La foi en les livres révélés

La foi en les livres révélés
1179 134

La foi en les livres révélés

La foi en l’ensemble des livres révélés par Allah à Ses prophètes et messagers est un des piliers de la foi en Allah. Allah dit : « Dites : « Nous croyons en Allah, en ce qui nous a été révélé, en ce qui a été révélé à Abraham, Ismaël, Isaac, Jacob et aux fils d’Israël, mais aussi en ce qui a été confié à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été confié aux autres prophètes par leur Seigneur. Nous ne faisons aucune distinction entre eux et Lui sommes entièrement soumis. »» (Coran 2 ; 136). Et dans le hadith dans lequel le Prophète () explique le sens de l’islam, de la foi et de la bienfaisance, il dit en désignant la foi : « La foi consiste à croire en Allah, ses anges, ses livres et ses messagers. » (Muslim). Al-‘Aynî explique : ‘ La foi en les messagers implique de croire aux livres qui leur ont été révélés.’

Les livres qu’Allah a révélés à Ses messagers sont les suivants :

Les feuillets à Abraham, Allah dit : « Ces vérités se trouvent déjà dans les premières Ecritures, dans les feuillets révélées à Abraham et à Moïse.» (Coran 87 ; 18-19).

La Thora à Moïse : « Nous avons révélé la Thora qui renferme une bonne direction et une lumière.» (Coran 5 ; 44). Mais Allah l’a aussi nommé Feuillets dans ce verset : « N’a-t-il pas été informé du contenu des Feuillets révélés à Moïse» (Coran 53 ; 36). Certains savants considèrent que la Thora et les Feuillets sont deux choses distinctes.

Les Psaumes à David : « Nous avons confié ainsi les Psaumes à David.» (Coran 17; 55). Les Psaumes signifient le livre.

Les Evangiles à Jésus : « Nous avons, à la suite de ces prophètes, suscité Jésus fils de Marie qui confirma les enseignements de la Thora. Nous lui avons confié l’Evangile,» (Coran 5 ; 46).

Le noble Coran à Mohammed () sceau des prophètes et des messagers. Allah dit : « Le Coran est une révélation du Seigneur de la Création que l’Esprit fidèle a fait descendre dans ton cœur afin que tu sois de ceux qui avertissent l’humanité. Révélé en langue arabe d’une parfaite clarté,» (Coran 26 ; 192-195).

L’ordre selon lequel ces livres furent révélés correspond à l’époque de chaque prophète : Les feuillets à Abraham, les Psaumes à David, le Thora à Moïse, les Evangiles à Jésus et le Coran à Mohammed ().

Quelques enseignements complémentaires :

Les livres révélés mentionnés dans le Coran et les hadiths authentiques sont : les Feuillets, le Thora, les Psaumes, les Evangiles et le Coran. Certains ont été entendu d’Allah de derrière un voile sans intermédiaire et d’autres ont été révélés par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, , d’autres, Allah les a écrits de Sa main. Il dit : « Allah ne saurait s’adresser à un être humain si ce n’est sous forme d’inspiration , ou de derrière un voile  ou encore par l’intermédiaire d’un messager  qui lui est envoyé pour lui révéler, sur ordre d’Allah, ce qu’Il veut. Il est Très Haut et infiniment Sage.» (Coran 42 ; 51). Et aussi : « Nous avons gravé pour lui sur les Tables les lois les plus édifiantes et l’exposé détaillé de toute chose. » (Coran 7 ; 145).

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « Adam et Moïse ont débattu. Moïse lui dit : Ô Adam ! Tu es notre père et tu nous as déçus en nous sortant du Paradis. Adam lui dit : Ô Moïse, Allah t’a choisi en t’adressant directement la parole et en écrivant pour toi le Thora de Sa main. Tu me blâmes pour une chose qu’Allah avait décrété quarante ans avant qu’Il ne me crée ? Adam eut donc le dessus sur Moïse. » (Abu Daoud et jugé authentique par Al-Albânî.)

Ces livres furent tous révélés durant le mois de Ramadan. Selon Wâthila ibn Al-Ashfa’ Al-Laythî, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : a dit : « Les feuillets d’Abraham ont été révélés durant la première nuit du mois de Ramadan. La Thora durant la sixième nuit. Les Evangiles durant la treizième nuit. Les Psaumes durant la dix-huitième nuit. Et le coran durant la vingt-quatrième nuit. » (Ahmad et jugé bon par Al-Albânî).

Tous les livres révélés par Allah à Ses prophètes et messagers ont un seul et même ultime objectif : appeler à l’adoration d’Allah seul et sans associé. Appeler à l’islam, car l’islam est la religion de tous les prophètes et messagers. Allah dit : « Nous avons suscité à chaque peuple un Messager qui l’a exhorté à adorer Allah et à fuir les fausses divinités.» (Coran 16 ; 36).  Tabari explique : ‘ Nous avons envoyé, ô vous les gens, dans chaque nation qui vous a précédé, un messager, comme nous vous en avons envoyé un pour que vous n’adoriez qu’Allah seul et sans associé.’

Malgré l’objectif commun de tous les livres révélés qui est d’appeler à l’unicité d’Allah à travers Son culte, qu’il lui soit voué à Lui seul et sans associé, les lois qui y sont légiférées sont différentes. La loi chrétienne est différente de la loi juive sur certains points. Et la loi de l’islam diffère de celle des lois juives et chrétiennes sur de nombreux points. Allah dit : « A chaque nation, Nous avons confié une loi et indiqué une voie.» (Coran 5 ; 48). Ibn Kathir explique : ‘ une loi et une voie signifie des règles et un chemin à suivre le terme arabe ‘shir’a’ correspond bien au terme ‘sharî’a’ qui signifie la loi et la législation également … Aussi, dire qu’il s’agit de religions différentes est à considérer du point de vue des lois différentes enseignées par les prophètes qu’Allah a envoyé aux peuples mais qui s’accordent toutes pour ce qui est du dogme du monothéisme. »

Il faut ajouter foi au fait que tous les livres qui ont été révélés aux différents prophètes avant le coran ont été falsifiés et qu’ils ont subis des modifications. Ce qui le prouve est, entre autre, ce qu’ils recèlent comme contradictions, de descriptions qui ne sied pas d’être attribuées à Allah, ni à certains de Ses prophètes, en plus de ce qui a été enlevé comme indications, annonces et descriptions de notre Prophète Mohammed () et Allah a dit : « Espérez-vous que les Fils d’Israël acceptent votre foi alors qu’une partie d’entre eux, après l’avoir écoutée et en avoir saisi toute la portée, ont sciemment falsifié la parole d’Allah ?» (Coran 2 ; 75). Shaykh Sa’dî explique : ‘ Ce verset coupe court à tout espoir des croyants de voir les chrétiens embrasser la foi islamique : n’espérez donc pas les voir embrasser votre foi, leur situation ne vous permet pas de nourrir de tels espoirs. Ils on falsifié la parole divine après l’avoir écoutée et saisi toute la portée et lui ont donné une autre signification, une signification qui n’était pas celle voulue par Allah. Et ce, pour faire croire aux gens que ces propos viennent d’Allah alors que ce n’est pas le cas. Ainsi, puisqu’ils ont agi de la sorte avec le livre qui leur a été révélé et qu’ils considèrent être leur honneur, leur religion, et qu’ils empêchent les gens d’emprunter la voie qui mène à Allah, comment pouvez-vous donc espérer qu’ils embrassent la foi que vous leur exposez ?! C’est nourrir un espoir en une chose des plus improbables.’

Allah dit : « Gens du Livre ! Notre Messager est venu à vous, vous exposant une grande partie des Ecritures que vous cachiez et se taisant sur nombre de vos dissimulations.» (Coran 5 ; 15).

Il faut ajouter foi au fait que le coran est le dernier des livres qu’Allah a révélées. Aucun autre ne l’a été ou ne le sera après lui. Allah dit :

« Mohammed n’est le père d’aucun homme parmi vous, mais le Messager d’Allah et le sceau des prophètes. Allah a une parfaite connaissance de toute chose.» (Coran 33 ; 40). Ibn Kathir explique : ‘ Ce verset est un texte clair qui ne laisse place à aucune divergence sur le fait qu’il n’y aura nul prophète après Mohammed. Et puisqu’aucun prophète ne lui succèdera, aucun messager ne viendra après lui à plus forte raison. En effet, le rang de porteur du message divin est plus spécifique que celui de la prophétie. Tous les messagers sont des prophètes alors que l’inverse n’est pas vrai. De nombreux hadiths aux chaines de transmission notoires ont été rapportées par un certain nombre de compagnons et ils attestent tous de ce fait.’

Selon Abu Horayra, qu’Allah soit satisfait de lui, le Prophète () a dit : « On m’a accordé six choses qui n’ont pas été accordées à un messager avant moi : un don d’expression concise et polysémique, la victoire par l’effroi jeté dans le cœur de mes ennemis, la prise de butin de guerre m’est licite, la terre entière qui est pour moi un moyen de purification et un lieu de prière, j’ai été envoyé pour l’humanité entière alors que chaque prophète a été envoyé uniquement à son peuple, et je suis le sceau des prophètes. » (Boukhari).

Il faut ajouter foi au fait qu’Allah s’est engagé et se porte garant de la préservation du coran de toute falsification ou modification de sa lettre et de son sens. Allah dit : « C’est Nous, en vérité, qui avons révélé le Coran et c’est Nous qui veillons à son intégrité.» (Coran 15 ; 9). Ibn Kathir explique : ‘ Allah atteste que c’est Lui qui a révélé le Coran et qui le préserve de toute falsification ou altération. Certains savants soutiennent que le pronom ‘son intégrité ‘ (dans le verset en arabe) désigne le Prophète () comme il est dit dans le verset : « Allah te protégera des gens. » (Coran 5 ; 67). Mais le verset est plus à même d’être compris selon le premier sens que nous avons évoqué. C’est d’ailleurs conforme à ce qui paraît du contexte.’

Allah dit : « Ceux-là ont renié le Coran qui leur a été apporté alors qu’il est un livre inaccessible au faux, d’où qu’il vienne, étant une révélation du Seigneur infiniment Sage et digne de toutes les louanges.» (Coran ; 41-42).

Shaykh Sa’di explique : ‘Aucun diable parmi les hommes et les djinns ne peut l’approcher. Ni en en retranchant quoique ce soit, ni en y ajoutant de son propre chef ce qui n’en fait pas partie. Le coran est préservé de toute altération, tant ses termes que ses significations. C’est Celui l’a révélé qui s’est porté garant de son intégrité.’ 

Dans son explication du Sahih Al-Bokhari, Ibn Battâl relate : ‘ Des savants chrétiens ont posé la question suivante à Muhammad ibn Waddâh : Comment se fait-il que rien n’a été ajouté ni ôté à votre livre contrairement au notre, chers musulmans ? Il répondit : C’est parce qu’Allah vous en a confié le soin de le préserver comme Il nous en informe dans le coran en disant : « Nous avons révélé la Thora qui renferme une bonne direction et une lumière. Ce fut d’après ce Livre que les prophètes soumis à la volonté d’Allah rendaient justice aux juifs, de même que les rabbins et les docteurs de la loi qui jugeaient conformément aux Ecritures qui leur furent confiées et dont ils furent longtemps les gardiens.» (Coran 5 ; 44). Et ce qu’Il a confié aux hommes devaient être affecté et finalement être altéré. En revanche, Il dit au sujet du coran : « C’est Nous, en vérité, qui avons révélé le Coran et c’est Nous qui veillons à son intégrité.» (Coran 15 ; 9). Et vu que c’est Allah Lui-même qui prend en charge la préservation du coran de toute altération, on ne peut rien y trouver qui ait été ajouté ou enlevé.’

Le noble Coran est le plus complet de tous les livres qu’Allah a révélés. Le Prophète () a dit : « On m’a révélé à la place de la Thora les sept longues sourates (de la sourate 2, la vache, à la 9, le repentir). A la place des Psaumes, les sourates aux plus de 100 versets (de la sourate 10, Jonas, à la sourate 49, les appartements – ou à la sourate 50, Qâf)A la place des Evangiles, la première sourate du coran, Al-Fâtiha. (D’autres disent qu’il s’agit de toutes les sourates qui sont composées de moins de 100 versets). Et on m’a accordé en plus de cela la partie dite Al-Mufassal (de la sourate 49, les appartements, à la sourate 114, les gens). » (Ahmad et jugé authentique par Al-Albânî).

La foi en les livres révélés (les feuillets d’Abraham et de Moïse, la Thora, les Psaumes, les Evangiles, le noble Coran) fait partie des piliers de la foi en Allah. Ajoutons à ceci qu’il faut savoir et avoir la ferme conviction que tous les livres révélés avant le Coran – Ceux qui sont entre les mains aujourd’hui des adeptes des différentes confessions – ont tous été falsifiés et modifiés. Ceci dit, les versions originelles de ces livres qui ont été révélés aux prophètes d’Allah sont ceux auxquels nous croyons et pour lesquels nous avons foi qu’ils contiennent effectivement la vérité révélée par Allah.

Articles en relation

Les plus visités

La croyance aux Livres

Des non-musulmans attestent de la falsification des Evangiles

Certains chrétiens prétendent et disent à qui veut l’entendre que seuls les musulmans doutent de l’authenticité des Evangiles et estiment qu’ils sont falsifiés...Plus