Les recommandations concernant l’état de sacralisation

Les recommandations concernant l’état de sacralisation
7108 1903

Ibn Mas’ûd a rapporté que le Messager d’Allah () a dit :

« Accomplissez fréquemment le Hadj et la 'Umra, car leur accomplissement fréquent repousse la pauvreté et les péchés, de la même façon que le soufflet élimine les scories du fer, de l’or et de l’argent. Le Hadj accepté par Allah n’a d’autre récompense que le Paradis et nul croyant ne passe sa journée en état de sacralisation sans que le soleil ne se couche en étant témoin de l’effacement de ses péchés ». (At-Tirmidhî : hasan sahîh).
Sahl Ibn Sa’d a rapporté que le Messager d’Allah () a dit :
« Lorsque le musulman récite la talbiya, les pierres, les arbres et la terre qui se trouvent à sa droite et à sa gauche récitent la talbiya avec lui si fort que le sol finit par se fendre». (At-Tirmidhî, Ibn Mâdja, Al-Bayhâqî)
Khalâd Ibn As-Sâ`ib a rapporté de son père, qu'Allah soit satisfait de lui, que le Messager d’Allah () a dit :
« Djibrîl est venu à moi et m’a commandé d’ordonner à mes compagnons d’élever la voix en prononçant la déclaration d’unicité d’Allah et la talbiya ». [Mâlik, Abû Dâwud, An-Nisâ`î, At-Tirmidhî (hasan sahîh), Ibn Khuzayma (sahîh)].
et dans une version il ajouta : « […], car la talbiya est un rite du Hadj ». (Ibn Mâdja).
Zayd Ibn Khâlid Ad-Djuhnî, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Messager d’Allah () a dit :
« Djibrîl () est venu à moi et m’a dit : ‘Ordonne à tes compagnons d’élever la voix en prononçant la talbiya, car c’est un rite du Hadj’ ». [Ibn Mâdja et Ibn Khuzayma (sahîh), Al-Hâkim (avec une chaîne de transmission sahîh)].
Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
-        « Pas une personne ne prononce le tahlîl ni le takbîr sans qu’on ne lui annonce une bonne nouvelle ».
-        « Ô Messager d’Allah, s’agit-il du Paradis ? », lui demanda-t-on.
-        « Oui », répondit-il. (At-Tabârî)
La personne qui prononce la talbiya invoque Allah, exalté soit-Il, lorsqu’elle élève la voix en la prononçant.
Abû Bakr As-Siddîq, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté qu’on demanda au Messager d’Allah () quelle était l’œuvre la plus méritoire. Il répondit :
« Le ‘adj (le fait d’élever la voix en prononçant le takbîr et la talbiya) et le thadj, (le fait de faire couler le sang d'une bête sacrifiée). »(Ibn Mâdja, At-Tirmidhî, Ibn Khuzayma).

Articles en relation