Fait de laver un membre du corps lors des ablutions pour se rafraîchir
Fatwa No: 20286

Question

Que dit la Charia quant aux ablutions d'un homme qui se lave un membre du corps pour se rafraîchir ou pour nettoyer ce membre?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

D'après la majorité des Oulémas, l'intention est l'une des conditions de validité des ablutions. En effet, le Prophète, Salla Allahou `Alaihi wa Sallam, a dit : «Les actions ne valent que par les intentions (de leurs auteurs)» (Boukhari)

 

Celui qui refuse de préciser son intention lors de ses ablutions, et se décide de laver l'un des membres de son corps, avec l'intention de se rafraîchir ou de se laver, doit, pour que ses ablutions soient valables, refaire le lavage de ce membre avec l'intention de faire ses ablutions.

 

L’Imam Ach-Chaafé`i a dit dans son ouvrage Al-Omm : «S’il se détermine à faire ses ablutions, puis qu’il omet cette intention, il se contente d’une seule intention tant qu’il n’en a pas précisé une autre ou qu’il s’est déterminé à se rafraîchir ou à se nettoyer. Dans ce cas, il doit laver de nouveau les membres qu’il avait rafraîchis».

 

Il ne doit laver de nouveau que le membre qu’il était déterminé à laver pour se rafraîchir tant que la durée qui sépare les deux actes n’est pas longue. Si la durée est longue, il fait de nouvelles ablutions car ce changement d’intention n’était pas précisé. Ainsi, s’il a précisé deux intentions, celle des ablutions et celle du rafraîchissement, ses ablutions sont valides, d’après l’opinion la plus correcte.

 

En conséquence, celui qui se lave un membre avec uniquement l’intention de se rafraîchir ou de nettoyer ce membre, ses ablutions ne sont pas valides. Par contre, s’il émet les deux intentions, celle des ablutions et celle du rafraîchissement, ses ablutions sont valides.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui