Le jeûne de de la personne qui ne peut pas supporter la faim et à la soif.
Fatwa No: 25121

Question

Mon épouse souffre d’une maladie de l’estomac et vomit du sang. Le docteur lui a interdit de jeûner l’année dernière car elle ne peut pas supporter la faim et à la soif. Que doit-elle faire cette année pendant le Ramadan ? Doit-elle jeûner ou pas ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :

Si votre épouse souffre toujours de cette maladie en raison de laquelle le médecin lui a interdit de jeûner et si celui-ci est une personne de confiance, spécialiste dans son domaine, alors votre épouse a pour obligation de rompre son jeûne car Allah, exalté soit-Il dit (sens des versets)

·        : « Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours. » (Coran 2/184)

·        « […] Et Il ne vous a imposé aucune gêne dans la religion… » (Coran 22/78)

·        « Nous n'imposons à personne que selon sa capacité… » (Coran 23/62)

S’il y a un espoir que votre épouse guérisse de cette maladie avec la permission d’Allah, exalté soit-Il, elle devra alors rattraper son jeûne après sa guérison en raison de la parole d’Allah, exalté soit-Il (sens du verset) : « […] alors qu'il jeûne un nombre égal d'autres jours…» (Coran 2/185)

Par contre si cette maladie est chronique (qu’Allah, exalté soit-Il, mette cela dans la balance de ses bonnes actions) alors elle doit faire une compensation qui consiste à nourrir un pauvre pour chaque jour de jeûne manqué.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui