La Création a besoin d’Allah

La Création a besoin d’Allah
387 70

L’être humain est toujours à la recherche de ce qui lui est profitable et de ce qui le protège de ce qui est nuisible. Cependant, pour ce faire, celui-ci doit être en mesure de réaliser ce qui est nuisible. Il doit savoir aussi de qui il a besoin, en qui il peut avoir confiance, et qui il peut aimer, afin de pouvoir obtenir ce qui lui est bénéfique ainsi que se sentir confortable au sujet de son choix.

Il doit aussi connaitre la bonne et correcte méthode qui lui fera atteindre cet objectif. Cette dernière condition exige que l’être humain : sache ce qui est préjudiciable connaisse quels moyens peuvent être utilisés pour éloigner le mal.

Certes, l’être humain ne peut pas avoir une meilleure direction que celle qui provient de Celui qui a tout parachevé et de Celui qui n’a pas de déficience, en Lui-même, ni dans Ses attributs, Celui qui est toujours vivant et qui ne meurt jamais. Il ne peut y avoir personne qui soit meilleur que Celui qui n’a pas besoin de quoi que ce soit, Celui qui est riche, le Donateur, Celui qui, après tout, contrôle l’âme de l’être humain. L’homme est tellement nécessiteux de Lui. Il est Allah, le vrai et le seul Dieu. L’être humain peut se porter préjudice à lui-même, s’il recherche l’aide d’un autre qu’Allah. Allah est Celui qui peut aider l’être humain à repousser tout mal, car ceci ne peut pas se produire sans Sa volonté et sans Sa Toute-Puissance.

Allah, le Tout-Puissant, a fait descendre Ses Livres et a choisi Ses messagers pour guider l’être humain à : connaitre son Seigneur, comme Celui-ci, le Tout-Puissant, l’a expliqué à propos de Lui-même, ne rechercher [l’assistance] que de Lui, tout en vivant conformément à Son plan.

La connaissance des Noms et des Attributs d’Allah libère l’être humain de l’adoration de toute forme de création, parce que la Création est faible, et parce qu’elle est dans le besoin du Créateur, Allah. La connaissance d’Allah conduit celui-ci à savoir qu’il a été créé pour vivre en accord avec la voie d’Allah, comme elle a été révélée à Ses messagers, Alaihim Assalam, le dernier d’entre eux était le Messager Mohammed, .

Cette Révélation contient un code de vie complet. Tout ce qui est bénéfique ou nuisible y est établi afin que l’être humain puisse centrer sa vie autour de cette Révélation. Si l’être humain commet un mal et qu’il sait qu’Allah est Pardonneur, il se tournera vers Lui, et Lui Seul, recherchant Son pardon. Allah a dit (selon la traduction du sens du verset) :

« Sache donc qu’en vérité, il n’y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché […] » (Coran 47/19)

Il est faux de penser ou de croire qu’Allah a créé d’autres ‘dieux’, en dehors de Lui, pour que l’être humain se tourne vers eux afin d’obtenir de l’aide, de les aimer ou de les craindre, etc. Il est le même Dieu de toutes les nations. Il ne commande pas que les gens doivent faire des étoiles, du Soleil, du feu, de ‘Isâ (Jésus), de Moussa (Moïse) ou de Mohammed, Alaihim Assalam, des dieux, en dehors de Lui. Il, le Très Haut, ne peut pas être ‘contradictoire’. Il a une voie (religion) qui appelle l’être humain à soumettre sa volonté à Lui, uniquement.

Il a averti que si l’être humain (même Mohammed, ) prend des partenaires avec lui, son œuvre se soldera par un échec et il sera parmi les perdants. Allah a dit (selon la traduction du sens du verset) :

« En effet, il t’a été révélé, ainsi qu’à ceux qui t’ont précédé : ‘Si tu donnes des associés à Allah, ton œuvre sera certes vaine, et tu seras très                        certainement du nombre des perdants. Tout au contraire, adore Allah uniquement, et sois du nombre des reconnaissants.’ » (Coran 39/65-66)

Sachons ce que Mohammed, , l’homme-Prophète, qui connaissait Allah le mieux, avait l’habitude de dire :

« O Allah ! Je cherche refuge auprès de Toi pour Ton plaisir et contre Ta colère, ainsi que pour Ton pardon et contre Ton châtiment. [Je cherche refuge] en Toi, contre Toi. Je ne peux pas Te louer tel que Tu peux le faire Toi-même. » (Mouslim, Abou Dawoud, Tirmidhi, Ibn Majah)

Il, , avait l’habitude de dire aussi :

« Je me suis soumis à Toi, j’ai dirigé ma face vers Toi, j’ai confié mes   affaires à Toi, je me suis remis à Toi en recherchant le refuge en Toi, librement et craintivement, il n’y a pas de refuge ni de survie contre Toi sauf (en se tournant) vers Toi. J’ai foi dans Ton Livre (le Coran) que Tu as fait descendre, et au Prophète (Mohammed) que Tu as envoyé. » (Boukhari et Mouslim)


Allah, le Très haut, a dit dans le Coran (selon la traduction du sens du verset) :

« Ce qu’Allah accorde en fait de miséricorde aux gens, il n’y a personne qui soit capable de le retenir. Et ce qu’Il retient, il n’y a personne qui soit         capable de le donner, après Lui. Il est le Puissant, le Sage. » (Coran 35/2)

Allah, le Très Haut, a dit également (selon la traduction du sens du verset) :

« Si Allah fait qu’un mal te touche, nul ne peut l’écarter, en dehors de Lui. Et s’Il te veut un bien, nul ne peut repousser Sa grâce. Il en gratifie qui Il veut, parmi Ses serviteurs. Il est le Pardonneur, le Miséricordieux. » (Coran 10/107)


Nous devons être motivés à revenir vers Lui Seul aux moments de facilité et de difficulté. Allah, le Très Haut, a dit (selon la traduction du sens du verset) :

« Si Allah vous accorde Son secours, nul ne pourra vous vaincre. Mais s’Il vous abandonne, qui donc pourra, après Lui vous accorder son secours ?          C’est en Allah (uniquement) que les croyants doivent placer leur confiance. » (Coran 3/160)

Le Coran, par conséquent, conduit l’être humain à une véritable libération de tout faux attachement. Il apporte la paix au cœur. Il aide le croyant contre l’hypocrisie et toutes les formes de malhonnêteté.

Imaginez, par exemple, un croyant qui fait face à un problème au travail. Il voit ce qui est fautif et il fait face à des pratiques qui sont interdites religieusement. Il ne craint pas de rejeter ce qui est mal. Il sait que le travail est seulement un moyen de gagner sa subsistance. Tandis qu’il peut être incapable de corriger ce qui est mal, il sait bien qu’Allah est Celui qui fournit la subsistance. S’il quitte son emploi pour l’amour d’Allah, Allah lui en accordera un meilleur. Allah, le Tout-Puissant, a dit (selon la traduction du sens du verset) :

            « À quiconque craint Allah, Celui-ci donnera une issue favorable, et Il lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et          quiconque placera sa confiance en Allah, Celui-ci lui suffira. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. »                     (Coran 65/2-3)

Les textes ci-dessus, nécessitent que l’être humain dépende d’Allah, le Tout-Puissant, en ne demandant l’aide que de Lui Seul. Ils nécessitent aussi que l’être humain aime Allah et l’adore Seul, afin de gagner Son plaisir et Son aide. N’est-il pas vrai que les gens qui considèrent cette vie comme le ‘but ultime’ finissent par adorer beaucoup de choses en elle ? Vous les voyez porter tellement attention à ‘tout avoir’. Ils se torturent eux-mêmes. Ils endurent la douleur, la difficulté, l’inquiétude constante, en faisant constamment appel aux banques qui leur donnent prêt après prêt, afin de suivre les ‘exigences du développement’. Ils sont sous la menace constante de la faillite. Ils voient constamment la pauvreté devant leurs yeux.

Le Prophète, , a dit :

« Allah a dit : ‘Ô toi, le descendant d’Adam, remplis ton temps avec mon culte, et je remplirai ton cœur avec la richesse, et mettrai fin à ta pauvreté.      Mais si tu ne le fais pas, je ferai en sorte que tu sois entièrement occupé (c.-à-d. dans les affaires de ce monde) et je ne mettrai pas fin à ta pauvreté. » (Tirmidhi)

Le but de notre existence sur la Terre est plus significatif que d’être les esclaves des gains de ce monde. Il ne peut y avoir de vie significative qui soit supérieure à celle prescrite par notre Créateur, Allah. Tout acte qui est accompli, selon la voie d’Allah, est un acte d’adoration. L’être humain est le bénéficiaire, tandis qu’Allah n’est pas dans le besoin. Allah, le Très Haut, a dit (selon la traduction du sens du verset) :

« Ô vous les êtres humains ! Vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui qui se dispense de tout (le Riche) et Il est Le Digne de louanges. » (Coran 35/15)

Articles en relation