Abréger les souffrances des animaux malades
Fatwa No: 196145

Question

As salam alaikoum, S'il sagit d'un animal consommable (en principe) qui se retrouve dans un état qui ne permet ni son utilisation ni sa remise à quelqu'un d'autre pour qu'il en tire profit, il a alors le meme statut que l'animal interdit de consommation. C'est-à-dire qu'il lui est permis de le tuer soit en l'égorgeant, soit en le tuant par balle. Fais ce qui lui permet de mourir le plus doucement, conformément aux propos du Prophète : « Quand vous tuez, faites-le bien. Quand vous égorgez, faites-le bien ; aiguisez la lame afin que la victime se repose (vite)». Cheikh Muhammad Salih al-'Uthaymin dans Fatawa Manar al-islam, 3/750. BarakAllah ou fikoum de me donner une réponse rapidement car mon chat souffre et j'ai besoin de savoir pour agir vite InchaAllah. As salam

Réponse

Louange à Allah. Paix et salut sur Son Prophète.

Si vous avez effectivement lu cette fatwa du Cheikh Muhammad ibn Salih al-'Uthaymin, alors vous pouviez l’appliquer sans vous référez à nous !


De toute façon, plusieurs jurisconsultes ont énoncé qu’il est désirable de tuer l’animal immangeable pour le soulager quand on est sûr de ne pas pouvoir le guérir, considérant cela comme preuve de clémence prescrite par la Charia.


Le musulman doit parfaire l’abattage comme recommandé par le hadith du Prophète () rapporté par Chaddâd ibn Aws : « Certes, Allah a prescrit la perfection en toute chose. Ainsi, si vous tuez, faites-le convenablement, et lorsque vous procédez à l'égorgement d'une bête, faites-le avec soin. Que chacun de vous aiguise sa lame, et épargne la bête de toute souffrance. » (Muslim)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui