Telle est la grâce d'Allah qu'Il donne à qui il veut

Telle est la grâce d
8999 1218

Chers frères chères soeurs. 

Nous vous présentons dans les lignes qui suivent un certains nombre de hadiths authentiques qui font l'éloge de certaines œuvres pieuses dont l'accomplissement procure à son auteur une récompense inestimable dans cette vie comme dans celle de l'au-delà. Chers frères et soeurs, tâchons de montrer de la reconnaissance envers Allah Qui nous a octroyé toutes ces occasions pour purifier nos âmes, profitons en et n'oublions pas de L'implorer en Lui demandant de nous aider à nous souvenir de Lui, à Le remercier comme il se doit et à parfaire notre adoration.

Le Prophète () a dit : « Celui qui prie le ‘ichâ en groupe, c’est comme s’il avait prié la moitié de la nuit, et celui qui prie la prière de l’aube en groupe, c’est comme s’il avait prié toute la nuit. » (Rapporté par Mouslim).

Le Prophète () a dit : « Celui qui fait soigneusement ses ablutions (en n’oubliant aucune partie des membres à laver), et marche, ensuite, vers son lieu de prière pour accomplir sa prière en compagnie de l’imam, tous ses péchés seront pardonnés». (Rapporté par Ibnou Khouzaïma et authentifié par Al-Albani)

Rabi`a  Ibn Malik Al-Aslami a dit : « Je couchais sous le même toit que le Messager d’Allah () et je lui apportais l’eau pour ses ablutions ainsi que ses autres objets nécessaires. Il me dit une fois : « Demande-moi une faveur ». Je dis : «Je te demande ta compagnie dans le Paradis ». Il dit : « As-tu une demande autre que celle-là? » Je répondis : « c’est tout ce que désire». Il me dit : « Aide-moi donc à vaincre ton ego en multipliant les prosternations. » (Rapporté par Mouslim)

Le Prophète () a dit : «Le serviteur est le plus proche de son Seigneur, lorsqu’il est en état de prosternation, profitez en pour faire vos  invocations.» (Rapporté par Mouslim).

Le Prophète () a dit : «Quiconque prie al-fajr est sous la protection d’Allah. Ne vous mettez pas dans une situation où vous devrez rendre compte de votre négligence à Allah.»(Rapporté par al-Tabaraani et authentifé par Al-Albani dans Sahih al-Jaami’)

Le Prophète () a dit : « l’invocation n’est pas rejetée entre les deux appels  à la prière (Al-Adhân et Al-Iqama).» (Rapporté par Abou Dawoud).

Le Prophète () a dit : « Celui qui construit une mosquée pour Allah, Allah lui construira une demeure  au Paradis. » (Rapporté par Mouslem).

Le Prophète () a dit : « Allah est vraiment satisfait de Son serviteur lorsqu’il mange une nourriture ou boit une boisson et Le remercie pour cela. » (Rapporté par Mouslim).

Le Prophète () a dit : « Jeûner trois jours, chaque mois équivaut à jeûner une année entière. » (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

Le Prophète () a dit : « Celui qui jeûne un jour dans le sentier d’Allah, Allah éloigne son visage de l’enfer d’une distance de soixante-dix années. » (Rapporté par Boukhari).

Le Prophète () a dit : « Celui qui assiste au convoi funèbre jusqu’à ce que l’on fasse la prière sur le mort, aura [une  récompense équivalente à] un Qirat, et celui qui y assiste jusqu’à ce que l’on enterre le mort, aura, deux Qirats. » « C’est quoi  deux Qarats. », demande -t- on au Prophète, qui répondit: « Chaque Qirat est semblable à une énorme montagne.» (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

Le Prophète () a dit : «Que celui qui veut être préservé de l’Enfer et entrer au Paradis, qu’il meure en croyant en Allah et au jour dernier, et qu’il donne aux gens ce qu’il aimerait qu’on lui donne.»(Rapporté par Mouslim)

 Le Prophète () a dit : « Moi, et celui qui parraine un l’orphelin sommes au Paradis comme ces deux ci» et Il ()  fait signe à  son index et son majeur.  (Rapporté par Mouslim).

 Le Prophète () a dit : « Celui qui s’évertue à aider la veuve et le pauvre a le même mérite que le combattant dans le sentier d’Allah. » Le  narrateur de ce hadith ajouta : « Je crois qu'Il a dit aussi: "Et il a  le mérite de celui qui prie sans arrêt  et de celui qui jeûne sans interruption.» (Rapporté par Al-Boukhari et Mouslim).

  Selon Sahl Ibn Saâd As-Sa’idi  le Prophète Salla Allahou Alaïhi wa Sallam a dit: « Celui qui me garantit ce qu’il y a entre ses deux mâchoires et ce qu’il y a entre ses jambes, je lui garantis le Paradis. » (Boukhari, Tirmidhi, Malek, Ahmed, Ibn Habbane, Bayhaki et Attabarani). NT : Ce hadith peut être interpréter de cette façons : « Celui gui me garantit (le bon usage) de ce qu'il a entre ses mâchoires (c-à-d. la langue) et de ce qu'il a entre ses jambes (le sexe), je lui garantis le paradis»

 Un jour le Messager d’Allah () dit à ses compagnons : « Etes-vous capables de lire le tiers du Coran en une nuit ? » Cela leur parut difficile et ils lui demandèrent : " Lequel d'entre nous est capable de cela ô Messager d’Allah ? " Il répondit : « "Dis : Il est Allah, Unique.  Allah est le Seul qui Se suffise à Lui-même dans Son absolue Plénitude (Al-Samad) " équivaut à un tiers du Coran [Sourate 112]» (Boukhari)

 Le Prophète () a dit : «Quiconque récite Sourate  Al-Ikhlas  dix fois, Allah lui construit pour cela un château dans le Paradis» (Rapporté par Ahmed et déclaré authentique par Al-Albani)

 (Sourat Al-Ikhlas est la Sourate numéro 112 dans le Moushaf)

 Le Prophète () a dit : « Lorsque le fils d’Adam meurt, toutes ses œuvres s’arrêtent hormis trois : une aumône courante, un savoir utile et un enfant pieux qui invoque Allah en sa faveur.»(Rapporté par Mouslim)

`Ouqbah Ibn `Amir a dit : « J’ai dit au Messager d’Allah() : « Comment atteindre le salut ? » Il me lui répondit : " Retiens ta langue, reste chez toi et pleure sur ton péché. " (Rapporté par Ahmed, At-Tirmidhî, Abou Dawoud, Ibn Abi Ad-Dounya et Al-Bayhaqi)

Le Prophète () a dit : « Rien ne pèsera dans la balance du croyant au jour de la résurrection comme le bon caractère. Car Allah déteste l’homme obscène et grossier. Et l’homme doté d’un bon caractère atteindra par cette qualité le degré de celui qui jeûne et prie. » (Rapporté par Ahmad)

Le Prophète () a dit : « Celui qui dit cent fois dans la journée : Louange à Allah et gloire à Lui (Soubhâna lahi wa bihamdih), ces péchés seront effacés, même s’ils sont aussi abondants que l’écume de mer. » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

 Le Prophète () a dit : « [Il ya] deux mots [qui sont] légers sur la langue, lourds sur la balance et très aimés par Le Miséricordieux : Louange à Allah et gloire à Lui. Gloire à Allah Le  Suprême (soubhâna lahi wa bihamdihi wa soubhâna lahi al’adhîm). » (Rapporté par Boukhari et Mouslim).

Le Prophète () a dit : « Quiconque prie sur moi une fois, Allah priera sur lui dix fois. » (Rapporté par Mouslim)

 

Articles en relation