Questions relatives aux petites ablutions (Wudû) (Première partie)

Questions relatives aux petites ablutions (Wudû) (Première partie)
289 60

 

Questions relatives aux petites ablutions (Wudhû)

 

(Première partie)

 

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les ablutions représentent une grande adoration.  Elles se constituent de piliers, d’actes recommandés (sunna) et d’actes obligatoires.

 

-         Dans le coran, un des versets est communément appelé le verset des ablutions.

 

-         Le jour de la résurrection, le Prophète () reconnaitra les membres de sa communauté par la blancheur de leur visage et leurs membres due aux ablutions qu’ils accomplissaient sur terre.

 

-         Allah a fait des ablutions une des conditions de validité de la prière, qu’elle soit obligatoire ou surérogatoire. Une prière n’est valide que si elle est accomplie en état de pureté rituelle suite à des ablutions.

 

-         Avoir ses ablutions est une condition de validité pour le Tawâf, autour de la maison sacrée (ka’ba).

 

-         Il est recommandé de faire ses ablutions pour lire le coran, évoquer Allah et avant de dormir.

 

-         Il est recommandé de toujours conservé ses ablutions. Le prophète () a dit : « Seul un véritable croyant veille à être continuellement en état d’ablution. » (Rapporté par Ibn Mâjah et authentifié par al-Albânî).

 

Les ablutions sont constituées de six piliers.

 

Ce sont des actes obligatoires constitutifs des ablutions lesquelles ne peuvent être valides qu’en les accomplissant et ils sont cités dans le verset suivant :

 

« O les croyants! Lorsque vous vous levez pour la Salât, lavez vos visages et vos mains jusqu'aux coudes; passez les mains mouillées sur vos têtes; et lavez-vous les pieds jusqu'aux chevilles. » (Coran 5/6)

 

 

 

1-    Se laver le visage, ce qui inclut le fait de rincer la bouche et le nez.

 

2-    Se laver les mains jusqu’aux coudes.

 

3-    Passer les mains mouillées sur la tête.

 

4-    Se laver les pieds jusqu’aux chevilles.

 

5-    Respecter l’ordre de lavage des membres tel qu'il est établi.

 

6-    Laver les membres l’un après l’autre, sans pause.

 

 

Les mérites des ablutions

 

-         Les ablutions sont une cause de l’amour d’Allah. Allah a dit : « Allah aime ceux qui se  repentent et ceux qui s’applique à se purifier. » (Coran 2/222)

 

-         Les ablutions sont une cause de l’effacement des péchés.

 

-         Les ablutions sont une cause permettant d’être élevé en degré. Le prophète () a dit : « Vous indiquerai-je ce pour quoi Allah efface les fautes et élève en degrés ? Oui ô Prophète, dirent les compagnons. Il dit : Accomplir les ablutions dans des conditions difficiles, parcourir une longue distance pour se rendre à la mosquée, attendre d’accomplir une prière après en avoir fait une. Tel est le véritable combat, tel est le véritable combat. » Rapporté par MOuslim.

 

-         Les ablutions sont une cause permettant au serviteur de se voir ouvrir les portes du Paradis. Le prophète () a dit : « Aucun d’entre vous n’accomplit ses ablutions puis dit ‘ j’atteste qu’il n’y a de divinité en droit d’être adorée qu’Allah et j’atteste que Mohammed est son serviteur et messager’ sans que les huit portes du Paradis ne lui soient ouvertes et qu’il entre par celle de son choix. » Rapporté par Mouslim.

 

-         Les ablutions sont le signe des adeptes de la foi en vertu du hadith cité précédemment : « Seul un véritable croyant veille à être continuellement en état d’ablution. » 

 

-         Au jour de la résurrection, des traces blanches et de lumière apparaitront sur les membres de la communauté du prophète. Elles seront dues aux ablutions qu’ils effectuaient sur terre. C’est par ce signe qu’on les reconnaitra.

 

-         Celui qui meurt en état d’ablution et en ayant prononcé la formule d’évocation rapporté du Prophète () sera mort sur un état de saine nature originelle (fitra).

 

-         Les ablutions suivies d’une prière sont une cause permettant au serviteur d’entrer au paradis. Le Messager d’Allah () dit à Bilel : « Ô Bilâl, parles-moi de l’œuvre que tu accomplis et que tu estimes la plus bénéfique en Islam. Car j’ai entendu cette nuit le bruit de tes souliers devant moi au Paradis. » « Je n’ai jamais fait une œuvre en Islam que j’estime la plus bénéfique sinon que jamais je ne fais mes ablutions, quelle que soit l’heure du jour ou de la nuit, sans que je ne fasse avec ces ablutions, autant de prières qu’Allah m’aura prédestiné de faire. » Rapporté par Boukhari et Mouslim d’après Abû Hurayra.


 

 

Articles en relation