L’utilisation de l’Internet pour la diffusion de l’Islam –I

L’utilisation de l’Internet pour la diffusion de l’Islam –I
2912 2548

Au début de l’année 1969 (EC), dans l’état de la Californie, les gens réussirent à transférer des données entre deux ordinateurs personnels, qui étaient situés à quelques mètres l’un de l’autre par le biais d’une ligne téléphonique, et ce fut la première connexion de ce genre qui fût établie.
Avant cet événement, un tel lien n’était qu’un concept qui devait être mis en place dans les laboratoires informatiques du Ministère de la défense des Etats-Unis d’Amérique, comme faisant partie de leur programme de guerre des étoiles. Le but était d’avoir un réseau utile à des fins militaires.
Le nombre de personnes qui se sont connectées au réseau initial a augmenté d’une manière rapide et s’est développé à un taux si rapide que le nombre a atteint plus d’un milliard de personnes aujourd’hui, qui sont connectées à travers des millions d’ordinateurs personnels de par le monde ; et ceci, selon l’avis de nombreuses personnes, fut l’invention la plus importante du 20ème siècle. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « (Allah) a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. » (Coran 96/5)
Allah, exalté soit-Il, a donné à l’humanité une autorité qui se perpétue sur la Terre, où l’homme vit et adore Allah, exalté soit-Il. Il, exalté soit-Il, a doté l’homme de grandes capacités intellectuelles et a créé pour lui sur terre des choses qu’il peut investir et utiliser dans l’obéissance d’Allah, exalté soit-Il. Ainsi, qu’une bonne nouvelle soit annoncée à ceux qui utilisent les ressources de la terre dans l’obéissance d’Allah, exalté soit-Il, et malheur à ceux qui les utilisent pour Lui désobéir.
On ne peut qu’être étonné quand on témoigne du développement de l’Internet à la lumière du hadith du Prophète () qui a été rapporté par l’imam Ahmad dans son livre al Musnad d’après Abou Horayra, qu'Allah soit satisfait de lui : « L'Heure n'aura lieu que lorsque les épreuves apparaîtront en grand nombre, que le mensonge sera largement répandu, que les marchés convergeront et que le  temps se sera contracté. » Dans une autre version, il () a dit : « avant que que le temps ne se contracte et que le ‘Harj’ augmente. » Un de ses Compagnons demanda alors : « Qu’est-ce que le ‘Harj’ ? » Il () répondit : « Le meurtre en grand nombre. »
Jadis, les savants tels Ibn Al-Khattaab, Al-Khattaabi, Ath-Thawry et Ibn Hadjar, qu'Allah leur fasse miséricorde, ont expliqué que la contraction du temps signifiait que le temps perdrait sa valeur et que les gens auraient le sentiment de ne pas avoir assez de temps pour faire quoi que ce soit. Des savants contemporains tels que le cheikh Ibn Bâz, qu'Allah lui fasse miséricorde, ont dit dans leur commentaire du livre ‘Fath Al-Bâri’ de l’imam Ibn Hajar, qu'Allah lui fasse miséricorde : « Ceci peut être expliqué par la contraction des distances et du temps nécessaire pour les parcourir en avion ou en voiture, de même que la proximité que les gens ressentent vis-à-vis des événements grâce à la radio (qui diffuse ces nouvelles). »
Cependant si nous examinons l’invention de l’Internet, nous verrons qu’elle correspond mieux à l’interprétation de cette narration, car l’Internet a fait en sorte que tout paraît plus proche et a transformé le monde entier en un village mondial. Concernant la proximité des marchés, cheikh Mas’ûd al-Dakhîli, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Il semble que ceci renvoie à la manière dont les distances se sont raccourcies à notre époque en raison des différents moyens de transport par voie aérienne ou terrestre, et en raison des appareils électroniques tels que la radio et la télévision qui transmettent le son et les images, et font que les marchés dans les différentes régions du globe semblent être proches les uns des autres, de telle manière que les négociants connaissent n’importe quel changement de prix n’importe où dans le monde, et donc augmentent leurs prix dans leurs propres pays en conséquence, ou les diminuent s’ils chutent ailleurs. »
Par conséquent, la proximité des marchés se présente sous trois formes : premièrement, la vitesse de transfert des données du marché, deuxièmement, la proximité physique due aux moyens de transport modernes, et troisièmement, la similarité des prix entre les marchés.
Quiconque connaît bien Internet se rendra compte combien il correspond étroitement au hadith prophétique susmentionné.
Il existe, par exemple, un site Internet qui présente trois millions d’articles et qui organise une vente aux enchères internationale concernant un certain nombre de ces articles. On peut acheter tout ce qu’on veut à travers de tels sites, et ils sont nombreux sur Internet. Aussi, on peut y présenter ce qu’on désire nous-mêmes vendre, et ceci est une indication que nous vivons la fin des temps, que nous sommes proches de l’Heure, comme mentionné dans le hadith que nous venons de citer, que les signes mineurs de la venue de l’Heure ont lieu à notre époque et qu’il en reste environ trois qui ne se sont pas encore produits. Après ceux-ci, les dix signes majeurs commenceront à se réaliser. Il est important de mentionner, comme certains savants l’ont fait, que rien n’empêche la réalisation d’un signe majeur de l’Heure en même temps que les signes mineurs.
Ce dont il est question ici, c’est la proximité des marchés et la brièveté du temps requis, avec Internet, et ceci est une autre preuve de l’authenticité de la prophétie du Prophète () qui nous a informés, quatorze siècles auparavant, de ce qui aurait lieu à notre époque
D’autres hadiths qui se rapportent aux signes préalables de l’Heure comportent les paroles du Prophète () : « Avant l’Heure, le négoce sera largement répandu. » Le commerce électronique a submergé les marchés et il se chiffre en milliards de dollars. Il () nous a également informés que parmi ces signes il y aurait : « … la propagation de l’adultère et de la fornication. » Comme mentionné dans la version rapportée dans le livre de l’imam Boukhari, qu'Allah lui fasse miséricorde. Dans la version rapportée par l’Imam al-Hâkim, qu'Allah lui fasse miséricorde, il () a dit : « la turpitude se répandra… » Or plus de 400 000 sites pornographiques sont présents sur l’Internet, propageant la turpitude partout dans le monde.
Un autre lien entre l’Internet et les signes précurseurs de l’Heure est mis en évidence dans le hadith rapporté par l’imam al-Tabarâny, qu'Allah lui fasse miséricorde, dans son livre, où il est rapporté que le Prophète () a dit : « Avant l’Heure, les transactions avec du Ribâ (intérêts usuraires) seront très répandues. » Il est bien connu qu’à travers l’Internet, l’utilisation du Ribâ s’est largement propagée et que de nombreuses banques ont leurs sites et fixent pour les transactions via l’Internet un coût de dix cents seulement, alors que le coût d’une transaction normale dans les locaux de la banque est de un dollar et sept cents. Ceci est une indication que, à mesure que le temps passe, le fait de se rendre à la banque pour ses transactions deviendra obsolète et que toutes les transactions bancaires s’effectueront à travers Internet par des gens qui seront soit chez eux ou à leur travail. Ces banques sont des organismes qui ont été établis sur la base du Ribâ (usure) et leur prolifération sur Internet est devenue évidente. De plus, l’utilisation des cartes de crédit sur l’Internet s’est également mondialement propagée. L’utilisation interdite des cartes de crédits telles que la carte Visa, la Mastercard et l’American Express, qui entraînent toutes l’utilisation du Ribâ, cause la colère d’Allah, exalté soit-Il, à l’encontre de celui qui les utilise.

Articles en relation