Baisser votre regard- des étapes pratiques pour être proche d’Allah, exalté soit-Il.

Baisser votre regard- des étapes pratiques pour être proche d’Allah, exalté soit-Il.
2137 687

Parfois, en tant que jeune musulman vivant en Europe ou en Amérique, faire ses études de lycée et d’université tout en gardant sa foi peut être très difficile. Je veux que vous vous rappeliez de la dernière fois où vous étiez dans l’une des situations suivantes :
Par une chaude journée d’été, alors que vous marchiez dans le campus (ou dans le couloir) et en regardant droit devant vous, votre regard est tombé sur une belle jeune fille à moitié nue (ou un beau jeune homme.)
Ou encore, alors que vous étiez en train de lire un article islamique ou tout simplement en train de chercher sur Internet, un pop-up (fenêtre) aux images grossières s’est ouvert juste devant vos yeux.
A ce même moment, avez-vous immédiatement baissé votre regard et dit : ‘astaghfirullah’/’A’udhubillahi minna-Chaytâni-radjîm”? Si vous l’avez fait, alors ‘Al-Hamdulillah’ ! Mais si en ce même moment, vous avez lutté pour baisser votre regard et/ou vous n’avez rien senti dans votre cœur qui vous a dit que vous ne devriez pas regarder ce que vous êtes en train de voir, alors vous devriez continuer la lecture de cet article…
Je jure par Allah qu’en tant que jeune musulman, le fait de baisser le regard est très difficile, plus particulièrement quand l’impudeur, la pornographie et de telles obscénités règnent dans cette société. Nous avons la télévision câblée qui encouragent ouvertement ce genre de comportement. Quand notre cœur n’est pas affecté par ce type de comportement, et que nous nous demandons pourquoi il est tellement difficile de baisser le regard, nous devrions savoir que l’origine du problème n’est pas notre regard, qui n’est qu’un symptôme, mais l’origine de notre problème est que nos cœurs ne sont pas humbles devant Allah, exalté soit-Il. Et la manière de rendre ton cœur humble devant Allah, exalté soit-Il, est de développer un lien fort avec Lui par le biais de quelques idées que nous aborderons plus loin. Lorsque nous développerons une relation avec Allah, exalté soit-Il, nous verrons que nos membres (les yeux inclus) rejetteront automatiquement tout ce qui ne plaît pas à Allah, exalté soit-Il.
Examinons maintenant quelques-unes des choses que nous pouvons faire pour être plus proche d’Allah, exalté soit-Il. Ci-après, une liste d’idées pratiques que nous exposerons plus tard individuellement :
- Faites en sorte d’accomplir (et de parfaire) tous les actes cultuels obligatoires (prier cinq fois par jour, etc.)

- Etablissez une relation avec le Coran.

- Faites de plus en plus d’actes cultuels surérogatoires.

- Sortez et passez du temps avec de bons frères / sœurs !

Les actes obligatoires :
Abû Hurayra a rapporté que le Prophète () a dit dans un hadith Qudusî:
« Allah, à Lui la puissance et la gloire, a dit: "Quiconque sera hostile à l'un de mes élus, je lui déclarerai la guerre. Rien de ce par quoi Mon adorateur se rapprochera de Moi ne Me sera plus agréable que l'accomplissement des devoirs que Je lui ai prescrits. Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. Et quand Je l'aime, je suis l'oreille par laquelle il entend, l'œil avec lequel il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S'il M'invoque, Je l'exauce et s'il se réfugie auprès de Moi, Je le protège. Je ne retarde pas une chose que Je dois faire autant que Je retarde la mort du croyant car Je sais qu'elle lui est pénible, et rien ne Me répugne autant que de lui faire du mal.» (Boukhari)
Subhan Allah (Gloire à Allah) !
Allah, exalté soit-Il, nous dit carrément que le meilleur moyen de se rapprocher de Lui est de faire ce qu’Il nous a ordonné de faire. Fixons-nous quelques objectifs pratiques en ce qui concerne notre prière. Faire en sorte de prier cinq fois par jour est la meilleure chose que nous puissions faire pour nous-mêmes (si nous ne le faisons pas déjà). Allah, exalté soit-Il, nous dit qu’Il est avec nous si nous prions.
La relation avec le Coran.
Posons-nous cette question : à quand remonte la dernière fois que nous nous sommes vraiment assis pour lire le Coran, que nous avons lu la traduction de ses sens dans un langage que nous comprenons, et que nous avons médité sur ses sens ? Nombreux sont ceux, parmi nous, qui ont le sentiment que le Coran est trop bon pour qu’ils le lisent et qu’ils seront incapables de le comprendre, alors ils le placent loin d’eux, en haut de leur bibliothèque et le laissent se couvrir de poussière. Ou encore, quand nous décidons de le lire, nous ne faisons que lire l’Arabe et nous n’avons aucune idée du sens. Le Coran a été envoyé pour que les gens le méditent et suivent (les ordres qu’il contient). Comment pouvons-nous faire cela si nous n’avons aucune idée de ce qu’il nous dit vraiment (puisque nous ne comprenons pas la langue) ?
Je peux dire avec certitude que c’est le Coran qui a joué le plus grand rôle, dans ma vie, pour revenir vers Allah, exalté soit-Il. Si nous ne lisons pas déjà le Coran de manière quotidienne, nous nous ferions le plus grand bien en achetant une traduction française des sens du Coran et en prenant l’habitude de le lire chaque jour. L’une des meilleures (plus facile à lire) traduction que j’ai trouvé est la traduction faite les soins de La fondation Al-Muntada Al-Islami. Vous pouvez recevoir cette traduction directement chez vous en adressant une simple demande à la fondation.
Après la réception de votre traduction des sens du Coran, vous pouvez le lire en entier, simplement, en lui consacrant 15 minutes chaque jour. Cependant, je vous conseille de faire ce qui m’a vraiment aidé à m’habituer à lire le Coran, à savoir de commencer, la première fois que vous lisez la traduction du Coran, par la Sourate 49 (la deuxième moitié du Coran) et de poursuivre la lecture jusqu’à la fin. La raison en est que la première moitié du Coran (les Sourates révélées à Médine) comporte de nombreux versets relatifs à la Charia (Législation divine), et qu’ils sont parfois difficiles à lire. Quand vous commencez à partir de la sourate 49, les sourates sont relativement courtes (deux ou trois pages chacune), et elles constituent un étonnant stimulant de la foi ; ainsi vous pouvez vous fixer comme objectif de lire une sourate par jour.
Accomplir de plus en plus d’actes surérogatoires.
L’objectif le plus important que nous avons besoin de nous fixer immédiatement est de commencer à prier (eh oui, la prière de Fajr fait partie des cinq prières quotidiennes !) Mais après avoir pris l’habitude de prier systématiquement cinq fois par jour, nous devrions accomplir plus d’actes surérogatoires. Si vous relisez le hadith susmentionné, après qu’Allah, exalté soit-Il, mentionna que l’étape la plus importante pour revenir vers Lui, exalté soit-Il, est d’accomplir des actes obligatoires, Il dit : « […] Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime […] »
Nous pouvons commencer par accomplir les prières de la Sunna avant et après chacune des cinq prières (Cf. La Sunna, les prières volontaires). Nous devrions également faire l’effort d’évoquer Allah, exalté soit-Il, pendant la journée en faisant des invocations que le Prophète () faisait chaque jour. Un livre de poche à avoir absolument, qui contient la traduction française des invocations avec la version arabe, est celui qui est intitulé ‘la forteresse du musulman’. Vous pouvez en faire la commande en ligne ou l’acheter à la librairie de votre centre islamique local.
Passer du temps avec de bons frères / sœurs.
Si vous sentez que vous avez vraiment des difficultés à consolider votre foi, regardez les trois personnes les plus proches avec lesquelles vous aimez passer du temps. Il y a quelque temps, j’ai lu un article intéressant qui disait que vos habitudes sont la somme des habitudes des 3 ou 5 amis qui vous sont les plus proches.
Mais sérieusement, comment pouvez-vous avoir l’intention de vous rapprocher d’Allah, exalté soit-Il, alors que vous fréquentez Mohammed/ Fatyma qui a une petite amie/ un petit ami et qui vous encourage constamment à faire ce qui ne plaît pas à Allah, exalté soit-Il ? Trouvez un bon groupe d’amis qui vous retiendront lorsque vous commencerez à glisser.
Certains hadiths (paroles du Prophète ()) relatifs à la compagnie que l’un doit garder :
« Vous serez avec ceux que vous aimez le plus. » (Boukhari)
« L’homme suit la religion de son meilleur ami. Que chacun de vous choisisse donc ses amis avec soin. » (Abou Dawoud)
Et l’un de mes hadiths favoris : « Le compagnon vertueux est comme un marchand de musc. Soit il vous en offre un peu, soit vous lui en achetez un peu, ou vous trouverez chez lui une odeur agréable. Le mauvais compagnon est comme un forgeron, soit il brûlera vos vêtements ou vous sentirez de lui une mauvaise odeur. » (Boukhari et Mouslim)
Les points d’action :
Commencez par accomplir les cinq prières quotidiennes !
Lisez une page (ou une sourate courte) du Coran par jour ou sa traduction dans la langue que vous comprenez. Si vous n’avez pas une traduction française, commandez-la sur internet.
Cessez de fréquenter des amis qui ont une mauvaise influence sur vous (et ne vous mentez pas en prétendant que ce n’est pas le cas). Par Allah, je sais qu’il est très difficile de cesser de fréquenter des gens qui sont devenus vos proches amis, mais rappelez-vous (sens du verset) : « Les amis, ce jour-là, seront ennemis les uns des autres ; excepté les pieux. » (Coran 43/67)
Enfin, suppliez Allah, exalté soit-Il, faites des invocations, et demandez-Lui de vous permettre de vous rapprocher de Lui et de vous guider vers le droit chemin.

Articles en relation