La durée des califats des quatre Califes bien guidés
Fatwa No: 244549

Question

Salam alaykum,
Quelle est la durée du califat de chacun des quatre califes du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et j'ai appris que certains parmi eux ont été tué, quels sont ceux qui les ont tués ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Les quatre Califes bien guidés régnèrent durant trente ans. En effet, le Prophète () a dit : « Le califat dans ma communauté durera trente ans. » (al-Tirmidhî, al-Nasâ`î, Abou Dawoud et Ibn Mâdja). Certains oulémas inclurent al-Hasan ibn 'Alî, qu'Allah soit satisfait de lui, dans ce califat.

Plusieurs oulémas mentionnèrent leur période de règne respective. Al-Mubârakfûrî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Al-'Alqamî a dit : "Notre cheikh (al-Hâfizh al-Suyûtî) a dit : 'Seuls les quatre Califes bien guidés et al-Hasan régnèrent durant les trente années qui suivirent la mort du Prophète ().' Al-‘Alqami ajouta : Les trente années suivant la mort du Prophète () désignent le règne des quatre Califes bien guidés comme mentionné. En effet, le califat d'Abû Bakr dura deux ans, trois mois et dix jours, le califat de 'Umar dura dix ans six mois et huit jours, le califat de 'Uthmân dura onze ans onze mois et neuf jours et le califat de 'Alî dura quatre ans neuf mois et sept jours." » (Tuhfa al-Ahwadhî)

Quant aux Califes bien guidés qui furent assassinés, ils sont au nombre de trois : 'Umar, 'Uthmân et 'Alî, qu'Allah soit satisfait d'eux.

'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, fut assassiné par Abû Lu`lu`a al-Madjûsî. Al-Tabarânî a rapporté que 'Abdullah ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « Lorsqu'Abû Lu`lu`a poignarda 'Umar, il lui affligea deux coups de poignard. 'Umar pensa alors avoir commis une injustice envers des gens sans le savoir. Il appela Ibn 'Abbâs – qu'il aimait, gardait auprès de lui et écoutait – et lui dit : "J'aimerais qu'on m’informe s’il y a des gens envers qui j’ai commis une quelconque injustice". Ibn 'Abbâs sortit alors et ne passa pas auprès d'un groupe de gens sans les voir pleurer. Il retourna alors auprès de 'Umar et lui dit : "Ô prince des croyants, je ne suis pas passé auprès d'un groupe de gens sans les voir pleurer comme s'ils venaient de perdre un enfant." 'Umar lui demanda : "Qui donc m'a poignardé ?" - "Abû Lu`lu`a al-Madjûsî – l’esclave d’al-Mughîra ibn Chu'ba –.", répondit-il. Ibn 'Abbâs rapporta ensuite qu'il vit alors la joie sur le visage de 'Umar qui dit : "Louange à Allah qui ne m'a pas éprouvé par quelqu'un qui témoigne que nulle divinité n'est digne d'être adorée en dehors d'Allah […]" » [Al-Mu'djam al-Awsat (Madjama' al-Zawâ`id, Al-Haythamî : Hasan)].

Quant à 'Uthmân, qu'Allah soit satisfait de lui, il y a divergence sur l'identité de son assassin. Ibn al-Djawzî, qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit en mentionnant le meurtre de 'Uthmân, qu'Allah soit satisfait de lui, dans son livre intitulé Sifat al-Safwa : « Il fut assiégé durant plusieurs jours chez lui puis ils entrèrent chez lui et l'assassinèrent. Cela se passa le vendredi treize ou dix-huit du mois de Dhû al-Hidja en l'an trente-cinq de l'Hégire. Les oulémas divergèrent à propos de l'identité de son meurtrier. On dit qu'il s'agissait de l'Égyptien al-Aswad al-Tudjîbî. On parle également de Djabala ibn al-Ayham ou encore de Sawdân ibn Rûmân al-Murâdî. On dit également qu'al-Tudjîbî et Muhammad ibn Abî Hudhayfa le poignardèrent alors qu'il était en train de réciter le Coran, et qu’il jeûnait ce jour-là. Il fut enterré durant la nuit du samedi au Baqî' (cimetière de Médine).»

Quant à 'Alî, qu'Allah soit satisfait de lui, il fut assassiné par 'Abd al-Rahmân ibn Muldjim al-Khâridjî. Ibn al-Djawzî a dit en mentionnant le meurtre de 'Alî : « Les biographies dirent que 'Abd al-Rahmân ibn Muldjim le poignarda à al Kûfa le vendredi à treize jours de la fin du mois de Ramadan. On dit également que cela se passa la nuit du vingt-et-un du mois de Ramadan en l'an quarante de l'Hégire. Il resta en vie le vendredi et le samedi et mourut la nuit du dimanche. Ses deux fils et 'Abdullah ibn Dja'far le lavèrent et al-Hasan dirigea la prière mortuaire puis il fut enterré peu avant l’aube. »

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui