La Zakat ne s’applique pas aux articles qui ne sont pas destinés à la vente
Fatwa No: 22337

Question

J’ai acheté un terrain il y a trois ans, sans avoir l’intention de le vendre, puis je l’ai vendu. Comment dois-je procéder, maintenant que j’ai perçu le prix de sa vente ?

Réponse

Louange à Allah.  Paix et Salut sur Son Prophète.

 

La Zakat sur les articles que le musulman possède exige que ceux-ci aient été à l’origine achetés pour effectuer des transactions commerciales. Quant à la simple décision de vendre un article, que ce soit un terrain ou autre chose, elle n’exige pas le versement d’une Zakat. Samurah Ibn Djondob, , a dit : « Le Prophète () nous donnait l’ordre de prélever la Zakat sur nos biens destinés à la vente » (Abou Daoud). Bien que considéré comme faible par certains, les oulémas ont accepté ce hadith et Ibn ‘Abdil-Barr l’a jugé Hassan (bon). Parmi les preuves également, figure le récit suivant : « Il n’y a aucune Zakat sur les marchandises, à moins qu’elles ne soient destinées au commerce » (Bayhaqi), qui est également jugé faible ; mais selon la majorité des oulémas, il faut le mettre en pratique.

 

Partant, vous n’êtes pas redevable d’une Zakat sur la terre susmentionnée, mais si la somme que vous avez perçue de cette vente reste immobilisée pendant un an et atteint, seule ou en y ajoutant d’autres sommes d’argent ou des marchandises commerciales, le seuil du Nisâb, vous serez alors redevable d’une Zakat.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui