‘ mon ‚me ! Voici Ramadan qui arrive

‘ mon ‚me ! Voici Ramadan qui arrive
  • Date de publication:17/05/2015
  • Catégories:Le jeŻne
  • Fréquence:
9319 2849

Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

« (Ces jours sont) le mois de Ramadan au cours duquel le Coran a été révélé comme guide pour les gens, et preuves claires de la bonne direction et du discernement » (Coran 2/185).

Le Prophète () a dit :

« Dès que la première nuit du mois de Ramadan arrive, les diables et les djinns rebelles sont enchaînés, les portes de l’Enfer se ferment, sans qu'aucune ne soit ouverte, et celles du Paradis s’ouvrent, sans qu'aucune ne soit fermée. Un héraut appelle : 'Ô toi qui cherches le bien, avance. Ô toi qui cherches le mal, va-t'en'. Ce jour-là, il y a des gens qu’Allah affranchit du Feu. Et ceci se répète chaque nuit » [Tirmidhî (al-Albânî : sahîh)].

Ramadan est une école où l’on apprend et où l’on enseigne, où l’on se repent et retourne vers Allah, exalté soit-Il. C’est une station où les musulmans s’approvisionnent en œuvres pies et en actes d’adoration surérogatoires.

Ramadan est le tête-à-tête nocturne et diurne des serviteurs d’Allah, exalté soit-Il, avec leur Créateur. C’est l’occasion de Lui vouer exclusivement actes d’obéissances et jeûne. Allah, exalté soit-Il, dit par la bouche de Son Prophète () :

« 'Le jeûne M’appartient et J'en octroie la rétribution à Mon serviteur, car il a ainsi renoncé à ses désirs sensuels, à sa nourriture et à sa boisson pour Moi' » (Boukhari).

Ramadan est un entraînement de l’âme à résister à ses passions et à persévérer avec patience dans l’accomplissement des actes d’obéissance et dans le renoncement aux désobéissances.

Ramadan est une occasion de gagner le pardon d’Allah, exalté soit-Il, se repentir et se purifier des fautes et des péchés.

Quel gain remporteront les gens obéissants et les jeûneurs qui veillent leurs nuits en prière, qui y récitent le Coran et qui y évoquent constamment Allah, exalté soit-Il !

Quelle jouissance envahit nos cœurs en accueillant le mois des bienfaits et des bénédictions !

Quelle joie pour nous tous à l’occasion de l’avènement de ce mois béni et de cette saison éminente. Seigneur, permets-nous de voir son début et sa fin.

Seigneur, fais que nous puissions nous consacrer au mois de Ramadan et accepte-le de nous exempt de toute imperfection.

Ô Ramadan, le mois de l’affranchissement du Feu et du pardon.

Ô Ramadan, le mois de la piété et de la bienfaisance.

Quel bonheur éprouvent des âmes qui ont tant attendu tes moments de miséricorde, et des croyants qui ont tant aspiré à verser de chaudes larmes à la fin de tes nuits et pendant leurs invocations secrètes.

Ramadan est le jardin des pieux adorateurs, le plaisir des gens obéissants et une porte ouverte à ceux qui se sont repentis.

Accueillons donc le mois de Ramadan par le repentir et le retour vers Allah, exalté soit-Il, la demande de Son pardon, le regret de nos péchés et la détermination à Lui obéir, espérant être parmi ceux qu’Il affranchira du Feu et ceux qu’Il comptera parmi Ses pieux serviteurs et à qui Il accordera les places les plus élevées du Paradis.

Ô mon âme, empresse-toi de te repentir, sans tergiversation ni indifférence.

Ô mon âme, comment accueilleras-tu le mois de Ramadan ? En te repentant et en revenant à ton Seigneur, exalté soit-Il, ou en te détournant et en renonçant au repentir ?

Le moment n’est-il pas venu que tu viennes à résipiscence ? Ô mon cœur, le moment n’est-il pas venu que tu fasses preuve d’humilité à l’évocation d’Allah et devant la Vérité qui a été révélée ?

Ô mon âme, le moment n’est-il pas venu que tu profites des exhortations et du rappel d’Allah ?

Jusqu’à quand resteras-tu dans l’inadvertance et l’inertie ? Crois-tu que tu vivras à jamais ? As-tu oublié les tombes et leurs habitants, le Jour de la Résurrection et ses terreurs ?

Ne sais-tu pas que chaque échéance a son terme prescrit et qu’après la mort il y a un jugement, puis une récompense ou un châtiment ?

Combien, dans les tombes, de remords et de soupirs ! Combien de degrés de supplices, de cris et de lamentations, au moment où les gens sont exposés au Feu matin et soir.

Combien, dans les tombes, de moments de béatitude, de jardins, de rivières, combien d’appartements, de lits, de vêtements, de repos et de grâce provenant du Paradis.

Quelle différence entre les rangs élevés des adorateurs qui redoutent Allah, exalté soit-Il, et ceux, peu enviables, des négligents.

Les premiers jouissent des délices du Paradis, alors que les seconds sont châtiés par le Feu.

Ô mon âme, combien de fois as-tu été appelée à suivre la Vérité, mais tu as refusé, et quand le héraut des passions est arrivé, tu t’es empressée de lui répondre.

Est-ce que Je ne t’appelle pas au Paradis, alors que tu incites au mal, sans te repentir ?

N’entends-tu pas l’appel de la Vérité, tout en faisant la sourde oreille ?

Ô mon âme, les adorateurs d’Allah t’ont devancé et ont occupé les premières places. Ne veux-tu pas rattraper leur convoi et rivaliser avec les autres pour occuper les rangs les plus élevés ?

Voici les brises de la foi qui arrivent, les vents du Paradis qui soufflent, les moments de miséricorde qui commencent à poindre.

Voici le Paradis qui s’est orné et dont les portes ont été ouvertes. Voici l’Enfer en colère et dont les portes ont été closes. Voici les diables qui sont enchaînés et freinés.

Sais-tu pourquoi tout cela ? Rien que pour toi. Oui, pour toi. Pour que tu reviennes vers ton Seigneur, exalté soit-Il, et que tu redeviennes raisonnable. Pour que tu te réveilles de ta somnolence, que tu profites des périodes de foi pour obéir à ton Seigneur, exalté soit-Il.

Ô mon âme, Ramadan est le paradis des pieux adorateurs et le bon compagnon de ceux qui aiment Allah, exalté soit-Il.

Veux-tu revenir vers Allah, exalté soit-Il ? Oui ! Veux-tu donc revenir vers Allah, exalté soit-Il ?

Reviens à ton Seigneur, exalté soit-Il, car c’est le moment de l’afflux des miséricordes. Ton Seigneur, exalté soit-Il, Se réjouit du repentir de Son serviteur. Il étend, exalté soit-Il, Sa Main la nuit pour agréer le repentir de celui qui pèche le jour et étend Sa Main le jour pour agréer le repentir de celui qui pèche la nuit, et Son serviteur aura la chance de voir son repentir accepté jusqu’à l’instant de l’agonie.

Ô mon âme, ton Seigneur, exalté soit-Il, t’appelle et te dit :

« Ô Mes serviteurs, vous commettez des péchés nuit et jour, or, Je pardonne tous les péchés, alors demandez-Moi de vous pardonner et Je vous pardonnerai ».

Il te dit aussi (sens du verset) :

« Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi… alors Je suis tout proche : Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés » (Coran 2/186).

Réponds donc à l’appel de ton Seigneur, exalté soit-Il. Redeviens raisonnable. Fais de ce Ramadan la clé qui changera ta vie ou une nouvelle page de cette vie, remplie d’obéissance et d’affection, tout en redoutant Allah, exalté soit-Il, en espérant Sa récompense, en L’aimant, en Le craignant, en se repentant et en revenant à Lui.

Empresse-toi mon âme vers les séances de foi, le vaste Paradis, la persévérance dans le jeûne et la prière nocturne, la récitation des versets du Coran. Espérons que les Anges du Tout Miséricordieux nous entoureront et que nous serons inscrits parmi ceux et celles qui invoquent beaucoup Allah, exalté soit-Il, et qui seront affranchis du Feu au cours de ce noble mois.

Seigneur, guide-nous vers l’accomplissement des bonnes actions jusqu’au jour où nous rendrons l’âme, aide-nous à T’évoquer, à Te louer et à bien T’adorer, et admets-nous parmi Tes pieux serviteurs.

Articles en relation

Les plus visités

Le jeŻne

Le jeŻne de Mouharram et en particulier son dixiŤme jour

Louange à Allah, Seigneur des mondes, que la p[aix et la bénédiction soient sur notre Prophète Mohammed (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) ainsi que sur sa famille et ses Compagnons....Plus