Quand lève-t-on exactement les mains en se tenant debout suite aux deux première Rak’ate ?
Fatwa No: 24038

Question

Le fait de lever les mains avant de se tenir debout pour effectuer la troisième Rak’ate (c’est-à-dire en s’asseyant) comme dans la prière d’al-Dhohr est-il un acte relevant de la Sunna ? Le fait de lever les mains après être revenu en position debout est-il une Bid’a (innovation en religion) ? S’il vous plaît, éclaircissez pour nous cette question?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi sur sa famille et ses Compagnons :

 

Selon la Sunna, on lève les mains après, et non pas avant de se mettre debout. On demanda à Chaykh-al-Islam ibn Taïmiyah, qu’Allah lui fasse miséricorde, si le fait de lever les mains après s’être mis debout suite aux deux premières Rak’as était recommandé. et si le Messager () ou l’un de ses Compagnons avait fait cela et il répondit : « Oui, c’est recommandé selon l’avis des oulémas vérificateurs et instruits sur la Sunna du Messager d’Allah () et cela représente l’une des versions transmises de l’imam Ahmad et représente aussi l’avis de certains de ses disciples et des disciples d’al-Châfé’i et d’autres. Cela a été authentiquement rapporté du Messager () dans les livres Sahihs et dans les livres de Sunan ; selon Naafi’, , lorsque Ibn ‘Omar entrait en prière, il procédait au Takbîr et levait les mains et lorsqu’il s’inclinait, il levait les mains et lorsqu’il disait «  Sami’a Allah Liman Hamidah » (c’est-à-dire Allah entend celui qui Le loue), il levait les mains et lorsqu’il se mettait debout suite aux deux premières Rak’as, il levait les mains. Ibn ‘Omar attribua cela au Messager () ».

 

Selon Ali ibn Abi Tâlib, , lorsque le Messager () se mettait debout pour accomplir une prière prescrite, il procédait au Takbîr et levait les mains au niveau des épaules et lorsqu’il finissait de réciter les versets coraniques et envisageait de s’incliner, il levait les mains au niveau des épaules, et il faisait de même lorsqu’il se relevait suite au Roukou’ mais il ne levait pas les mains lors de sa prière lorsqu’il s’asseyait. Et lorsqu’il se relevait suite aux deux premières Rak’as, il levait les mains et procédait au Takbîr. (Ahmad, Abu Dâwûd, ibn Mâdjah : Hassan Sahih)

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui