Vaccinations spéciales du pèlerin

Vaccinations spéciales du pèlerin
5590 891

 

Parmi les actions importantes dont le pèlerin doit s'occuperest sa santé physique et cela se conforte durant le Hadj à cause de l’encombrement démesuré et de la recrudescence de la transmission des maladies
Cher pèlerin tu dois te protéger des maladies en effectuant les vaccinations préventives qui te préserveraient, In Chaa Allah, des maladies répandues durant la saison du Hadj.
Plusieurs vaccinations sont recommandées par les médecins avant d’effectuer le Hadj, certaines sont obligatoires et d’autres facultatives et ce sont les suivantes :
1/ La vaccination contre la méningite :
La vaccination contre la méningite est imposée par le gouvernement Saoudien aux pèlerins avant de faire le voyage de pèlerinage, car la méningite est l’une des maladies contagieuses les plus graves pouvant conduire à la mort si elle n’est pas traitée.
Le vaccin doit être effectué 10 jours avant le voyage car son effet ne commence qu’après cet intervalle.
La couverture vaccinale est d’au moins de 3 ans, après cela il faut faire une autre vaccination.
La méningite est une infection aigue des méninges cervicales et spinales, se retentissant sur l’appareil nerveux et pouvant aller jusqu’à la mort si elle n’est pas traitée vite.
La saison du pèlerinage est une ambiance favorisant la dissémination de cette maladie car les pèlerins viennent des zones de diffusion de cette maladie, en plus des facteurs de la propreté et de la promiscuité.
Moyens de prévention :
• La vaccination contre la méningite qui donne une immunité d’au moins 3ans.
• Le principal facteur de prévention c’est la propreté personnelle : prendre une douche régulièrement, s’assurer de la propreté du linge du corps et ne jamais utiliser ni les vêtements ni les serviettes d’autrui.
•Laver la main après avoir salué les malades.
• La mise à l'écart du malade et l’élimination de ses secrétions.
• Eviter les moments où il y a beaucoup de monde.
• Bien aérer le lieu de résidence.
2/ La vaccination contre la fièvre jaune :
Il est recommandé aux pèlerins venant des pays où il y a dissémination de la maladie, comme les régions africaines semi-désertiques et certains pays de l’Amérique du sud d’être vaccinés.  L’OMS détermine ces pays dans ses rapports périodiques.
C’est une maladie contagieuse grave et qui a des conséquences tragiques. Parmi ses symptômes : une brusque hausse de température avec céphalées, étourdissement, des douleurs musculaires et une dégénérescence des fonctions du foie et des reins.
3/ La vaccination contre le virus de l’Influenza :
Le virus de l’influenza est un virus compliqué. Il y en a plusieurs types qui changent d’un pays à un autre et d’une année à une autre, ce qui veut dire que la personne peut avoir une immunité partielle contre le virus de son pays sans être immunisée contre les virus des autres pays.
Donc le pèlerin qui veut prendre le vaccin contre l’influenza doit s’assurer qu’il est conforme aux recommandations des services de santé du Royaume Saudien qui fait chaque année des recommandations concernant ce sujet.
L’influenza touche beaucoup de pèlerins et influe sur l’accomplissement de leurs rites.
Elle provoque la fatigue, une faiblesse générale et peut persister même après la fin des rites.
Pour ces raisons, les services de santé suggèrent la prise du vaccin mais il reste facultatif.
4/ La vaccination contre la pneumonie :
Le vaccin est appelé Nemocox, il est très spécial et ne peut être donné à tous les pèlerins. Il est réservé aux malades atteints de : Drépanocytose, d’insuffisance rénale, d’immunodéficience ou les malades qui ont subi une splénectomie.
Il peut être donné aussi aux vieux qui souffrent de maladies chroniques du foie, du coeur ou des poumons.
5/ La vaccination des enfants durant le pèlerinage :
Les enfants sont plus exposés aux maladies durant le pèlerinage que les autres. Pour cela le pèlerin accompagnant avec lui ses enfants doit s'assurer qu’ils ont terminé leur calendrier vaccinal en plus des vaccins spéciaux pour le pèlerinage.
Au cas où le calendrier vaccinal ne contient pas le vaccin contre l’hémophilus influenza, nous suggérons qu’il le prenne un temps suffisant avant son voyage.
6/ La vaccination contre le Choléra :
C’est l’une des maladies les plus dangereuses se propageant le plus souvent en Inde et au Pakistan. Les pèlerins de ces deux pays doivent prendre les mesures nécessaires contre cette maladie en effectuant la vaccination pour diminuer ses dangers et son influence sur les autres pèlerins.
7/ La vaccination contre la fièvre typhoïde et paratyphoïde :
La fièvre typhoïde est une septicémie à point de départ intestinal avec migration secondaire vers la circulation sanguine par le biais du réseau lymphatique. C'est une pathologie de transmission oro-fécale dont le réservoir est constitué par des sujets malades ou des porteurs sains chroniques.
La fièvre typhoïde est une maladie provoquée par un bacille à gram négatif de la famille des Entérobactéries, Salmonella enterica sérotype typhi
La transmission peut être interhumaine par contact direct avec une personne infectée ou indirect par consommation d’aliments contaminés lors de leur préparation par une personne malade (ou porteuse saine) ou par consommation d’aliments (coquillages, fruits de mer, légumes crus) contaminés par de l’eau souillée par des matières fécales..

Articles en relation