le 1er Ramadan -         La révélation des Feuilles d’Ibrahim -‘Alaihi Sallam. Il est mentionné dans un hadith rapporté par Al-Bayhaqi et Ibn Abi Chayba que  "Les feuilles d’Abraham - ‘Alaihi Sallam - ont été révélés la première nuit de Ramadan. La Thora a été révélée six jours après le début de Ramadan. L’Evangile a été révélé treize jours après le début de Ramadân. Enfin, la révélation du Coran a débuté dans les dix derniers jours de Ramadan."     -         L’entrée de l’armée musulmane sous le commandement de ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou- en Egypte en l’an 20 après l’Hégire.         -         Le Siège de Bablyoun par l’armée commandée par ‘Amr ibn ‘Al-‘Ass  -Radhiya Allahou ‘Anhou-  après avoir vaincu sur son chemin les troupes romaines en l’an 20 après l’Hégire.     -         Le commencement de la conquête de l’Andalousie : les troupes musulmanes commandées par Tarif Ibn Malik se sont regroupées sur la rive Sud le 1ier jour de Ramadan de l’an 91 après l’Hégire.         -           L’arrivée des occidentaux à Al-Mansoura après qu’ils aient conquis Dimyat en l'an 647 après l’Hégire.     -         Mort d’Ibn Sina (célèbre médecin et philosophe musulman) en l'an 428 après l’Hégire.         -         Construction de la mosquée Al-Qarawiyin à Fès au Maroc en l'an 245 après l’Hégire.   - L'armée sioniste choisit ce jour du mois béni de Ramadan pour mener une incursion sanglante contre les populations civiles à Gasa. Incursion qui a fait du côté palestinien 110 morts et plus de 400 blaissés dont la grande majorité est constituée de femmes et d'enfants. Cet evennement dramatique  eut lieu en l'an 1425 après l'Hégire                    
Samedi, Décembre 15, 2018
Rabee' Al-Aakhir 7, 1440
Chers coreligionnaires en vie. Je m’appelle ‘Abdallah, même si mon nom, ma couleur, ma situation ou mon âge importent peu. Ou plutôt, ce dernier point est très important, car c’est là peut-être ...

More

Abû Hurayra, qu’Allah soit satisfait de lui, a dit : « Jusqu’à sa mort, le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) entreprenait une retraite spirituelle pendant le dernier tiers du mois de Ramadan. L’ann&...

More

'Obâdah Ibn As-Sâmit, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté ceci : « Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) sortit afin de nous informer de la date de la nuit du destin, quand deux hommes parmi les Musulm...

More

Hier, j’ai enterré mon ami alors qu’il espérait jeûner le mois de Ramadan avec nous. Il était en bonne santé et se portait bien… Il attendait une nouvelle journée… il attendait l&...

More

Quels heureux moments que ceux où l’on voit les groupes de musulmans et de musulmanes se rendre dans les mosquées pour accomplir la prière de tarâwîh ou la prière nocturne pendant le mois sacré de ...

More

Other Categories

Islamweb Radiodiffusion

Rejoignez nous pour suivre ses ťvťnements spirituels minute par minute..
Stations de diffusion

Bref aperÁu
du jeŻne de Ramadan

Le jeŻne de Ramadan

Mardi 26/05/2015 Imprimez

Voici un bref rappel des principales règles que tout musulman doit connaitre pour bien observer son jeûne :

 

A. Qui doit jeûner ?


Le jeûne du mois de Ramadan est obligatoire pour tout Musulman, homme ou femme, adulte (c’est-à-dire ayant atteint l’âge de la puberté), sain d’esprit, et n’étant ni malade ni en voyage.
Si la maladie est temporaire, de sorte que la personne espère s’en rétablir rapidement, alors elle est autorisée à ne pas jeûner durant sa maladie, mais doit jeûner ultérieurement après le Ramadan pour compenser les jours manqués. Les personnes atteintes de maladies incurables et qui n’espèrent pas de rétablissement sont également autorisées à ne pas jeûner, mais elles doivent payer une compensation qui consiste à nourrir pour chaque jour manqué une personne indigente. Les femmes en période de menstrues ou en période de couches ne sont pas autorisées à jeûner, mais elles doivent rattraper les jours manqués après le Ramadan. Les femmes enceintes ou qui allaitent peuvent reporter leur jeûne, après le Ramadan, si elles éprouvent de la difficulté à jeûner.
Selon la législation islamique, un voyage est un déplacement hors de la ville de résidence d’une distance minimale de 80 kilomètres. C’est également à partir de cette distance qu’il est permis de raccourcir les prières. Le voyage doit avoir des motifs valables. Il est en effet interdit de voyager pendant le Ramadan uniquement pour ne pas avoir à jeûner. Le Musulman devrait essayer de modifier son agenda durant le Ramadan, afin de pouvoir jeûner et de ne voyager que si cela est nécessaire. Le voyageur qui manque des jours du Ramadan doit les rattraper ultérieurement après le Ramadan aussitôt que possible.
 

B. Jeûner conformément à la Sunna


1. Prendre le suhûr, qui est un repas avant la pointe de l’aube. Il est recommandé de prendre ce repas, en raison de la grande récompense et de la bénédiction qu’il apporte. L’heure idéale pour le suhûr est la dernière demi-heure avant la point de l’aube.
2. Prendre l’iftâr, qui est le repas de rupture du jeûne, immédiatement après le coucher du soleil, sans tarder. Dans la législation islamique on parle de coucher du soleil lorsque le disque solaire disparaît complètement à l’horizon.
3. S’abstenir durant le jeûne de toutes les paroles et les actions mauvaises : ne pas se quereller, ne pas se disputer, ne pas dire des mots obscènes, bref ne rien faire qui soit interdit. Il faut essayer d’observer une discipline morale et éthique, à côté de l’entraînement et de la discipline physique imposée par le jeûne. Il ne faut pas non plus montrer qu’on jeûne en n’arrêtant pas d’en parler, ou en attirant l’attention sur les lèvres sèches et sur l’estomac vide, ou encore en arborant une mauvaise mine. La personne qui jeûne doit être une personne agréable, de bon esprit et de bonne humeur.
4. Durant le jeûne, il convient de faire des actes de charité et de bonté pour les autres, tout comme il est souhaitable d’augmenter ses œuvres de culte et de lire davantage le Coran. Chaque Musulman devrait s’efforcer de compléter au moins une fois la lecture de tout le Coran pendant le mois de Ramadan.
C. Les choses qui invalident le jeûne
Il faut éviter de faire toute chose susceptible d’invalider le jeûne. Les choses qui invalident le jeûne et qui requièrent le qadâ’, c’est-à-dire que l’on refasse les jours invalidés, sont les suivantes :
1. Manger, boire ou fumer délibérément, ce qui inclut la prise de substances non-nourrissantes aussi bien par la bouche, par le nez que par l’anus.
2. Vomir délibérément.
3. Le début de la période des règles ou de la période des couches, même si elles ont lieu au dernier moment, juste avant le coucher du soleil.
4. L’éjaculation conséquente à une excitation sexuelle due à un baiser ou à une étreinte, etc.
5. Manger, boire, fumer ou avoir des relations sexuelles après l’aube, en croyant que l’heure de l’aube n’est pas encore arrivée. Pareillement, s’engager dans ces actes avant le coucher du Soleil, en croyant que l’heure du coucher du Soleil est déjà arrivée.

Les rapports sexuels pendant le jeûne sont interdits et constituent un grand péché. Ceux qui s’y adonnent pendant le jeûne doivent refaire le jeûne des jours qui auront été invalidés et expier leur faute en jeûnant soixante jours supplémentaires après le Ramadan, ou en nourrissant soixante indigents pour chaque jour qu’ils auront invalidé. Selon les deux imâms Abû Hanîfa et Mâlik, manger et/ou boire délibérément durant le jeûne entraînent le même rattrapage et le même rachat.


C. Les choses qui n’invalident pas le jeûne
 

Pendant le jeûne, les choses suivantes sont permises :
1. Prendre un bain ou une douche. Si de l’eau est avalée involontairement, elle n’invalide pas le jeûne. Pour la plupart des juristes, il est également permis de pratiquer la natation durant le jeûne, mais il faut éviter en revanche la plongée, car il y a là des risques que de l’eau pénètre dans l’estomac par la bouche ou par le nez.
2. Utiliser du parfum, porter des lentilles de contact ou utiliser des gouttes pour les yeux.
3. Prendre des injections ou faire des tests sanguins.
4. Utiliser le miswâk ou la brosse à dents (même avec du dentifrice) et se rincer la bouche ou les narines avec de l’eau, pourvu que cela soit fait modérément, pour éviter d’avaler de l’eau.
5. Manger, boire ou fumer involontairement, c’est-à-dire que la personne oublie qu’elle est en train de jeûner. Mais elle doit s’arrêter sitôt qu’elle se rappelle, puis reprendre normalement son jeûne.
6. Si une personne dort pendant la journée et qu’elle a des « rêves mouillés », son jeûne n’est pas rompu. De plus, si une personne a un rapport sexuel pendant la nuit et qu’elle n’a pas pu prendre son bain rituel avant l’aube, elle peut quand même jeûner et prendre son bain plus tard. Les femmes dont les règles s’arrêtent durant la nuit peuvent jeûner le lendemain même si elles n’ont pas encore pris le bain rituel. Dans tous ces cas, le bain est nécessaire, mais le jeûne reste valide même si le bain n’a pas encore été pris.
7. S’embrasser entre mari et femme est autorisé pendant le jeûne, mais il vaut mieux éviter afin de ne pas se laisser entraîner plus loin et commettre ce qui est interdit pendant le jeûne.
 

D. Choses requises pour la validité du jeûne
 

Le jeûne doit essentiellement vérifier deux conditions pour être valide :
1. L’intention de jeûner. Il faut avoir l’intention sincère de jeûner pour Dieu, chaque jour, avant l’aube. L’intention n’a pas besoin d’être formulée expressément par des mots, mais elle doit être acquise sincèrement dans le cœur et dans l’esprit. Certains juristes sont d’avis que l’intention peut être faite une seule fois pour tout le mois, et n’a pas besoin d’être refaite chaque jour. Il est néanmoins préférable de réaffirmer son intention chaque jour afin de profiter pleinement du jeûne.
2. S’abstenir de l’aube jusqu’au coucher du soleil de tout ce qui invalide le jeûne.
 

© 2018 ,  Islamweb.net , Tous droits rťservťs.