La femme doit s'écarter des choses douteuses

La femme doit s
  • Date de publication:03/05/2009
  • Catégories:Devoirs
  • Fréquence:
5895 1217

La femme doit s'écarter des choses douteuses

 
Pendant l'absence de son mari, la femme ne doit autoriser l'accès à la maison à personne en dehors de ses mahrams (personnes non épousables) et sous des conditions spécifiques.
Le Messager d'Allah, , a dit : "N'entrez pas chez les femmes" Un homme des Ansars dit : "Ô Messager d'Allah, qu'en est-il des proches parents (de l'époux)? Les proches parents (de l'époux), c'est la mort."
L'expression "les proches parents (de l'époux), c'est la mort" signifie que l'on doit craindre que le proche parent du mari se trouve en tête-à-tête avec une femme étrangère du fait qu'il peut sans difficulté s'introduire auprès d'elle, étant parent de l'époux. Son tête-à-tête avec la femme doit être aussi craint que la mort, car conduisant à la sédition et à la perdition.
De même l'épouse (comme l'époux d'ailleurs) est tenue de ne pas divulguer les secrets de la vie conjugale. Le faire, c'est violer le pacte conjugal, car le Messager d’Allah, ,   a dit : "Le pire des hommes au Jour de La Résurrection est celui qui ayant eu un rapport intime avec sa femme divulgue ses secrets." Rapporté par Muslim et Abû Dawoud

Articles en relation