Les effets des péchés dans ce monde et dans l'autre

Les effets des péchés dans ce monde et dans l
9889 2124

Les péchés et les actes de désobéissance à Allah ont tellement d'effets dévastateurs sur le cœur et le corps dans ce monde et dans l'au-delà que seul Allah connaît et peut en mesurer l’ampleur. Parmi leurs effets funestes nous pouvons citer, à titre d’exemples, les suivants :

1. La privation de la connaissance : en effet, celle-ci est une lumière qu'Allah jette dans le cœur du fidèle que ne peut éteindre que la désobéissance. C'est dans ce sens que Châfi’î a dit à un homme : « Je vois qu'Allah a placé dans ton cœur une certaine lumière, évite donc de l'éteindre par les ténèbres du péché »

 
2. La restriction des moyens de subsistance : on peut lire dans le Musnad de l’Imam Ahmad qu'il arrive qu'une personne soit privée d'une subsistance à cause des péchés qu'elle commet, ce qui implique que la piété et l'abandon des péchés favorisent l’abondance des subsistances.


3. La désolation du cœur : c'est une désolation que le pécheur, dans son for intérieur, ressent entre lui et Allah. Mais y sont sensibles seulement ceux dont les cœurs sont vivants alors que ceux dont les cœurs sont morts n'en ressentent rien.
4. La perpétration des péchés entraine la complication des choses de la vie, de sorte que tout ce qu'il entreprend tourne à l'échec
 

5. Les péchés entraînent une obscurité que le pécheur trouve et ressent concrètement dans son cœur comme il ressent l'obscurité de la nuit, car l'obéissance est une lumière et les péchés sont des ténèbres
 

6. La privation de la volonté de faire des actes d'adoration : si les péchés n'ont de sanction que le fait qu'ils détournent de l'obéissance à Allah cela leur suffirait comme punition. En effet, le pécheur se prive de nombreux actes cultuels dont chacun vaut beaucoup mieux que tout ce que ce monde contient


7. Les péchés dégradent l'individu et le privent de l’estime de son Seigneur. Hasan al-Basrî a dit : "Les pécheurs sont des gens qu'Allah méprise et qu'en conséquence Il les laisse Lui désobéir, s'Il avait de l'estime pour eux Il les aurait empêchés de faire des péchés". Aussi, lorsque l’individu, en raison de ses péchés, devient méprisable devant son Seigneur, il le sera encore plus devant les être humains.


8. Les péchés corrompent la raison : en effet, la raison a une certaine lumière que la désobéissance à Allah éteint. Une fois sa lumière éteinte, la raison devient faible et commence à donner des signes de déficience. C'est pourquoi les pieux ancêtres font valoir que quiconque désobéit à Allah verra sa raison disparaître, ce qui est tout à fait évident dans la mesure où, s’il en jouissait, cela l’aurait empêché de commettre des péchés.
 

9. Lorsqu'il y a comme une prolifération des péchés chez quelqu'un, celui-ci aura le cœur scellé ainsi que l'ont dit certains des pieux ancêtres se référant aux paroles du Tout-Puissant : "Pas du tout, mais ce qu'ils ont accompli couvre leurs cœurs." (Coran 83/14)


10. La réduction de la durée de vie de l'individu et l’annihilation de la baraka. Dans ce sens le Prophète () a dit : « Celui qui aimerait qu’on élargisse sa substance et qu’on retarde l’échéance de sa mort, qu’il se montre bon avec ses proches. » (Boukhari et Mouslim)
Ce hadith montre que les actes vertueux augmentent la durée de vie et l’impiété la réduit. Dès lors, lorsque le fidèle se détourne de son Seigneur et s'adonne aux péchés, il court à sa propre perte et sa vie n’aura plus de sens.


11. La plus sévère répercussion des péchés réside dans le fait qu'ils entrainent une rupture entre le fidèle et son Seigneur, rupture qui lui interdit les voies du bien et lui ouvre celles du mal.

Articles en relation