Ce qui dépasse le prix fixé appartient-il à l'agent immobilier ?
Fatwa No: 22914

Question

Au Nom d'Allah le Tout Miséricordieux le Très Miséricordieux,
As-Salamo `Alaikom,Je suis propriétaire d'une agence immobilière. Le propriétaire d’une maison s'est rendu chez moi et m'a demandé de lui vendre sa maison et lui trouver un acheteur en me disant : « J’en veux 150 000 et prends ce que tu voudras en plus de cela ». Après un certain temps, j'ai pu trouver, avec l'aide d'un autre agent, un acheteur qui prendra la maison à 180 000. J'ai informé le propriétaire que l'autre agent veut la différence entre les deux prix, soit les 30 000, ce qu'il a accepté. Pourtant, il n’a pas tenu sa parole après avoir perçu le prix. Son acte est-il licite ou illicite?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons : 

 

Votre acte, ainsi que celui de l'autre intermédiaire qui a trouvé l'acheteur sont des activités de courtage qui consistent à mettre en relation un acheteur et un vendeur, en faisant l’intermédiaire entre eux pour faciliter la transaction. Ce travail est permis, d'après l'avis prépondérant des oulémas. Ibn `Abbâs a dit : «Il n'y a pas d'inconvénient à ce qu'il dise : 'Vendez cette robe, et gardez ce qui est supérieur à tel prix'» [(Boukhari : Mu'allaq), Mawsoul selon d’autres]

 

Par conséquent, si vous vous étiez mis d'accord avec le propriétaire de la maison pour la vendre à tel prix, et à prendre ce qui dépasse cette somme, puis que vous avez réalisé cette vente avec votre ami de telle sorte que le prix ait atteint ce plafond, vous avez droit à ce qui a dépassé le prix fixé par le propriétaire.»

 

Il n'est pas permis à ce dernier de trahir sa parole et revenir sur sa promesse en ne tenant pas compte de vos efforts. Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) : «Et remplissez l’engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements.» (Coran 17/34)

 

De même, le Prophète () a dit :

 

«On reconnaît l'hypocrite à trois signes distinctifs : quand il parle, il ment ; quand il promet, il manque à sa parole ; et quand on lui fait confiance (ou quand on lui confie quelque chose), il trahit » (Boukhari et Mouslim)


 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui