Le caractère illicite de l’usure est connu de la religion par nécessité et quiconque le nie est un mécréant
Fatwa No: 16549

Question

Que dit le droit musulman sur l’usure ?

Réponse

Louange à Allah que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

L’usure est formellement prohibée. Son interdiction affirmée par le Coran, la Sunna et le consensus des oulémas.

Dans le Coran, Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : « Ô les croyants ! Craignez Allah ; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager » (Coran : 2/278-279).

Les versets qui affirment la prohibition de l’usure sont nombreux.

Et dans la Sunna, le Prophète () a dit :


« Évitez les sept péchés capitaux : le polythéisme, la magie, le meurtre qu’Allah à interdit sauf à bon droit, l’usure, l'usurpation des biens de l'orphelin, la désertion du champ de bataille et la fausse accusation (de fornication) portée contre les femmes chastes, croyantes et qui ne pensent même pas à commettre la turpitude » (Mouslim)

 

Le Prophète () a dit de même :


« Allah a maudit celui qui se nourrit de l’usure, l’usurier, celui qui établit les contrats de prêt à intérêt et les deux témoins. Il a ensuite ajouté qu’ils sont égaux dans le péché. » (Mouslim)

 

La prohibition de l’usure fait l’unanimité des oulémas et elle et elle est connue de la religion par nécessité et quiconque la nie est un mécréant car il aura ainsi démenti Allah et Son Messager.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui