La prière de l’homme saoul est-elle valide ?
Fatwa No: 17056

Question

Une personne qui consomme de l’alcool a-t-elle le droit de prier si elle est consciente de ce qu’elle dit, afin de ne pas manquer à l’obligation de la prière et de mettre en pratique la parole d’Allah, Exalté soit-Il, qui dit (sens du verset) : « Ô les croyants ! N'approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites […] » (Coran 4/43)

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

 

La consommation d’alcool est un péché majeur et une faute importante. Celui qui boit de l’alcool boit une souillure et commet un grand péché. L’alcool et les choses impures sont interdits selon le Coran, la Sunna et le consensus des savants. Parmi les avertissements à ce sujet, il y a la parole du Prophète () qui dit :

-      « Toute boisson enivrante est prohibée. Allah S'est engagé à faire boire à celui qui s'adonne à l'alcool du Tinat-Al-Khibâl. »

-      « Ô Messager d'Allah, qu'est-ce que le Tinat al-Khabâl ? » lui demanda-t-on.

-      « La sueur des gens de l'Enfer, ou le pus qui sort de leur corps », répondit le Prophète (). (Mouslim)

Quant à celui qui boit de l’alcool, s’il a fait ses ablutions et qu’il a toute sa tête, alors sa prière est valide, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô les croyants ! N'approchez pas de la Salât alors que vous êtes ivres jusqu'à ce que vous compreniez ce que vous dites […] » (Coran 4/43). Donc, s’il comprend ce qu’il dit, sa prière est valide.

 

Cependant, il n’en tirera aucune récompense et la preuve en est la parole du Prophète () : « Allah n’accepte pas la prière de celui qui a bu de l’alcool, pendant quarante jours. » (Al-Tirmidhi qui le qualifie de Hassan)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui