A quel moment considérer que les biens ont atteint le Nisâb ?
Fatwa No: 139788

Question

J’aimerais m’informer au sujet du Nisâb (minimum à partir duquel la Zakat est due) de la Zakat et du mois où je dois me considérer comme possédant ce Nisâb. Voici les détails de mes possessions : Je possédais 2500$ au mois de février 2009. Ensuite j’ai signé un contrat avec mon frère stipulant que je m’associais à lui dans un lopin de terre qu’il possède pour la moitié de sa valeur, soit 1 000 000 Roupies pakistanaises que je paye en trois traites. Je devais payer la première traite de 200 000 Roupies au mois de février 2009, la deuxième traite de 200 000 Roupies au mois de septembre 2009 et ensuite la troisième et dernière traite de 600 000 Roupies au mois de février 2011. J’ai effectivement payé les deux premières à la date fixée et toutes mes économies se sont épuisées. En octobre 2009 je possédais 300$, en novembre 2009 j’avais 600$ et en décembre 2009 j’avais 1500$. Ensuite mes économies se sont mises à augmenter. Au mois de mai 2010 mon frère m’a informé qu’il ne voulait plus de moi comme associé dans le lopin de terre, qu’il désirait vivre seul et j’ai accepté. Il m’a dit qu’il allait me rendre mon argent dans quatre ou cinq mois. A présent je désire savoir en quel mois je dois me considérer comme possédant le Nisâb? Et quel est le montant de celui-ci si je ne possède que de l’argent liquide et pas d’or. Je ne suis pas marié et je vis en Chine. Je ne possède pas de maison ; je suis en location. De même mes parents vivent en Inde dans une maison louée. J’avais comme objectif de m’associer à mon frère dans le lopin pour construire dessus avec lui une maison où nous pourrions vivre ensemble.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Muhammad, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons.
Il sera peut-être approprié de répondre à votre question à travers les points suivants :
Premier point : la règle concernant la Zakat sur la monnaie fiduciaire est que cette dernière doit être jointe à l’or et à l’argent comme les ulémas contemporains l’ont mentionné. Le mieux aujourd’hui est de tout évaluer en or car son prix est plus stable. Le Nisâb de l’or est de 85 grammes. Si la monnaie que vous avez a la valeur de 85 grammes d’or, elle a donc atteint le Nisâb.
Deuxième point : si les biens atteignent le Nisâb (minimum à partir duquel la Zakat est due) à la fin de l’année lunaire vous devez vous acquitter de leur Zakat. Donc si la première somme de 2500 que vous possédiez avait atteint le Nisâb, avant de l’avoir payée à votre frère, vous deviez vous acquitter de sa Zakat.
Troisième point : l’argent que vous doit votre frère est devenu une dette qu’il doit rembourser et si le débiteur est solvable, qu’il la reconnaît et est capable de s’en acquitter, la Zakat est due dessus si elle atteint le Nisâb par elle-même ou en lui ajoutant d’autres biens, et qu’un an s’est écoulé depuis la possession de cette somme.
Quatrième point : deux cas se présentent pour l’argent que vous avez gagné plus tard :
Le premier :   s’il provient d’une source déjà existante son Hawl est le même que celui de la source.
Le deuxième : il a été acquis récemment, et pour sa part qui a atteint le Nisâb vous pouvez lui fixer un Hawl indépendant ou si vous voulez, vous pouvez payer la Zakat de l’ensemble après l'écoulement du Hawl de l’argent que vous avez possédé en premier avec l’intention de payer en avance la Zakat. Cela est permis d’après le plus probable des avis des oulémas. D’ailleurs cela est plus facile pour le propriétaire de l’argent et plus bénéfique pour les pauvres.
Nous attirons votre attention sur le fait que si la vente a fait l’objet d’un accord et que toutes ses conditions ont été honorées, le contrat est obligatoire et aucune des parties ne peut l’annuler. Mais si une des parties demande à l’autre d’accepter d’annuler la vente, il est recommandé à celui-ci d’accepter, conformément à ces paroles du Prophète () : « Quiconque accepte d’annuler une vente conclue avec un Musulman lorsque ce dernier le souhaite, verra Allah effacer ses péchés » [(Abou Dawoud, Ibn Majah)]
Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui