La prière mortuaire lorsqu'il y a plusieurs défunts parmi les hommes et les femmes
Fatwa No: 118009

Question

Une femme est décédée pendant qu'elle accouchait ; son bébé est mort également. Nous souhaitons savoir comment effectuer la prière mortuaire pour eux. Doit-on nourrir une seule intention pour tous les deux ou doit-on prier pour chacun d'entre eux séparément? Est-il permis de les enterrer ensemble dans une même tombe ou doit-on les enterrer dans deux tombes séparées? Est-ce que le jugement légal diffère en fonction du sexe du bébé?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Lorsqu’une femme décède ainsi que son enfant, il est permis d'effectuer la prière mortuaire pour chacun d'entre eux séparément et cela est meilleur pour les Chaféites et les Hanafites. An Nawawi (qu'Allah lui fasse miséricorde) a expliqué cela en disant que cela nécessitait plus d’actes et était plus propre à être accepté. Il est également permis de prier pour eux ensemble, et cela est meilleur pour les Hanbalites. Ils ont commenté en disant que cela était plus rapide pour enterrer les défunts, et que c’était plus conforme aux actes des compagnons.

 

Al-Albâni (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans [Ahkâm Al-Djanâiz]: « Si plusieurs défunts, hommes et femmes, sont réunis, on effectue une seule prière mortuaire pour eux. Les hommes et les garçons même en bas âge, doivent être placés devant l'imam et les femmes et les filles devant eux dans la direction de la Qibla; il y a plusieurs Hadiths évoquant cela. Le premier Hadith est rapporté par  Nâfi' disant qu’Ibn ‘Omar a effectué une prière funéraire pour neuf défunts ensemble. Il plaça les hommes devant l'imam et les femmes  devant eux dans la direction de la Qibla, réunies en un seul rang. Les corps de Umm  Kulthûm fille de Ali et épouse de 'Umar Ibn Al-Khattâb et de l'un de ses fils appelé Zayd, étant placés ensemble. L’émir était à ce moment-là Sa'îd Ibn Al `Ass. Parmi les gens, il y avait Ibn 'Abbâs, Abû Hurayra, Abû Sa'id et Abû Qatâda (qu'Allah soit satisfait d'eux). L'enfant fut placé en face de l'Imam et un homme dit alors : “J'ai réprimandé cela, et j’ai regardé Ibn 'Abbâs, Abû Hurayra, Abû Sa'id et Abû Qatâda et je leur ai demandé ce que c’était que  cela ?

– ‘C'est la Sunna’ me répondirent-ils” » [An-Nassâi, Ibn Al-Djâroud, Ad-Dâraqoutnî, Al-Bayhaqi (Al-Albâni : Isnâd An-Nassâi et Ibn Al-Djâroud Sahih selon la condition exigée par les deux Cheikhs]. (....) Il est également permis de prier pour chaque défunt séparément, car c'est la règle de base, car le Prophète (Salla Allahou Aleihi wa Sallam) a fait cela pour les martyrs de Uhud ».

 

Quant au fait de les enterrer ensemble, ce n'est pas permis sauf en cas de nécéssité et ce jugement légal ne diffère pas si le nouveau-né est un garçon ou une fille.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui