Est ce que celui qui souffre de la rosacée peut reduire le nombre de fois où il fait ses ablutions?
Fatwa No: 211993

Question

As-salamou 'aleykoum, Je vis en Europe et ma question concerne les ablutions. Je fais ma prière depuis mon enfance grâce à Allah le très haut. J'ai toujours fait mes ablutions normalement. Aujourd'hui âgé d'une trentaine d'années, j'ai un problème de peau sur le visage. Je vais essayer d'être explicite. Cette maladie est la rosacée, il y a différents degrés de rosacée. Al hamdoulilah, pour moi c'est un degré moyen. Ma peau rougit et s'irrite vite avec le froid, le soleil et l'eau et je dois donc la protéger. Si je me lave le visage trop souvent avec de l'eau, ma peau s'irrite davantage, chauffe, me brûle et me donne des boutons. Cela me gêne énormément. Je suis conscient que ce problème ne risque pas de me faire mourir. Je peux faire mes ablutions deux fois par jour sans problème, une fois le matin et une fois le soir, cela n'irrite pas ma peau, mais au-delà, cela commence à me faire rougir la peau, l'assécher et j'ai des sensations de brûlure. Je n'ai ce problème que sur le visage. J'ai bien sûr essayé différents traitements, mais rien ne fonctionne. La prière est fondamentale. J'ai peur que certaines prières ne soient pas acceptées, car je fais le tayammum pour certaines et pour d'autres, j'essaie de garder longtemps les ablutions. Ma question est la suivante : que dois-je faire ? Dois-je faire mes ablutions tout de même, car ce problème est mineur et non vital ? Dois-je faire mes ablutions deux fois par jour et pour le reste faire le tayammum ou alors faire deux fois mes ablutions par jour et pour le reste, faire les ablutions normalement sans toucher mon visage avec l'eau et faire en plus le tayammum, car l'eau n'a pas touché mon visage ? Qu'en est-il si je fais mes ablutions en passant légèrement mes mains humides sur mon visage, car cela irriterait moins ma peau ? Je précise à nouveau que ce problème n'est pas vital, mais Allah sait que cela me gêne beaucoup et que si j'irrite ma peau le problème risque de s'aggraver, wa Allahou a'lam. Je ne suis pas tranquille et j'ai peur que mes prières ne soient pas acceptées. J'invoque toujours Allah pour qu'il me guérisse et je ne désespère pas de la miséricorde d'Allah le Très Haut. Barak Allahou fikoum. J'espère avoir été clair, Inchallah. Éclairez-moi sur ce problème et, inchallah, je penserai à vous dans mes prières. Votre frère en Allah.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Tout d’abord, nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guérir. Concernant votre question, sachez que pour les ablutions vous avez l’obligation de vous laver le visage une seule fois (par ablution). Donc, si en vous contentant de vous laver le visage une seule fois votre peau n'est pas affectée, vous devez le faire et il ne vous est pas permis de faire le Tayammum (ablution sèche). Il ne vous est pas non plus permis de faire le Tayammum si, en vous essuyant le visage tout de suite après les ablutions, vous pouvez éviter ce dommage.
Par contre, si vous savez par expérience ou par le biais d’un médecin de confiance que, même en vous lavant le visage une seule fois à chaque ablution, votre peau sera affectée ou serez pris de douleurs si vous faites les ablutions plusieurs fois par jour, alors, dans ce cas, vous devez, pour vous laver le visage, vous restreindre au nombre de fois indiqué par le médecin et au-delà duquel votre peau risque d'être affectée. En effet, le Prophète () a dit : « Lorsque je vous ordonne une chose, accomplissez-la autant que possible. » (Boukhari et Mouslim) Au-dela de ce nombre vous devez laver seulement les autres membres et passer simplement les mains mouillées sur votre visage si cela n'entraîne aucune irritation, sans pratiquer le Tayammum.
Si le simple fait de passer vos mains mouillées sur votre visage provoque des irritations, dans ce cas vous faites le Tayammum en raison de votre incapacité à laver votre visage (tout en lavant les membres sains). Le cheikh ‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Les oulémas, qu'Allah leur fasse miséricorde, ont dit qu'une blessure ou autre chose de ce genre est soit apparente soit cachée. Si elle est apparente, l’obligation de base pour les ablutions est de la laver avec de l’eau. Si cela est impossible, il faut simplement passer les mains mouillées dessus et si cela est également impossible alors, il faut faire le Tayammum (tout en lavant les membres sains), en respectant cet ordre » Donc, vous devez d'abord vous laver le visage si vous le pouvez mais si vous craignez que cela provoque un dommage alors, vous pouvez vous contenter de passer les mains mouillées sur votre visage pour faire vos ablutions et cela sera suffisant, car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Craignez Allah, donc autant que vous pouvez » (Coran 64/16).
Il semblerait que vous soyez en mesure de passer vos mains mouillées sur votre visage sans provoquer l’irritation de votre peau. Si tel n'est pas le cas, vous pouvez dans ce cas faire le Tayammum en raison de votre incapacité à laver votre visage comme nous l’avons précédemment mentionné. Les hanbalites et les chaféites sont d’avis – et c’est également le nôtre – que celui qui est incapable d’utiliser l’eau pour laver certains membres de son corps pendant les ablutions doit combiner entre l’utilisation de l’eau pour certains membres et le Tayammum . Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Si la personne blessée ou malade peut laver certains de ses membres avec de l’eau à l’exception d’autres, elle est obligé de laver ceux qu’elle peut avec de l’eau et faire le Tayammum pour les autres membres. Tel est l’avis de l’imam al-Châfi’î. Abû Hanîfa et Mâlik, qu'Allah leur fasse miséricorde, ont dit quant à eux : « Si la majeure partie du corps est intacte et n'est pas affectée par la blessure il faut la laver avec l’eau et ne pas faire le Tayammum et si la majeure partie du corps est blessée, il doit recourir au Tayammum et ne pas la laver avec de l’eau » (Al-Mughnî) L’imam al-Nawawî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Les oulémas chaféites ont dit que si une personne – qui doit accomplir ses ablutions ou se purifier d’un état d’impureté rituelle majeure, comme l’état de Djanâba, les menstrues ou les lochies – a un membre blessé et craint pour sa santé (crainte suffisante pour permettre le Tayammum) si elle utilise de l’eau, elle doit utiliser l’eau pour les membres sains et avoir ensuite recours au Tayammum en raison des membres blessés. Telle est la pratique correcte, c’est l’avis de l’imam al-Châfi’î, qu'Allah lui fasse miséricorde, et c’est également l’avis de la majorité des savants les plus anciens de son école. » (Al-Madjmû’ fî al-Fiqh al-Châfi’î) Le mieux – afin de tenir compte de la divergence entre savants – est que vous respectiez l’ordre des choses en accomplissant tout d’abord le Tayammum pour votre visage, car le lavage du visage est la première obligation des ablutions, puis en continuant les ablutions. Le livre intitulé Charh al-Muntahâ mentionne à propos du recours au Tayammum pour le visage : « Si la blessure touche la majeure partie du visage alors, il faut d’abord accomplir le Tayammum puis poursuivre les ablutions... » Si vous avez fait le tayammum après avoir fait vos ablutions à l'eau, nous espérons que cela ne soit pas incorrect, car de nombreux savants sont d’avis que la combinaison des deux n’a pas à suivre un ordre précis. C'est l’avis du cheikh al-Islâm et d’ibn Qudâma, qu'Allah leur fasse miséricorde car il y a dans le suivi d’un ordre précis une gêne. Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Car il y a en cela une nuisance et une gêne, et Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : “Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion” Coran 22/78) ». Tel est aussi l’avis du cheikh ibn ‘Uthaymîn, qu'Allah lui fasse miséricorde.
Si l’on se réfère à l’avis selon lequel il n'y a pas d'ordre précis à respecter et selon lequel le Tayammum est effectif jusqu’à la fin de l'écoulement du temps de prière, si pour faire vos ablutions vous avez accompli le Tayammum pour votre visage puis que vous avez lavé les autres membres de votre corps avec de l’eau et qu’ensuite, le temps de la prière a pris fin, le Tayammum que vous avez fait pour votre visage n'est plus effectif mais les ablutions effectuées avec de l’eau sont toujours effectives. Dès lors, il vous suffit de recommencer le Tayammum. Par contre, si l’on se réfère à l’avis selon lequel il faut respecter l’ordre dans la combinaison entre le Tayammum et les ablutions dans ce cas les ablutions ne sont plus effectives avec la fin du temps de la prière. Ibn Qudâma, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Si la personne blessée fait le Tayammum en raison d'une blessure sur un membre de son corps et que l’heure de la prière arrive à sa fin et qu’il s’agit d’ablutions accomplies avec une blessure au visage, si la personne considère que la combinaison entre le Tayammum et le lavage doit suivre un ordre précis les ablutions sont annulées dans ce cas… et s’il considère que le respect de l’ordre n’est pas obligatoire les ablutions ne sont pas annulées et il est permis à la personne de recommencer uniquement le Tayammum. » (Al-Mughnî)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui