Lors de leur fête de l’amour… ils nous demandent de déchirer la moitié du Coran

Lors de leur fête de l’amour… ils nous demandent de déchirer la moitié du Coran
7013 2273
Je ne suis pas obligé de reconnaître devant vous, en ce jour, que j’aime… et je ne suis pas obligé de passer toute ma vie à me lamenter pour l’assassinat d’une divinité de l’amour, « Valentin », jusqu’à perpétuer sa mémoire aujourd’hui. Je ne suis pas obligé de chanter les louanges de l’amour pour ceux qui tuent l’amour dans mon pays, pour ceux qui tuent mon rêve et volent ma jeunesse. Je ne suis pas obligé de redevenir tel un enfant innocent et stupide pour recevoir d’eux un cœur rouge d’un côté et être traitreusement poignardé dans le dos, de l’autre. Je ne suis pas obligé de rendre hommage aux rivières de larmes qu’Astarté versa pour Adonis, alors que les rivières de sang de mon peuple coulent dans nos rues et nos allées, je ne peux donc pleurer que sur le sang de ma communauté et non pas sur des passions.

 

Désolé, Ô Valentin, divinité de l’amour, ton histoire a été écrasée par les pieds de ceux qui sont venus dans mon pays pour écraser mon histoire, désolé, tu ne seras pas plus noble pour moi que le droit chemin et le parfum, tes sourires cyniques ne me tromperont pas en me faisant oublier l'assassinat de la petite Iman et du petit Mohammed al-Dourra. Et je ne pourrai pas me voiler la face pour partager avec vous votre joie en oubliant les douleurs de ma communauté.

 

Je ne suis pas contraint de vivre comme une girouette à qui ils imposent un jour durant lequel je devrais me souvenir de ceux que j’aime. Mes bien-aimés sont nombreux et s’ils ont « Valentin », moi j’ai « Mohammad » qui m’a enseigné de faire en sorte que toute ma vie soit amour et que chacune de mes journées soit amour. Il m’a enseigné à m’empresser d’aller auprès de ceux que j’aime, et je n’attends pas pour cela le 14 février, ni le 1er mars pour leur dire : « Ô toi, je t’aime ». Il m’a enseigné que les messagers de l’amour sont les présents de toute sorte et il a dit : « Échangez des cadeaux, vous vous aimerez les uns les autres. » Il m’a appris à être plus beau qu’Adonis et supérieur à Vénus et il a dit : « Allah est Beau et Il aime la beauté. » (Mouslim). Mohammad () m’a enseigné qu’Allah, exalté soit-Il, m’aime parce que je vis d’amour et rapporta qu’Allah, exalté soit-Il, dit : « Je dois aimer ceux qui s’aiment pour Moi, ceux qui se réunissent pour Moi et ceux qui se visitent pour Moi. » (Ahmad), et il me promit que je serais avec lui si je l’aimais, et son amour () n’est pas une parole en l’air. Il a dit : « L’homme sera ressuscité avec ceux qu’il aime. » (Boukhari, Mouslim). Il me guida vers la Parole de mon Seigneur (sens du verset) : « Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux. » (Coran 43/67), et il m’informa que le fondement de mon amour dans la vie est pour Allah, exalté soit-Il, et en Allah, exalté soit-Il, et dit : « Celui qui aime pour Allah, hait pour Allah, donne pour Allah et interdit pour Allah, aura parfait sa foi. » (Abu Dâwûd).

 

Mohammad () m’a enseigné de choisir ceux que j’aime afin de ne pas regretter mon amour. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :  
« Le jour où l'injuste se mordra les deux mains et dira : "[Hélas pour moi !] Si seulement j'avais suivi chemin avec le Messager ! ... Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n'avais pas pris "Untel" pour ami ! ... Il m'a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu'il me soit parvenu". Et le Diable déserte l'homme (après l'avoir tenté). » (Coran 25/27-29).


 Quant à ceux qui s’aiment en Allah, exalté soit-Il, Il les couvrira de Son ombre le Jour de la Résurrection, le jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne et Il leur donnera refuge dans le giron de Son amour. Allah, exalté soit-Il, les appellera le Jour de la Résurrection en disant :  

« Où sont ceux qui s’aiment pour Ma Majesté ? Aujourd’hui, je les couvre de Mon ombre le jour où il n’y a d’ombre que la Mienne ». (Mouslim)
 
Et Il fait leur éloge en disant : « Ceux qui s’aiment pour Ma Majesté auront des chaires de lumière que leur envieront les prophètes et les martyrs ». (Al-Tirmidhi)

 

Maudit soit le jour de l’amour, quand j’y vois ceux qui le suivent se moquer de mon Prophète () avec leurs caricatures et leurs films. Comment pourrais-je partager avec vous un jour de l’amour durant lequel un parlementaire néerlandais sort pour dire au monde que si les Musulmans veulent vivre ici, ils doivent alors déchirer la moitié du Coran et le jeter aussi loin qu’ils le peuvent (qu’Allah, exalté soit-Il, détruise votre royaume, fasse taire vos langues et paralyse vos mains). S’il existe des faibles d’esprit parmi mes compatriotes séduits par vos hâbleries mensongères et la falsification de vos médias rabâcheurs et acharnés, il en reste cependant un grand nombre parmi nous qui ont pris connaissance de la réalité de l’amour dans votre religion.

Articles en relation