Les mérites de la ville de Médine 2

Les mérites de la ville de Médine 2
8763 1323

Le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) a enjoint d’endurer les contraintes et les difficultés de Médine et a promis d’intercéder le Jour de la Résurrection en faveur de celui se montre endurants dans de telles conditions :

Sofyân ibn Abou Zohayr rapporte qu'il a entendu l'Envoyé d’Allah () dire :« Le Yémen sera conquis. Il y aura alors des gens (de Médine) qui y émigreront avec leurs troupeaux et qui s'éloigneront avec leurs familles et tous ceux qui leur obéissent. Pourtant, Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient. La Syrie sera conquise. Il y aura alors des gens qui y émigreront avec leurs troupeaux et qui s'éloigneront avec leurs familles et tous ceux qui leur obéissent. Pourtant, Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient. L'Iraq sera conquis. Il y aura alors des gens qui y émigreront avec leurs troupeaux et qui s'éloigneront avoir leurs familles et tous ceux qui leur obéissent. Pourtant, Médine vaudrait mieux pour eux, s'ils savaient.»(Rapporté par Mouslim)
 
 « Nul, parmi ma communauté, n’endure les contraintes de Médine et ses difficultés sans que je ne sois un intercesseur pour lui le Jour de la Résurrection ou un témoin.» (Rapporté par Mouslim)
 
L’amour que le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) avait pour Médine et ses invocations pour elle et pour ses habitants :
Le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) invoquait beaucoup Allah pour Médine et ses habitants et avait un grand amour pour elle. Parmi ses invocations pour elle nous pouvons citer à titre d’exemple :
 
« Ô Allah ! Mets la bénédiction dans nos fruits ! Mets la bénédiction dans notre ville ! Mets la bénédiction dans notre Sa’ ! Mets la bénédiction dans notre Moud ! Ô Allah ! Ibrahim est certes Ton serviteur, Ton ami intime et Ton prophète, et je suis aussi Ton serviteur et Ton prophète ! Lui, il t’a invoqué pour La Mecque, et moi, je t’invoque pour Médine de la même chose qu’il t’a invoqué pour La Mecque avec son équivalent. » (Rapporté par Mouslim)
N.T : Le Sa’ et le Moud sont deux unités de mesure largement utilisées par les gens de Médine.
 
«  Ô Allah ! Accorde à Médine le double des bénédictions que tu as données à la Mecque. »
D'après Anas, lorsqu'il revenait d'une expédition, le Prophète () en apercevant les murs de Médine, il accéléra l'allure de sa monture et en la talonnant tant il avait hâte d'arriver et disait : « Voila Tayba ! Voici Tayba ! »
« Ô Allah ! Fais-nous aimer Médine comme nous aimons la Mecque ou plus encore. » (Rapporté par Boukhari)
La peste et l’Antéchrist ne peuvent pas entrer à Médine conformément aux hadiths suivants :
 «Des anges se tiennent à chaque entrée de Médine empêchant  la peste et l’Antéchrist d’y entrer.» (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 
« Il n'y a aucune ville que l'Antéchrist ne foulera de ses pieds. Il n'y aura d'exceptions que pour la Mecque et Médine. Il n'est aucune des ouvertures de cette dernière ville qui ne soit gardée par des anges placés en rangs. Ensuite, Médine et ses habitants subiront trois tremblements de terre, et Allah fera sortir d’elle tout mécréant et tout hypocrite. » (Rapporté par Boukhari)
 
 Le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) a même fait l’éloge de certaines espèces de dattes qui y poussent en affirmant que : «Celui qui mange tous les matins sept dattes d’Al Adjwa, sera immunisé pour ce jour contre le poison et la sorcellerie.» (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 
Le Messager d’Allah (Salla Allahou alaihi wa Sallam) a dit d’elle qu’elle était honorable et qu’il est extrêmement grave d’y commettre un péché ou d’y abriter un innovateur :
«Médine est sacrée entre ‘Ayr et Thawr. Quiconque y amène une innovation, ou abrite un innovateur, aura sur lui la malédiction d’Allah, des anges et du monde entier. Il ne sera accepté de lui ni acte obligatoire ni acte recommandé le Jour de la Résurrection.»(Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 
Le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) a sévèrement mis en garde de faire du mal aux habitants de Médine lorsqu’il a dit :
« Personne ne cherchera à duper les habitants de Médine sans que sa ruse fonde comme fond le sel dans l'eau. » (Rapporté par Boukari)
 
 Dans la version de Mouslim : « Quiconque veut du mal aux gens de cette ville (c’est-à-dire Médine) Allah le fera fondre comme le sel fond dans l’eau. » (Rapporté par Mouslim)
 
Au niveau de l’adoration, Médine jouit aussi de beaucoup de certains mérites. Entre autres, la récompense de la prière dans la mosquée du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est décuplée comme le confirme le hadith suivant : «Une prière dans ma mosquée-ci est meilleure que mille prières dans une autre mosquée sauf la Mosquée Sacrée.» (Rapporté par Boukhari et Mouslim)
 
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : «Quiconque entre dans notre mosquée pour apprendre ou enseigner une bonne chose, il est comparable au guerrier sur le sentier d’Allah. Quant à celui qui y entre pour autre chose, il est comparable à celui qui convoite du regard ce qui ne lui appartient pas. » (Al-Hakim)
 
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit aussi concernant sa mosquée : «L’espace compris entre ma maison et mon Minbar (ma chaire) est un jardin du Paradis. Et ma chaire sera placée le Jour de la au bord de mon bassin(Boukhari et Mouslim)
Il convient donc de s’adonner dans ce lieu, en dehors bien sûr des horaires des prières obligatoires, au maximum d’œuvres pies (lecture du Coran, évocation et invocations d’Allah, prière surérogatoire, etc.). Au cours  des prières obligatoires il est préférable de prendre une place dans les premiers.
 
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « La foi se réfugiera à Médine comme le serpent se réfugie dans son trou. » (Boukhari et Mouslim)
 
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « Médine se débarrasse des hommes (impies) comme le feu chasse les impuretés du fer. » (Boukhari)
 
Le Prophète (Salla Allahou alaihi wa Sallam) a dit : «Quiconque peut mourir à Médine qu’il le fasse, car j’intercèderai  pour celui qui y meurt.» (Rapporté par Ahmed)
 
D’après Aslam, Omar () faisait souvent l’invocation que voici : «  Ô Seigneur ! Fais-moi la faveur de mourir en martyr et de mourir dans la ville de Ton Messager (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). »

Articles en relation