Les voies utilisées par Satan pour égarer l’être humain (1)

Les voies utilisées par Satan pour égarer l’être humain (1)
17778 1924

Allah, exalté soit-Il, dit :
« Excite par ta voix ceux d'entre eux que tu pourras, rassemble contre eux ta cavalerie et ton infanterie, associe-toi à eux dans leurs biens et leurs enfants et fais-leur des promesses". Or, le Diable ne leur fait des promesses qu'en tromperie. Quant à Mes serviteurs, tu n'as aucun pouvoir sur eux. Et ton Seigneur suffit pour les protéger ! » (Coran 17/64 et 65).
« Puisque Tu m'as mis en erreur, dit [Satan], je m'assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillirai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants. » (Coran 7/16 et 17).
Le premier verset contient des indications concernant les principales voies utilisées par Satan pour exercer son pouvoir sur l'être humain et l'égarer loin du Droit Chemin. Pour arriver à ses fins, Satan utilise plusieurs ruses dont les plus importantes sont :
- le fait de l’exciter par sa voix : cette excitation renvoie à tout ce que l'homme perçoit à travers ses organes sensoriels.
- faire usage de sa cavalerie et de son infanterie : selon la majorité des exégètes du Coran, la cavalerie et l'infanterie de Satan renvoient à tout ce qui pousse à la désobéissance d’Allah et aux effets néfastes des péchés.
- le fait de s’associer à lui dans ses biens et ses enfants : il s’agit là des pulsions naturelles qui habitent l’homme, des qualités innées qui composent son caractère et des sentiments qu'il développe vis-à-vis de sa propre personne ou de ceux qui l'entourent
- l’usage des promesses : les promesses de Satan ne sont autres que les insinuations qu’il adresse directement à la conscience et à l’esprit de l’homme.
Le second verset montre que Satan peut s'infiltrer et accéder au cœur humain par des voies internes ou externes, apparentes ou dissimulées. D'où la nécessité pour le croyant de faire preuve constamment d'une vigilance accrue par rapport aux multiples assauts de son ennemi déclaré. Le Prophète () dit à ce sujet : « Satan circule dans le fils d'Adam comme circule le sang dans les veines. » (Boukhari).

Le Prophète Muhammad () avait clairement averti ses Compagnons (qu’Allah soit satisfait d’eux) à ce sujet. 'Abdallah ibn Mas'ûd (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « Le Prophète Muhammad () traça pour nous une ligne droite et dit : "Celle-ci est la voie d'Allah". Puis il traça plusieurs autres lignes des deux côtés de la ligne droite et affirma : "Celles-ci, sont des voies déviantes et sur chacune d'elle se trouve un démon qui appelle les gens à l’emprunter". Et le Prophète () récita le verset : "Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie. Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété."» (Rapporté par Ahmed et Ibn Hibbân et qualifié d’authentique par al-Arnâ`ût).
Pour illustrer la perfidie et la sournoiserie de Satan, nous vous proposons, chers lecteurs, ce récit rapporté par al-Hâkim dans son Mûstadrak sous forme de hadith mawqûf à 'Alî (qu’Allah soit satisfait de lui) en le qualifiant tout comme al-Dhahabî d’authentique :
« Il y avait parmi les Enfants d’Israël un ermite connu pour son adoration et son détachement des biens de ce bas-monde. Satan envoûta une jeune fille appartenant à une famille influente puis insuffla dans l'esprit de certains membres de cette famille que l’ermite est la seule personne capable de soigner leur fille. Ils allèrent donc le trouver, il refusa catégoriquement de la garder chez lui, mais récita tout de même quelques mots et elle guérit sur le champ. A peine rentrée chez elle, Satan revint à la charge et l’envoûta de nouveau. Ses proches la ramenèrent chez l’ermite, décidés cette fois-ci à la laisser chez lui le temps nécessaire à sa parfaite guérison et ce dernier n’avait d’autre choix que d’accepter. Alors qu'elle se trouvait chez lui pour se faire soigner, Satan ne cessa de l’embellir à ses yeux et lui insuffler de s’approcher d’elle pour admirer sa beauté. Il continua à agir ainsi jusqu'à ce qu’il finisse par avoir des rapports avec elle. Celle-ci tomba alors enceinte de lui. Satan vint à nouveau le trouver et lui insuffla : "A présent tu vas être déshonoré. Sa famille va venir la chercher et ils vont te faire payer pour ce que tu as fait. Tue-là. S'ils te questionnent à son sujet, dis leurs qu’elle est morte d’une mort naturelle ! ". L’ermite la tua et l'enterra. Satan alla auprès de certains membres de la famille de la jeune fille et les informa secrètement que l’ermite avait mis enceinte leur fille, l'avait tuée et enterrée à tel endroit. Ceux-ci vinrent le voir et le saisirent afin de le tuer pour l’odieux crime qu’il avait commis sur leur fille. Satan vint à ce moment auprès de lui et lui dit : "C'est moi qui l'avait envoûtée et c'est toujours moi qui ai informé secrètement ses proches de tout ce qui s'est passé. Obéis-moi et tu seras sauvé. Je te permettrai d’échapper à une mort certaine". "En quoi dois-je t'obéir ?", demanda l’ermite, et Satan de lui répondre : "Prosterne-toi devant moi". Il se prosterna devant lui et devint par ce geste renégat. C’est alors que Satan lui dit : "Je te désavoue..." C'est bien celui-là même au sujet duquel Allah, exalté soit-Il, dit : "[...]. Ils sont semblables au Diable quand il dit à l'homme : "Sois incrédule". Puis quand il a mécru, il dit : "Je te désavoue, car je redoute Allah, le Seigneur de l'Univers." (Coran 59/16)».
Nous pouvons retenir de ce récit que le point de départ de tous ces évènements horribles qui se sont succédé était un acte dont on ne se soucierait guère de la gravité : s’isoler avec une femme étrangère. Tout à commencer par l'acceptation de cet ermite de garder une jeune et jolie fille chez lui pour la soigner. Il est tout à fait possible d'imaginer que, à ce moment, dans son esprit, il considérait son geste comme une œuvre hautement pieuse, car visant à venir en aide à une famille éprouvée et qu’il ne se doutait point de ce qui l'attendait ni de la tournure qu’allait prendre les évènements. Telles sont les ruses du Satan. Qu'Allah nous en préserve tous.
Ce n’est pas sans raison que notre Prophète Muhammad () disait : « Aucun homme n’est seul avec une femme étrangère sans que Satan ne se trouve en leur compagnie. » (Sahîh ibn Hibbân).
Ce n'est aussi pas sans raison qu’il disait que celui qui s'aventure à trop s'approcher des limites fixées par Allah finira tôt au tard par transgresser ces mêmes limites et sombrer ainsi dans l'interdit. « Quiconque brave les choses douteuses risque bien de succomber aux péchés proprement dits à l’exemple d’un berger qui fait paître son troupeau autour d’un domaine réservé ; proche est le moment où il y pénètrera. » (Mouslim).

Articles en relation