Jugement légal sur le fait d'écrire des versets du Coran ou des invocations sur le linceul du défunt
Fatwa No: 119301

Question

Est-il légitime ou pas de couvrir ou d'envelopper un mort - que ce soit un homme ou une femme- dans un tissu quelconque ou dans un étendard où sont inscrits des versets du Coran, ou la formule de l'unicité comme l'étendard du Hamas et du Djihad islamique par exemple ou d'autres étendards contenant les Paroles d'Allah comme par exemple quelques versets ou parties du Coran ? Est-il légitime d'enterrer le défunt dedans, d'autant plus que beaucoup de ces étendards risquent d’être recouverts de sang ainsi que de quelques impuretés qui peuvent sortir du défunt ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

Le fait d'écrire certains passages du Coran ou certaines évocations sur le linceul du défunt ou sur ce qui est enroulé autour du linceul et qui le recouvre et cela même s'il n'est pas enterré dedans, est un acte que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) n'a pratiqué avec aucun martyr ou autres. De plus, les compagnons (qu'Allah soit satisfait d'eux) n'ont pas pratiqué cela sur son linceul lorsqu'il (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) est mort ou sur le linceul de quelqu'un d'autre. Ces choses ne font pas partie de ce qui honore le défunt. Au contraire, pour l'honorer,  il faut  suivre la Sunna lors de l'enveloppement, du lavage mortuaire et de l'enterrement. Il n'est donc pas légitime de faire cela. Quant au fait d'enterrer le défunt dedans, il n'est pas permis de le faire pour ne pas rabaisser les Paroles d'Allah ainsi que Son évocation.

 

Ibn Al-Salâh (qu'Allah lui fasse miséricorde) fut interrogé à ce propos et déclara cela interdit. Voici l'énoncé de la question et de la réponse: « Question à propos du linceul : Est-il permis d'écrire sur le linceul des sourates du Coran comme Ya Sin, Al Kahf ou une autre sourate que l'on veut, ou cela n'est-il pas permis par peur que le pus qui émane du mort ne se répande sur les versets et sur les noms bénis, honorables et nobles d'Allah ? Est-il permis de le faire entrer dans la tombe avec des habits cousus ? »

 

« Cela n'est pas permis, répondit-il. Pour ce qui est des vêtements  cousus, il est permis de l'envelopper dans un Qamis. Et Allah est plus Savant. » Fin de la fatwa de Ibn Salâh.

 

Ibn Hajar Al Haytami (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit dans [Al-Fatawa Al-Fiqhiya Al-Kubra]: « L'imam Ibn Al-Salâh a donné un avis juridique en disant qu'il n'est pas permis d'écrire quoi que ce soit du Coran sur le linceul et cela pour le préserver (le Coran) du pus qui émane du défunt. Il n'est également pas permis d'écrire le livre que les gens nomment Kitâb Al- 'Uhda (Ce sont des versets ou des hadiths qui étaient écrits autrefois sur le linceuil du défunt pour qu'il puisse se souvenir des réponses qu'il doit dire lorsqu'il sera interrogé dans la tombe). Il ne faut pas permettre cela. Et les imams venus après lui ont approuvé Ibn Al-Salâh. Et ce sens est évident car le Coran ainsi que tous les noms exaltés comme "Allah" ou le nom de l'un de ses Prophètes, doivent être respectés, vénérés, et élevés. Or il n'y a pas de doute que le fait de l'écrire et de le mettre sur le linceul du défunt est extrêmement méprisant ; car il n'y a pas de plus grand mépris d’une chose que le fait de la souiller. Nous savons qu'il est inévitable que ce qui se trouve sur le linceul du défunt soit atteint par son sang, son pus ou d'autres choses parmi les humeurs impures qui se trouvent à l'intérieur de son corps. L'interdiction d'écrire sur le linceul du mort  fait partie des choses dont il ne convient pas de passer sous silence (car son interdiction est évidente).

 

Le grand savant chaféite Al-Djamal (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit : « Il n'est pas permis d'écrire sur les bandages enveloppant le linceul quoi que ce soit du Coran ou d'écrire des Noms ou Attributs d’Allah et cela pour les préserver du pus »

  

Nous pensons que les personnes qui pratiquent cela, parmi ceux que vous avez mentionnés dans votre question, doivent avoir une bonne intention et estiment bien faire, mais ceci ne suffit pas pour que cet acte soit légitime. Il faut, par contre, suivre les actes légitimes en enveloppant le défunt et s’éloigner de tout ce qui est illicite.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui