Les règles de bienséance relatives à la visite de la Mosquée Sacrée de La Mecque

7127 1277

 

Pour la Mosquée Sacrée de La Mecque, il existe des bienséances qu’il convient au musulman d’appliquer quand il y entre. Ces bienséances sont les mêmes que pour toute mosquée, mais elles sont accentuées dans la Mosquée Sacrée en raison de sa position, de son statut et de son caractère sacré. Citons, parmi ce qui fait partie de ces bienséances :
1-         Le fait d’avancer son pied droit et de réciter l’invocation d’entrée dans la mosquée : il est de coutume lors de l'entrée dans la Mosquée Sacrée, comme dans toute autre mosquée, que celui qui entre récite cette invocation :
 
«Bismillahi, was-Salaato was-Salaamo 'Ala Rassoulillah. Allahomma Ftah Lii Abwaaba Rahmatik.» (Au nom d'Allah et que la Bénédiction et la Paix soient sur le Messager d'Allah. Ô Allah, ouvre-moi les portes de Ta Miséricorde)
 « A'oudho billahi Al-'Adhiim, wa bi Wadjhihi Al-Kariim, wa Soltaanihi Al-Qadiimi, min Ach-Chaytaani Ar-Radjiim.» (Je cherche refuge auprès d'Allah le Sublime, auprès de Sa Noble Face et de Sa Puissance Éternelle, contre Satan le maudit.)
Puis il dit :
 « Bismillah. » (« Au nom d'Allah »)
Et il avance le pied droit en entrant.
2-         Parmi les bienséances que doit observer celui qui y entre, figure la préservation de la mosquée des odeurs nauséabondes telles l'ail, l'oignon et la fumée, en raison de la parole du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa) Sallam : « Que celui qui a mangé de l'ail ou de l'oignon s'éloigne de nous. » Dans une autre version : « s'éloigne de notre mosquée. » (Boukhari, Mouslim)
3-         La salutation de la mosquée : cela se fait par deux unités de prière que le musulman accomplit, mais celui qui est en état d’Ihram doit commencer en premier par la circumambulation autour de la Ka'bah.
4-         Mettre la mosquée à l'abri des querelles et ne pas y élever la voix : les querelles sont détestables dans la mosquée, de même que le fait d'élever la voix, de crier à la recherche d'un objet perdu et de pratiquer la vente, et ce, en raison du Hadith rapporté par Abou Horayrah, qu'Allah soit satisfait de lui, du Prophète () :
« Si vous voyez quelqu'un vendre ou acheter dans la mosquée, dites : qu'Allah ne fasse pas fructifier ton commerce. Et si vous voyez quelqu'un crier à la recherche d'un objet perdu, dites : qu'Allah ne te le rende jamais. » [At-Tirmidhi (Al-Albaani : Sahih)]
5-         Multiplier les actes de dévotion : du fait que la récompense des bonnes actions est multipliée dans la Mosquée Sacrée. Il doit donc multiplier les circumambulations autour de la Ka'bah, l'accomplissement de prières, la lecture du Coran, la récitation d’évocations et d'invocations et ne doit pas perdre son temps dans des choses ne lui apportant rien de bénéfique dans l'au-delà.
6-         Éviter les péchés et les mauvaises actions : c'est un endroit voué à l'adoration et il est suffisant qu'Allah blâme la simple intention de faire une mauvaise action aussi bien que son accomplissement, pour mettre en garde contre les péchés dans cette Mosquée, Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :
« […] Quiconque cherche à y commettre un sacrilège injustement, Nous lui ferons goûter un châtiment douloureux. » (Coran 22/25)
7-         Éviter la bousculade, tout particulièrement près de la Pierre noire ; toucher la pierre est recommandé, mais si la bousculade engendre des nuisances pour celle-ci, alors toucher la pierre est interdit.
8-         L'invocation de sortie : si le musulman veut sortir de la Mosquée, il est recommandé qu'il avance le pied gauche et qu'il dise lorsqu'il sort: 
«Bismillahi, was-Salaato was-Salaamo 'Ala Rassoulillah.» («Au nom d'Allah et que la Bénédiction et la Paix soient sur le Messager d'Allah) avant d’ajouter : «  Allahomma Innii As'aluka min Fadlika »  ou « Rabbi Ghfir Lii, wa-Ftah Lii Abwaaba Fadlika » (Ô Allah, je Te demande de m'accorder de Ta grâce. » ou « Seigneur, pardonne-moi et ouvre-moi les portes de Ta grâce  »)
 
 

Articles en relation