Erreurs à ne pas commettre lors du séjour nocturne à Mozdalifah

Erreurs à ne pas commettre lors du séjour nocturne à Mozdalifah
4080 1264

1.           Certains pèlerins ne se soucient pas d’atteindre les limites de Mozdalifah et ils passent la nuit en dehors de son enceinte. Or, le séjour nocturne à Mozdalifah est une des obligations du Hadj.

2.           Certains retardent l’accomplissement de la Salate Al-Maghrib et de la Salate Al-‘Ichaa’ jusqu’au milieu de la nuit. Or, selon la Sunna, il est préconisé au pèlerin de les accomplir ensemble à Mozdalifah avant que le temps prescrit pour la  Salate Al-‘Ichaa’, qui arrive à son terme au milieu de la nuit, ne soit dépassé. Si le pèlerin ne parvient pas à accomplir ces deux prières à Mozdalifah, qu’il les accomplisse à n’importe quel autre endroit pourvu que ceci soit avant que l’intervalle de temps prescrit pour son accomplissement ne soit dépassé.
3.           Certains accomplissent la Salate Al-Fadjr avant le temps prescrit afin d’accélérer leur départ. Or, ceci contredit la Sunna d’autant plus que la prière accomplie avant le temps prescrit est invalide.
4.           Certains croient qu’il est impératif de ramasser les cailloux (pour le jet des Djamaraats) à Mozdalifah. Or, il leur est permis de se munir de cailloux à n’importe quel autre endroit.
5.           Certains demeurent à Mozdalifah jusqu’au lever du soleil. Or, selon la Sunna, il est préconisé de dévaler de Mozdalifah avant le lever du soleil, allant ainsi à l’encontre des polythéistes qui, eux, y attendaient jusqu’au lever du soleil.
6.           Certains passent la nuit en actes d’adoration. Or, ceci n’est pas conforme à la Sunna du Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam, qui dormit cette nuit, comme cela fut authentiquement rapporté. 
 

Articles en relation