Validité du mariage et formule Idjâb et Qabûl
Fatwa No: 250177

Question

Salam alaykum, Vous m'avez envoyée des liens mais cela ne m'a pas aidé à trancher pour mon cas. On n’a pas fait par ignorance la phrase de (l'Ijab et Koboul) c'est-à-dire la phrase d'acceptation entre le futur mari et mon papa, notre habitude au Maroc est de partir chez un responsable choisi par les autorités religieuses et il procède à l'écriture de l'acte en demandant nos infos, le Mahr... Je l'ai lu l'acte et mon papa aussi rapidement car il ne maîtrise pas assez l'arabe littéraire et mon mari n'a pas pu le lire car il est musulman de France qui ne maitrise pas encore l'arabe, nous avons signé tous et on a fait une fête le soir. Il n'y avait pas d'échange de phrase entre les deux malgré l'existence des intentions de mariage des deux parties depuis toujours. J'ai voulu prendre l'avis de la majorité des savants (les 4 Madahib) et refaire le mariage par précaution car c'est un sujet sensible et important, mais mon mari a voulu prendre l'avis d'Ibn Taymya car il est plus facile et logique, suite à ça j'étais partie voir l'imam de la mosquée de Lyon, il m'a dit qu'il est de l'avis de mon mari mais si je veux soulager ma conscience, je refais un autre mariage sans passer par l'administration.... j'ai refait ma vie avec mon mari suite à cet avis.... Mais les doutes sont revenus (j'ai beaucoup de waswas) et mon mari m'a répudiée à cause des disputes, 1 fois dans la période de menstruation et hier après la fin des règles sans rapports au lit... Est-ce que le fait de prendre l'avis de la majorité est une erreur de ma part ? Est-ce que mon mariage est licite sans cette phrase ? Sinon les 2 divorces que mon mari a utilisés sont-ils comptés si on veut refaire un nouveau mariage ou il a droit à 3 divorces dans le nouvel acte ? Surtout que mon mari à nouveau veut prendre l'avis d'Ibn Taymya et considère que le divorce dans la période des règles est illicite contrairement à la majorité des 4 madahibs. Je suis perdue et fatiguée, je sens que je n'ai plus d'espoir avec mon époux et qu’il vaut mieux qu'on se sépare, même s'il regrette déjà et veut réparer notre couple. Merci pour votre aide et Salam Alikum.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la benediction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

A l’origine il est illicite de contracter le contrat de mariage si on ne prononce pas la formule de demande et d'acceptation (Idjâb wal-Qabûl) ; et s’il s’effectue sans cette formule, la majorité des oulémas estime que le contrat est nul et qu'on doit le renouveler.

Mais selon l'avis de la minorité et qui a été choisi entre autres par  l’imam Ibn Taymiyya le contrat de mariage où cette formule a été omise peut être considéré valide si durant la cérémonie ont eu lieu des déclarations et des concordances qui l’établissent selon les coutumes. C’est un avis très judicieux et il n’y a aucun mal à le suivre pour celui qui en est convaincu ou qu’une personne de confiance lui ait prodigué comme Fatwa.

C’est la même chose pour la question concernant la prononciation du divorce durant les menstrues, la majorité des oulémas estime que le divorce est effectif, alors que l’imam Ibn Taymiyya et d'autres oulémas considèrent qu’il ne l’est pas.

Mais nous avisons ici qu’il est illicite au musulman de suivre ses passions en se tenant uniquement aux  avis juridiques permissifs.

Le mariage qu’il soit valide ou que sa nullité fasse l'objet de divergence entre les oulémas, en résulte des consequences, parmi celles-ci : le divorce qui y est prononcé est considéré effectif et compte parmi les trois divorces permis.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui