Comment éduquer nos enfants par l’amour

Comment éduquer nos enfants par l’amour
5189 1380

Non seulement Allah a rendu l’amour des enfants inné chez leurs parents, mais aussi il a fait que  ceux-ci soient le fruit du cœur, le plaisir du regard et la joie de l’esprit. D’ailleurs le Seigneur de l’Univers parle dans le Coran, en termes élogieux, de ses serviteurs  qui le prient et l’invoquent avec humilité pour lui demander de les réjouir en leur accordant un enfant qui sera pieux « […] "Seigneur, donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux"» (Coran : 25/73).

          Une telle affection constitue une source de sécurité et d’équilibre psychique pour l’enfant. C’est aussi une base solide pour lui inculquer les bonnes valeurs de droiture, de dignité et d’honorabilité, les bonnes manières d’agir et de réagir positivement par rapport à la société qui l’entoure. On ne peut imaginer la réalisation d’un tel objectif si l’affection n’est pas  ouvertement exprimée par les parents. On dit cela et on y insiste parce qu’on sait que l’affection existe bien mais elle n’est  ni exhibée, ni exprimée aux enfants de quelque manière que ce soit, ce qui affaiblit les rapports qui les lient  à leurs familles et fait rater aux deux parties l’occasion de se réjouir de ces sentiments admirables.

Moyens d’expression de l’amour pour les enfants :

          Certains estiment que les moyens d’expression de l’amour pour les enfants se limitent à un simple  mot, à un regard, à une étreinte ou  à une goulée qu'on met dans la bouche d’un enfant. Pourtant  il y en a d’autres non moins touchants et non moins adéquats pour transmettre des messages  d’amour entre les parents et leurs bien-aimés enfants :

·        Incite-les à avoir confiance en eux-mêmes en les encourageant par la valorisation des efforts qu’ils déploient et non seulement à travers les résultats qu’ils réalisent,

·        Apprends-leur à penser positivement en agissant toi-même positivement. Par exemple, au lieu de t’en prendre à ton enfant pour être revenu de l’école sale ou mal habillé, tu peux le taquiner ainsi « il parait que tu as passé aujourd’hui un bon moment au jeu, n’est ce pas ? Mais quand même tu aurais dû éviter de laisser tes habits se salir tant ! »,

·        consacre un peu de ton temps à tes enfants en prenant avec chacun d'eux un repas hors de la maison ou en pratiquant avec lui le jogging. L’essentiel est que chacun d’eux sente que tu as de l’estime et de la considération pour lui,

·        célèbre leurs réalisations quotidiennes : tu peux, par exemple, organiser une invitation spéciale à l’occasion de l’obtention par l’un d'eux d’une bonne note à l’examen, ou à l’occasion d’un exploit réalisé par l’un d’eux en matière de fidélité, d’intégrité ou de dévotion, le but étant  que chacun sente que tu t’intéresses à lui et aux détails de sa vie. Evite de faire cela avec un seul d’entre eux mais plutôt avec chacun d'entre eux même si parfois il n’y a pas de raisons apparentes pour cela. Dans ce cas il faudra chercher dans leur vie et certainement tu trouveras des choses qui méritent d’être considérées. Rappelle-toi que ce que tu fais doit être symbolique pour ne pas susciter la jalousie entre les enfants de crainte de les voir entrer dans  une concurrence effrénée qui risque de semer la discorde entre eux au lieu de l’amour et de l’affection,

·        implique toi bien avec tes enfants en jouant avec eux, en dessinant, en construisant  des formes à partir de l’argile, en courant avec eux ou en jouant au ballon etc.

·        connais bien l’emploi de temps scolaire de tes enfants, de leurs enseignants et de leurs amis pour ne pas avoir besoin de leur demander, à leur retour, ce qu’ils ont fait mais plutôt ce qu’ils ont fait avec un tel camarade, ce qu’ils ont appris en mathématiques, par exemple. Ainsi ils sentiront que tu connais tous les détails de leur vie parce que tu y es intéressé,

·        lorsque l’un de tes enfants veut parler avec toi il ne faut pas parler avec lui alors que tu es occupé par autre chose, mais plutôt concentre toi bien sur ce qu’il dit. Regarde le dans les yeux alors qu’il parle tout en sachant que l’intérêt spontané que tu lui accordes au moment de parler constitue un plus que tu ajoutes au crédit de sa « banque d’amour »,

·        prends part à leurs repas et ne te limites pas à leur écoute, raconte leurs aussi les événements de ta vie,

·        écris leur un petit mot exprimant l’amour ou l’encouragement et place le sur leur lit si tu dois sortir avant leur réveil ou bien dépose le dans leurs cartables pour qu’ils sentent que, même absent, tu penses à eux,

·        lorsque tes enfants font de petits dessins aussi innocents qu'eux mêmes, affiche-les dans un endroit spécial de la maison pour montrer aux enfants que tu t’y intéresses,

·        invente un mot de passe ou un signe que tu utiliseras pour montrer l'amour que tu portes pour ton enfant. Tiens à ce que ce mot ne soit connu que de vous d’eux,

·        essaye  de recommencer chaque nouveau jour par l'oubli des erreurs du passé. En effet, chaque jour nouveau apporte avec lui une nouvelle occasion qui peut renforcer, toujours davantage, ton amour pour tes enfants et t’aider à découvrir leurs talents,

·        serre tes enfants sur ton cœur, embrasse les et dis leur chaque jour que tu les aimes tout en sachant que tu ne le leur diras jamais assez car ils en ont énormément besoin quelque soit leur situation : petits, adultes ou mariés ayant des enfants,

·        invente des idées pour alimenter et susciter de bons sentiments entre eux et toi-même en mettant, par exemple, en place une boite aux lettres spéciales pour les messages d’amour et de remerciements. Tu pourras aussi utiliser cette boite pour te rapprocher davantage de tes enfants et pour renforcer tes rapports avec eux,

·        rappelle-toi bien que l’amour des enfants n’est soumis à aucune condition, on ne doit donc pas lier verbalement l’amour des enfants aux directives qu’on leur donne. Ainsi on ne dira pas, par exemple, à un enfant : « je t’aime parce que tu as obtenu la meilleure note dans l’examen », ni « je ne t’aimerai pas si tu fais telle chose ». Si nous agissions ainsi, nous ferions perturber la sécurité psychologique qu’ils puisent de leur sentiment de notre amour pour eux et de notre considération pour leurs propres personnes, nous aurions alors raté le bon chemin qui mène droit à la cueillette des fruits précieux de l’amour non conditionnel que sont l’obéissance, l’engagement et le sacrifice,

·        exprime ton affection à ton fils de façon pratique en montrant que tu t’intéresses à son opinion, en le consultant au sujet de certaines choses, en montrant de la considération pour ses sentiments afin qu’il se sente membre à part entière de la famille, membre bien respecté, bien considéré par tout le monde qui l’estime à sa juste valeur. Il convient aussi de lui pardonner ses erreurs et ses fautes surtout celles qui sont le résultat d’un manque d’expérience de sa part et n’oublie pas de lui demander pardon quand tu commets une erreur sur son compte ou quand tu as été dur avec lui.

 

 

Articles en relation