Posséder un compte usuraire
Fatwa No: 135049

Question

Je sais que les intérêts usuraires sont illicites dans la Législation islamique et qu'il est interdit aux musulmans d'avoir un compte bancaire dans une banque usurière, mais je suis un musulman Indien qui vit à Djeddah en Arabie Saoudite et j'ai des difficultés à trouver une banque islamique en Inde. C'est pourquoi je perçois certains intérêts usuraires sur mon compte (dans la banque usuraire de là-bas) et j'en fais ensuite aumône aux pauvres. Ma question est celle-ci : je vis en Arabie Saoudite et plus précisément à Djeddah où je travaille. Depuis cinq ans, je fais face au problème du parrainage et j'ai besoin de renouveler mon visa de travail tous les deux ans. Je dépense une somme importante pour cela et jusqu'à aujourd'hui, mon employeur actuel est incapable de transférer mon parrainage afin de devenir, lui, mon parrain. Cela signifie que je dépense environ 5000 riyals pour renouveler mon visa. Mon ancien employeur m'a prévenu qu'il ne renouvellerait pas mon permis de travail et je dois donc quitter le pays. D'un autre côté, mon employeur actuel me dit qu'il sera capable de transférer mon parrainage de manière à devenir, lui, mon parrain, mais que cela va coûter 7000 riyals alors que les frais gouvernementaux à payer pour un transfert de parrainage sont de 2000 riyals. Ces 7000 riyals sont donc un montant très élevé, mais qu'il est obligatoire de payer. De nombreux savants m'ont dit qu'il est en fait interdit à ma société de percevoir cet argent supplémentaire. Puis-je donc utiliser les intérêts usuraires sur mon compte bancaire en Inde - qui atteignent environ un montant de 1000 riyals - pour m'acquitter de cesfrais en y ajoutant le reste de ma poche ?
J'espère que ma question est claire. J'attends votre réponse au plus vite.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous avons expliqué dans des fatwas précédentes qu'il est interdit d'ouvrir un compte dans une banque usuraire sauf en cas de nécessité comme lorsqu'il n'existe aucune alternative islamique et qu'il est nécessaire de mettre son argent en sécurité à l'abri de toute perte. Ensuite, ce qui est permis en cas de nécessité l'est dans la limite de cette nécessité, et il est possible d'ouvrir un compte bancaire sans intérêts. Mais si cela est impossible, il faut alors se débarrasser de ces intérêts, en les dépensant dans l'intérêt des Musulmans et en faisant aumône aux pauvres et aux nécessiteux.

Quant au fait de dépenser ces intérêts pour vous acquitter de votre transfert de parrainage ou d'une partie de celui-ci, cela est interdit, car l'on n'a pas le droit de dépenser ces intérêts pour soi et ils ne peuvent pas non plus être payés à sa place pour acquitter ce qu’il doit, et cela, même s'il est victime d'une injustice. Il ne peut utiliser cet argent pour repousser cette injustice, car ainsi, il le protège et l’utilise pour lui, sauf s’il est pauvre, auquel cas il peut prélever de l'argent sur son compte dans la mesure de ses besoins.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui