La continuité lors du rattrapage du jeûne
Fatwa No: 24015

Question

J’aimerais savoir quel est le moyen le plus rapide pour rattraper les mois de Ramadan que je n’ai pas accomplis dans mon enfance. Il s’agit de plusieurs mois peut être six ou sept que je vais devoir jeûner consécutivement en une seule année car je suis capable de jeûner. Est-ce permis étant donné qu’il s’agit d’un jeûne de rattrapage et non surérogatoire ou bien cela fait partie des interdictions car le Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a interdit de jeûner toute l’année ? Informez-moi qu’Allah vous récompense.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager Mohammed ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Il est recommandé à celui qui a des jours de jeûne du mois de Ramadan à rattraper d’accomplir ces jours consécutivement car Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Et concourez au pardon de votre Seigneur… » (Coran 3/133). Ibn Hazm, qu’Allah lui fasse miséricorde et d’autres ont opté pour l’obligation de jeûner de manière consécutive les jours de rattrapage du mois de Ramadan, mais l’avis prépondérant qui est celui de la majorité des savants est que cela est seulement recommandé. S’il ne le fait pas et effectue ses jours de rattrapage de façon étalée dans le temps cela est valable en raison de la parole d’Allah, exalté soit-Il : « […] devra jeûner un nombre égal d'autres jours. » (Coran 2/184)

Allah, exalté soit-Il n’a pas imposé la continuité dans le jeûne des jours de rattrapage, et la règle de base est donc l’absence d’obligation concernant la continuité.

Quant à ce que vous avez indiqué concernant le jeûne toute l’année, il n’a rien à avoir avec le rattrapage du mois de Ramadan car il vaut mieux que celui-ci soit accompli au plus vite par crainte d’un imprévu comme la mort, la maladie et autre. Le jeûne toute l’année est un jeûne surérogatoire qui consiste à jeûner tous les jours de l’année à l’exception des jours où il n’est pas permis de jeûner comme les deux fêtes de l’Aïd et les jours d’At-Tachrîq.

La majorité des savants disent qu’il n’y a pas de mal à jeûner toute l’année pour celui qui en a la capacité, qui n’est pas affaibli par le jeûne et qui ne jeûne pas les jours que le Messager d’Allah () a interdit de jeûner. Cependant l’avis prépondérant est que le meilleur jeûne surérogatoire est celui de Dawoud (Alaihi As-Salam) qui jeûnait un jour sur deux.

Si, cher frère, vous avez délaissé le jeûne du Ramadan après que vous avez atteint l’âge de la puberté, alors il vous incombe de le rattraper et c’est une dette dont vous ne serez déchargé qu’après vous en être acquitté.

Par contre si c’était avant que vous atteigniez l’âge de la puberté comme on le comprend de votre expression « dans mon enfance » alors il ne vous incombe pas de rattraper ce jeûne, car à ce stade vous n’étiez pas religieusement responsable.

Et Allah est plus savant.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui