Le Dadjâl (Antéchrist)

 Le Dadjâl (Antéchrist)
1504 328

Abû al-Barâ' Muhammad ibn 'Abd il-Mun'im Âli 'ilâwa

Al-Mughîra ibn Chu’ba, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Nul ne questionna autant que moi le Prophète () à propos du Dadjâl et il me demanda : - "Qu’est-ce qui te dérange avec lui ?" - "C’est parce que les gens disent qu’il sera accompagné d’une montagne de pain et d’une rivière d’eau.", lui dis-je. - "Non, le faux Messie a moins de valeur que cela aux yeux d'Allah.", répondit-il. » (Boukhari, Mouslim)

Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Allah n'est pas borgne, mais certes le faux Messie est borgne de l'œil droit, ce dernier ressemble à un grain de raisin exorbitant. » (al-Tirmidhî)

Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Le Prophète () fut transporté de nuit jusqu’à la mosquée d’al-Aqsa puis revint, raconta son voyage et décrit la mosquée d'al-Aqsâ et ses chameaux. Les gens dirent : "Croirons-nous à ce que Mohammed raconte ?" Ils apostasièrent alors l’Islam et retournèrent à la mécréance mais Allah, exalté soit-Il, leur frappa le cou avec Abû Djahl, qu’Allah le maudisse, qui dit : "Mohammed nous effraye avec l'arbre de Zaqqûm." Il vit le Dadjâl de ses propres yeux sous sa vraie forme et non pas en rêve ainsi que 'Îsâ (Jésus), Mûsâ (Moïse) et Ibrahim (Abraham) (Alaihim Assalam). On questionna ensuite le Prophète () au sujet du Dadjâl et il dit : "Il est gros et blanc avec un œil en orbite comme un astre et ses cheveux ressemblent aux branches d’un arbre. J'ai ensuite vu 'Îsâ. Il était jeune et blanc, les cheveux crépus, le regard perçant et il était mince. J'ai aussi vu Mûsâ, à la peau très foncée, la chevelure abondante et de forte corpulence. Puis j'ai vu Ibrahim et je ne vis pas un membre de son corps sans qu'il ne ressemble au mien comme s'il était votre compagnon. Djibril me dit alors de saluer mon maître et je le saluai." » [Ahmad (al-Albânî : hasan)]

Al-Nawwâs ibn Sam'ân al-Kilâbî, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Un matin, le Prophète () évoqua l'Antéchrist. Tantôt il élevait la voix et tantôt il la baissait au point de nous faire penser qu'il [l'Antéchrist] se trouvait déjà dans les palmeraies voisines. Lorsque nous nous rendîmes chez lui, il vit l'effet de ses propos sur nous et nous demanda : "Qu'avez-vous donc ?" Nous répondîmes : "O Prophète, tu as évoqué l’Antéchrist ce matin, et tu as, tour a tour, élevé et baissé la voix, au point de nous faire penser qu'il se trouvait déjà dans les palmeraies voisines." Le Prophète dit alors : "Ce n'est pas l’Antéchrist que je crains le plus pour vous. S'il sort alors que je suis encore parmi vous, je serai là pour le confondre et s'il apparaît alors que je ne suis plus parmi vous, chacun sera en mesure de le confondre et Allah me remplacera auprès de tous les musulmans. L’Antéchrist est un jeune homme aux cheveux crépus et a l’œil éteint [il est borgne]. II viendra et sortira par une route située entre l'Irak et le Châm (Proche-Orient). II sèmera la corruption de toutes parts ! Serviteurs d'Allah, faites preuve de fermeté !" Nous demandâmes : "O Prophète, combien de temps restera-t-il sur Terre ?" - "Quarante jours. Un jour comme une année, un jour comme un mois, un jour comme une semaine et le reste égal à nos jours ordinaires.", répondit-il. Nous demandâmes : "O Prophète, lorsque la journée sera aussi longue qu'une année, les prières d'une journée suffiront-elles ?" - "Non. II vous faudra faire une estimation.", répondit-il. Nous demandâmes encore : "O Prophète, à quelle vitesse se déplace-t-il ?" II répondit : "II se déplace comme la pluie poussée par le vent. II viendra à un peuple, les invitera à croire en lui et ils répondront à son appel. II ordonnera alors au ciel de pleuvoir, à la terre de faire pousser les plantes et leur bétail reviendra du pré plus gras qu'il ne l’était auparavant, les mamelles plus gonflées qu'elles ne l’étaient auparavant et les flancs plus larges. Puis il viendra à un peuple et les invitera à croire en lui. Ils refuseront, Il les quittera et ils se réveilleront au matin, victimes de la sécheresse et dans le dénuement le plus total. L’Antéchrist passera ensuite devant des ruines et leur ordonnera : 'Sortez vos trésors !' Les trésors le suivront, tels un essaim de bourdons. Puis il appellera un jeune homme en pleine force de l'âge et il le coupera en deux de son sabre, avec précision. II l'appellera et le jeune homme viendra le visage rayonnant et souriant. Allah enverra alors le Messie, fils de Marie, qui descendra sur le minaret blanc a l'est de Damas, vêtu de deux pièces d'étoffe de couleur, posant les mains sur les ailes de deux anges. Il recherchera l'Antéchrist, l'attrapera et le tuera à la porte de Ludd. Alors qu'ils se trouveront dans cet état, Allah inspirera à 'Îsâ (Jésus) : 'J'ai fait sortir certains de Mes serviteurs que nul ne peut combattre. Abrite Mes serviteurs sur la montagne !' Allah enverra alors Ya'djudj et Ma'djudj (Gog et Magog) qui déferleront de toutes parts. Alors, 'Îsâ et ses compagnons invoqueront Allah avec ferveur et Allah enverra contre leurs ennemis des vers qui leur dévoreront le cou. Ils mourront tous comme un seul homme. 'Îsâ et ses compagnons redescendront dans la plaine. Ils ne trouveront pas un empan de terre qui ne soit infesté par l'odeur de leurs cadavres. Puis 'Îsâ et ses compagnons invoqueront Allah avec ferveur et Il leur enverra des oiseaux - ayant un cou semblable au cou du chameau - qui les emporteront et les déposeront où il plaira à Allah." Ibn Djâbir a rapporté d'après 'Atâ' ibn Yazîd al-Saksakî d'après Ka'b ou d’autres : "Ils les emporteront à al-Mahbil." ibn Djâbir demanda alors : "O Abû Yazîd où se trouve al-Mahbil ?" Il répondit : "Là où se lève le soleil." Le Prophète () dit ensuite : "Puis Allah enverra une pluie qui n'épargnera ni maison, ni terre, ni citée durant quarante jours et II lavera la terre jusqu’à devenir tel un miroir. Puis on dira à la terre : 'Fais pousser tes fruits et redonne tes bénédictions !' Ce jour-là, une seule grenade suffira à rassasier une troupe d'hommes qui s'abriteront sous son écorce. Le lait sera béni, au point que la traite d'une chamelle suffira à un grand nombre de personnes, celle d'une vache suffira à une tribu entière et le lait d'une brebis suffira a un clan. C'est alors qu'Allah enverra un vent agréable qui les soulèvera par les aisselles et qui ôtera la vie à tout croyant ou à tout musulman. Il ne restera en vie que les pires des hommes qui copuleront en public, tels des ânes. C'est sur eux que se lèvera l'Heure." » (Mouslim)

Nous croyons au Dadjâl :

Sachez, qu'Allah, vous fasse miséricorde, que l'apparition du Dadjâl est inéluctable. C’est un signe de la fin des temps. Sa tentation sera l'une des pires qui soient. 'Imrân ibn Husayn, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « Depuis la création d'Adam jusqu'au jour où se lèvera l'Heure, il n'y aura pas d'événement plus préoccupant que l'apparition du Dadjâl. » (Mouslim)

Abû Umâma al-Bâhilî, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Le Messager d'Allah nous fit un sermon qui fut celui dans lequel il nous parla le plus du Dadjâl et il nous mit en garde contre lui. Il y dit entre autre : "Il n'y a pas d’épreuve sur la terre, depuis qu'Allah a créé la descendance d'Adam, plus terrible que celle du Dadjâl. Allah n'a jamais envoyé un prophète sans mettre en garde sa nation contre le Dadjâl. Or, je suis le dernier des prophètes et vous êtes la dernière des nations. Il apparaîtra donc inévitablement parmi vous." » [Ibn Mâdja (al-Albânî : sahîh)]

Pourquoi l’épreuve du Dadjâl est-elle la pire des épreuves ?

Parce qu'Allah, exalté soit-Il, réalisera de Ses mains des miracles qui fascineront les gens. De par Sa sagesse, Allah, exalté soit-Il, lui permettra de réaliser des choses étonnantes qui fascineront les gens et les esprits. C'est pourquoi tous les prophètes mirent en garde contre lui.

Cher frère bien-aimé, voici quelques-unes de ses tentations :

Apparaît avec lui la bénédiction dans les choses, la subsistance, la fertilité de la terre, la découverte de trésors. Al-Nawwâs, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« II viendra à un peuple, les invitera à croire en lui et ils répondront à son appel. II ordonnera alors au ciel de pleuvoir, à la terre de faire pousser les plantes et leur bétail reviendra du pré plus gras qu'il ne l’était auparavant, les mamelles plus gonflées qu'elles ne l’étaient auparavant et les flancs plus larges. Puis il viendra à un peuple et les invitera à croire en lui. Ils refuseront, Il les quittera et ils se réveilleront au matin, victimes de la sécheresse et dans le dénuement le plus total. L’Antéchrist passera ensuite devant des ruines et leur ordonnera : 'Sortez vos trésors !' Les trésors le suivront, tels un essaim de bourdons. » (Mouslim)

Une autre de ses tentations est le fait qu'il aura avec lui ce qui ressemble au Paradis et à l'Enfer. Abû Hurayra, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :
« Ne vous informerai-je pas à propos du Dadjâl d'une chose que nul prophète n'a informé son peuple ? Il est borgne et viendra accompagné de ce qui ressemble au Paradis et à l'Enfer, mais ce qu'il prétendra être le Paradis sera en réalité l'Enfer. Je vous mets en garde contre lui comme Nûh a mis en garde son peuple contre lui. » (Boukhari, Mouslim)

Une autre tentation est sa vitesse de déplacement sur terre. Al-Nawwâs ibn Sam'ân, qu’Allah soit satisfait de lui, a rapporté : « Nous demandâmes : "O Prophète, à quelle vitesse se déplace-t-il ?" II répondit : "II se déplace comme la pluie poussée par le vent." » (Mouslim)

Une autre tentation est le fait que les démons répondront à ses ordres. Abû Umâma, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit :

« Une de ses tentations sera de dire à un bédouin : - "Que dirais-tu si je ressuscitais ton père et ta mère, témoignerais-tu que je suis ton Seigneur ?" - "Oui !", répondra l'homme. Il transformera alors deux démons qui prendront l’apparence de son père et de sa mère et lui diront : "Mon fils, suis-le, car il est ton Seigneur."» [Ibn Mâdja (al-Albânî : sahîh)]

Une autre de ses tentations est le fait qu'un nombre important de juifs le suivront et qu'ils seront surarmés. Anas, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète () a dit : « L'Antéchrist sera suivi par soixante-dix mille des juifs d'Ispahan portant des voiles de tête. » (Mouslim)

Une autre tentation est qu'il apparaîtra à une époque où les Arabes seront peu nombreux. Djâbir ibn 'Abdillah, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a rapporté d'après Umm Charîk, qu’Allah soit satisfait d’elle, que le Prophète () a dit : « Les gens fuiront l'Antéchrist pour se réfugier dans les montagnes. » Umm Charîk, qu’Allah soit satisfait d’elle, demanda alors : « O Messager d'Allah, où seront les Arabes ce jour-là ? » Il répondit : « Ils seront peu nombreux. » (Mouslim)

A suivre .../...

Articles en relation