Quels sont les moments où il est recommandé de multiplier les invocations?
Fatwa No: 163037

Question

Assalamo Alaikom wa Rahmatullah wa Baraktoh
Quels sont les jours dits " blancs"? Et quels sont les moments où il est recommandé de faire les invocations ? Et quels sont les moments spéciaux où l'on doit multiplier ses invocations ?Qu'Allah vous bénisse.

Réponse

Au Nom d'Allah le Clément, le miséricordieux.

Chère sœur,

Wa Alaikom Assalam wa Rahmatullah wa Barakatoh.

 Vous avez posé une bonne question concernant ce qui rapproche le plus le serviteur de son Seigneur. Réjouissez-vous donc, ma sœur, du Hadith Qodossi que le Messager () a rapporté de son Seigneur, Exalté soit-Il:

" J’ai effectivement déclaré la guerre à quiconque sera hostile à l'un de Mes bien-aimés. Jamais Mon adorateur ne se rapprochera de Moi par une œuvre qui m’est plus aimée que les obligations que Je lui ai imposées. Mon adorateur ne cesse de se rapprocher de Moi par les actes surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime. Une fois que Je l’aime, Je deviens l'oreille par laquelle il entend, l'œil avec lequel il voit, la main avec laquelle il saisit et le pied avec lequel il marche. S'il M'invoque, Je l'exauce et s'il se réfugie auprès de Moi, Je le protège".

Nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, de nous accorder ce rang éminent et de nous faire figurer au nombre de ceux dont Il dit (sens du verset) :

" jeûnants et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d’Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense."(Coran 33/ 35).

 Quant au jeûne des jours dits « blancs » de chaque mois, il a été authentiquement rapporté que le Messager a déclaré qu’il avait de grands mérites. Abou Horayrah, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit :"Mon bien-aimé, le Messager () m'a conseillé de jeûner trois jours de chaque mois, d'accomplir les deux Rak'ates de Dhoha, et d'accomplir une prière surérogatoire Witr (impaire) avant d'aller au lit. " (Boukhari et Mouslim). Un autre hadith prophétique allant dans ce sens a été rapporté selon Abou-d-Dardaa' dans le Sahih de Mouslim. De même, il a été authentiquement rapporté que Abd Allah ibn 'Amr ibn Al 'Aas, qu'Allah soit satisfait de lui,  a dit : "Le Messager () a dit: ' Jeûner trois jours par mois équivaut à jeûner toute sa vie ' ". Ceci est le grand mérite du jeûne de ces trois jours. Donc celui qui jeûne trois jours par mois, sa récompense sera multipliée au moins par dix, ce qui correspond à la récompense du jeûne de tout le mois. Et si l'on jeûne trois jours de chaque mois, c'est alors comme si l'on jeûnait le mois en entier et, de ce fait, toute sa vie. Telle est la grâce d'Allah qu'Il octroie à qui Il veut. Et Allah est Celui Qui détient la grâce immense.

 De même, il a été authentiquement rapporté que le Messager () a recommandé que le Musulman jeûne trois jours par mois sans déterminer ces trois jours. Le Messager () se comporta de la sorte pour montrer à la communauté que le jeûne de trois jours du mois est valable à n'importe quel moment de ce mois, que ce soit à son début, à son milieu, ou à sa fin. Cependant, il est recommandé que ces trois jours soient jeûnés le treizième, le quatorzième et le quinzième de chaque mois lunaire comme cela a été authentiquement rapporté dans le hadith prophétique transmis par Abou Dharr, qu'Allah soit satisfait de lui: " Si tu jeûnes trois jours par mois, jeûne le treizième, le quatorzième et le quinzième". (At-Tirmidhi). Qataadah ibn Milhaane, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit la même chose : " Le Messager () nous disait de jeûner les jours blancs, à savoir le treize, le quatorze et le quinze". Par ailleurs, il a été authentiquement rapporté que le Messager () jeûnait ces trois jours qu’il soit chez lui ou en voyage, et ceci a été transmis par An-Nassaa'i avec une bonne chaîne de transmetteurs.

 Si vous vous demandez: " Pourquoi ces trois jours sont-ils nommés les jours blancs?", la réponse à cette question est la suivante: ils sont ainsi nommés parce que ce sont des nuits de pleine lune si bien que les nuits y sont claires. Ceci est observable à l'œil nu.

 Quant à votre question concernant les moments où il est recommandé de faire des invocations, le meilleur moment où vous pouvez invoquer Allah, Exalté soit-Il, c'est le moment où vous vous trouvez dans la nécessité de le faire, où vous recourez à Lui sincèrement, où vous vous approchez de Lui avec ardeur, où vous sentez Sa Grandeur, votre pauvreté et votre besoin de Sa Miséricorde qui suffit à toute chose. Le fait que le cœur du serviteur s'approche avec ardeur de son Seigneur, que l'âme se montre complètement soumise à Allah, Exalté soit-Il, et humble devant Allah, Exalté soit-Il, sont parmi les meilleurs facteurs d’exaucement des invocations du serviteur. Donc, un serviteur peut être exaucé à tout moment.

 Quant aux moments spéciaux de l'exaucement de l'évocation, nous citerons la nuit d'Al Qadr, qui est l’un des meilleurs moments, sinon le meilleur à cet égard. C'est durant la nuit d'Al Qadr que le Noble Coran fut révélé. Il en est de même pour la dernière partie de la nuit, plus précisément le dernier tiers de la nuit lorsque Allah, Exalté soit-Il, descend vers le ciel le plus proche. Il en est de même pour le moment compris entre les appels à la prière Al-Adhan et Al- Iqaamah, ou bien suite à l'accomplissement des prières obligatoires, après l'écoute de l'appel à la prière, lorsqu’il pleut, ou encore pendant la dernière heure de la journée du vendredi ; de même lorsque l'on se prosterne car c’est au moment où il se prosterne que le serviteur d’Allah devient le plus proche possible de son Seigneur, comme cela a été authentiquement rapporté par le Messager  (). Il en est de même au moment où l'on boit de l'eau de Zamzam.

 Si un Musulman va au lit en état de pureté (c’est-à-dire sans avoir annulé ses ablutions), puis qu’il se réveille et invoque Allah, Exalté soit-Il, avec les invocations transmises du Messager () ceci représente un des moments de l'exaucement des invocations comme cela est authentiquement rapporté du Messager (). Parmi les moments où les invocations du serviteur sont exaucées figure aussi le jour de 'Arafah, comme cela a été authentiquement transmis d'après le Messager (). De même pour les invocations faites au mois de Ramadan en général, notamment durant la dernière décade et plus précisément les nuits impaires de cette décade. Il en va de même en faisant l'invocation suivante, lorsqu'un malheur vous frappe:

" Certes nous sommes à Allah, et c'est à Lui que nous retournerons. Seigneur, accorde-moi une rétribution dans mon malheur et donne-moi à la place quelque chose de meilleur ".

Il y a aussi le moment où le serviteur rompt son jeûne. Tâchez donc d'observer cet acte de dévotion dont le Messager () a dit : " Rien n’est plus honorable aux yeux d’Allah que l'invocation qui Lui est adressée " (At-Tirmidhi). Il nous suffit à ce propos de citer le verset coranique où Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

" Et quand Mes serviteurs t’interrogent sur Moi.. alors Je suis tout proche: Je réponds à l’appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu’ils répondent à Mon appel, et qu’ils croient en Moi, afin qu’ils soient bien guidés. "(Coran 2/ 186).

 Nous demandons à Allah, Exalté soit-Il, de vous accorder le succès en faisant ce qu'Il aime et agrée et de vous faire figurer au nombre de Ses serviteurs vertueux.

 Qu'Allah vous accorde le succès.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui