Nombre de fêtes en Islam et la définition du mot Aïd

Nombre de fêtes en Islam et la définition du mot Aïd
  • Date de publication:19/05/2010
  • Catégories:Articles
  • Fréquence:
9374 1039

Louange à Allah, que la paix et les bénédictions soient sur le Messager d'Allah.

Introduction :
Le Prophète, , nous a dit que sa communauté allait suivre les nations précédentes : les juifs, les chrétiens et les Perses, ce ne fut sans doute pas dans le cadre d’un éloge, mais plutôt d’un avertissement et d’une condamnation.
Il a été rapporté d'après Abou Saïd (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () a dit : « Vous allez certainement suivre les voies de ceux qui sont venus avant vous, empan par empan, coudée par coudée, même s'ils entraient dans un trou de lézard, vous les auriez suivis. » Nous avons demandé : « Ô Messager d'Allah (veux-tu dire) les juifs et les chrétiens ? » Il répondit : « De qui pourrait-il s’agir sinon d’eux ? » (Rapporté par al-Boukhari, 3269 et par Mouslim, 2669).
Il a été rapporté d'après Abou Houreïra (Radhia Allahou Anhou) que le Prophète () a dit : «L'heure ne viendra pas avant que ma communauté ne suive les traces de ceux qui l'ont précédés, empan par empan et coudée par coudée.»Les Compagnons lui demandèrent : « Ô Messager d'Allah, veux- tu dire les Persans et des Romains ? » Il a répondit : « Oui ceux-là même ! » » (Rapporté par al-Boukhari, 6888)
 
Les ignorants parmi cette communauté, les innovateurs et les hérétiques ont suivi les nations précédentes : les juifs, les chrétiens et les Perses dans leurs croyances, leurs manières de vivre, leurs mœurs et leurs costumes. Notre intention ici est de démontrer qu’ils les ont suivis en les imitant à travers l'innovation de la "fête des mères" ou "fête de la famille", qui est une fête que les chrétiens ont inventé pour honorer les mères comme ils le prétendent. Le jour de cette fête devient sacré, les administrations gouvernementales sont fermées pour permettre aux gens de visiter leur mère ou de leur envoyer des cadeaux et des messages d'amour. Mais quand la journée se termine, les choses redeviennent comme elles étaient auparavant : les mères sont ignorées par leurs enfants et les liens familiaux ne sont pas respectés.
Ce qui est étrange c’est que les musulmans se sentent un besoin de les imiter dans ceci, alors qu’Allah leur a ordonné d'honorer, de respecter et d’obéir à leur mère à tout moment. Il, exalté soit-Il, a promis une grande récompense a celui respecte les droit de sa mère et un châtiment douloureux à celui qui lui manque de respect à ses droits.
 
 
Définition du mot Aïd
La fête des mères est connue en arabe par l’expression : Aïd-el-Oum ; le mot Aïd signifie une chose qui revient et qui se répète.
Cheikh al-Islam  Ibn Taïmiya a dit : « Aïd est un nom qui est donné à une occasion qui revient et dans laquelle les gens se réunissent de manière festive, qu’elle soit annuelle, hebdomadaire ou mensuelle… » (Iqtidhaa As-Sirat Al-Moustaqim, 1 / 441).
 
Ibn Abidine (Rahimahou Allah) a dit : « L’Aïd est appelée ainsi parce qu'Allah y a accordé plusieurs bénédictions à Ses serviteurs: la rupture du jeûne, la Zakat Al Fitr (aumône obligatoire versée à la fin du Ramadan), l'achèvement du Hadj en faisant Tawaf Al Ifadha (Az-Ziyara), la viande du sacrifice… et parce que la tradition en pareille occasion veut que l’on exprime sa joie et son bonheur, que l’on soit énergique et heureux. » (Hachiyat Ibn Abidine, 2 / 165)
 
Combien de fête existe-il en Islam ?
On peut noter le grand nombre de fêtes qui sont observées chez les musulmans d’aujourd'hui, comme la fête des arbres, la fête du travail (1er mai), l'anniversaire de l'accession du roi au trône, les différents anniversaires, etc. et la liste est longue, mais chacune de ces fêtes n’est rien d’autre qu’une innovation provenant des juifs, des chrétiens ou des polythéistes et n’a aucun fondement dans la législation islamique. Car en Islam,  les seules  fêtes reconnues sont celle de ‘Aïd Al Ad’ha et celle de ’Aïd Al Fitr.
Il a été rapporté à ce sujet qu’Anas ibn Malik a dit : «Lorsque le Prophète () est venu a Médine Il a trouvé que ses habitants avaient deux jours de fête durant lesquels ils s’amusaient. Lorsqu’Il leur posa la question : c'est quoi ces deux jours, ils lui ont répondu que ce sont deux jours qu’ils célébraient chaque année depuis l'époque antéislamique. Il leur a dit :«Allah vous a échangé ces deux jours par deux jours meilleurs: le jour d'Al Fitr et le jour d’Al Ad’ha. » (Rapporté par Abou Dawoud, 1134; Nassaï, 1556 et déclaré authentique par Cheikh Al-Albani).

Articles en relation

Les plus visités

Articles

Le point de vue islamique concernant la fête des mères

L'Islam n'a pas besoin des innovations des autres, que ce soit la fête des mères ou autres choses. Les enseignements islamiques sur le respect dû aux mères suffisent et les musulmans...Plus