Fête des mères dans le monde Arabo-musulman

Fête des mères dans le monde Arabo-musulman
  • Date de publication:19/05/2010
  • Catégories:Articles
  • Fréquence:
14192 1079

Le premier pays Arabe où apparut l'idée de célébrer la fête des mères fut l’Egypte. L’idée fut lancé par les frères Mustafa et Ali Amin, fondateurs du journal  Akhbaar Al-Yawm. Ali Amin reçut une lettre d'une mère se plaignant du mauvais comportement de ses enfants et souffrant à cause de leur ingratitude envers elle. Une autre mère visita Mustafa Amin dans son bureau et lui raconta son histoire, elle était devenue veuve alors que ses enfants étaient en bas-âge et elle ne s'était jamais remariée. Elle avait consacrée toute sa vie à ses enfants en jouant le rôle du père et de la mère, n’avait négligé aucune dépense d’énergie pour assurer le bien-être de ses enfants et ce jusqu'à leur départ pour l'université et leur mariage. Chacun d'entre eux vivait une vie indépendante et ne lui rendait visite qu’en de très rares occasions. Mustafa Amin et Ali Amin écrivirent alors dans leur fameuse colonne intitulée « Fikrah » (idée) un article suggérant qu’une journée devrait être créée pour les mères, afin de se souvenir de leurs bienfaits. Ils soulignèrent que l'Occident y a déjà procédé et que l'Islam enjoignait de prendre soin des mères. De nombreuses lettres furent envoyées au journal soutenant cette idée. Certaines suggèrent que toute une semaine et non pas un seul jour devrait être consacrée aux mères, d'autres rejetèrent l'idée argumentant que chaque jour de l'année devrait être une fête pour nos mères et pas seulement une journée. La plupart des lecteurs furent d'accord avec l'idée de consacrer une journée, ils votèrent et choisirent le 21 mars, premier jour du printemps. Ainsi la fête des mères serait un symbole d'ouverture de cœur, de pureté et ferait place à nos plus beaux sentiments.

L'Égypte célébra la fête des mères pour la première fois le 21 Mars, 1956. L’idée se propagea de l’Egypte vers d'autres pays arabes à tel point que certaines personnes suggèrent que la fête des mères devrait être appelée ‘’jour de la famille’’, afin d'honorer aussi les pères, mais cette idée fut largement rejetée car les gens pensèrent que ceci nuirait aux droits des mères et accusèrent les partisans du ‘’jour de la famille’’ de ne pas vouloir allouer un jour pour les mères.
De nos jours les pays arabes célèbrent encore cette journée à travers les différents médias et honorent les mères idéales qui ont luttés et passés leur vie pour le bien de leurs enfants.
Après avoir pris connaissance de ces informations, il n'est pas surprenant de voir que la plupart de ceux qui célèbrent la fête des mères sont pour l’écrasante majorité des juifs et des chrétiens qui en font un symbole de l’importance qu’ils prétendent accorder à leur femme et leur mère. Cette fête est célébrée dans le monde arabe par certains clubs francs-maçons tels que le Club Rotary et le Lions Club.
Nous pouvons également noter que la fête des mères, qui est célébrée le 21 mars dans le monde arabe représente  aussi le nouvel an des chrétiens coptes et la fête Nawrouz des iraniens, kurdes et autres.

Articles en relation

Les plus visités

Articles

Le point de vue islamique concernant la fête des mères

L'Islam n'a pas besoin des innovations des autres, que ce soit la fête des mères ou autres choses. Les enseignements islamiques sur le respect dû aux mères suffisent et les musulmans...Plus