Les récits du Prophète portant sur les fils d’Israël ne sont pas des Isrâ’iliyyâtes
Fatwa No: 17575

Question

Que veut-on dire par ‘récit des Isrâ’iliyyâtes’ (récits transmis par les juifs aux musulmans)? Un Hadith peut-il faire partie des Isrâ’iliyyâtes? Devons-nous adopter ces récits ou non?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sa famille et ses compagnons :  

 

Le terme Isrâ’iliyyâtes renvoie à Isrâ’il, le prophète Ya`coub (Jacob), . En fait, ce terme indique les récits que les musulmans ont récupérés des gens du Livre parmi les juifs et les chrétiens, oralement ou à partir de leurs écrits. Les musulmans ont rapporté ces récits pour en profiter et en tirer des leçons, s’appuyant sur le Hadith rapporté par `Abd Allah ibn `Amr, et de son père, où le Prophète () a dit :«Rapportez les récits transmis par les fils d'Israël sans éprouver aucune gêne.» (Boukhari)

 

Cette transmission de leurs récits doit cependant rester limitée à ce qui ne s’oppose ni au Coran ni à la Sunna, sinon, il n’est pas permis de les transmettre ni d’en tirer profit. L’auteur de `Awn al-Ma`boud Charh Sunan Abi Daoud a dit : « Malik a précisé que la transmission de leurs récits est limitée à ceux qui sont authentiques, quant aux récits mensongers, il ne faut pas les rapporter. »

 

Les Hadiths du Prophète () ne sont pas des Isrâ’iliyyâtes. Les récits des fils d'Israël qui y sont rapportés sont parmi les récits de l'Islam et les Hadiths dont l’attribution au Prophète infaillible () est confirmée, sont autant de vérités, car Allah, le Très Haut, dit à propos de lui (sens des versets) :« [...] et il ne prononce rien sous l’effet de la passion; ce n’est rien d’autre qu’une révélation inspirée.» (Coran 53/ 3-4)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui