Compléter ou compenser le retard de la prière ?
Fatwa No: 130755

Question

Salam alaykoum
Si une personne arrive à la mosquée pendant la prière du maghreb après la première raka’a, doit-il rattraper la 1ère raka'a à haute voix, avec une sourate après sourate Al-Fatiha ou à voix basse ?
BarakAllahou fikoum wa salam alaykoum.

Réponse

Assalam alykoum.

Louanges à Allah, Le Seigneur des mondes, que la Paix et le Salut soit sur son Prophète.

 

Il existe une divergence d’opinion concernant ce sujet. Cette divergence vient du fait qu’il existe deux versions du même hadith. Dans l’une des deux versions le verbe ‘’compléter’’ est employé et dans la seconde version le verbe ‘’compenser’’.

Le verbe ‘’compléter’’ implique que le retardataire considère le moment où il rentre en prière comme étant sa première raka’a et donc dans votre cas vous devez réciter silencieusement sourate Al-Fatiha uniquement.

Le verbe ‘’compenser’’ implique que le retardataire  prenne en considération la prière de l’iman autrement dit qu’il ‘’compense’’ ce qu’il a raté, dans votre cas vous devez réciter à voix haute la sourate Al-Fatiha puis une autre sourate.

Néanmoins si le retardataire n’est pas seul dans ce cas (plusieurs retardataires) il doit réciter silencieusement afin de ne pas déranger les autres et ceci ne fait l’objet d’aucune divergence.

L’avis de l’Iman Malik, et c’est celui pour lequel nous optons à Islamweb, consiste à compléter les paroles et compenser les actes. Par exemple : un retardataire rejoint le groupe dans la prière de l’Icha au moment de la dernière raka’a, il a donc a rattrapé 3 raka’ates.

Il prit avec l’imam et considère la première raka’a qu’il prie comme étant sa quatrième (vu que l’imam en est à sa quatrième). Après le taslim il se relève prie une deuxième raka’a en la considérant comme étant sa première donc il récite sourate Al-Fatiha puis une autre sourate à voix haute, s’il peut le (considérant le paragraphe précédent). Il accomplit le tashahoud, puis se relève et accomplit sa troisième raka’a, qui est pour lui la deuxième, il y récite  sourate Al-Fatiha puis une autre sourate mais ici à voix basse, se relève et prit la dernière raka’a.

S’il le retardataire avait simplement considérer qu’il faille compenser il aurait exécuter les deux raka’a où il doit réciter sourate Al-Fatiha accompagnée d’une autre sourate sans effectuer de tashahoud entre les deux (première raka’a avec l’iman, tashahoud avec l’imam, deuxième raka’a (Al-Fatiha+sourate), tashahoud, troisième raka’a (Al-Fatiha+sourate), quatrième raka’a (Al-Fatiha)) mais après celles-ci (première raka’a avec l’iman, tashahoud avec l’imam, deuxième raka’a (Al-Fatiha+sourate), troisième raka’a (Al-Fatiha+sourate), tashahoud, quatrième raka’a (Al-Fatiha)).

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui