Les migraines chroniques donnent-elles le droit de rompre le jeûne ?
Fatwa No: 26338

Question

Après cinq ans de travail dans le domaine de l'aviation civile j'ai commencé à souffrir de très fortes migraines et j’ai subi trois opérations chirurgicales. Les migraines n'ont jamais cessé et sont devenues chroniques ce qui me force à prendre des analgésiques puissants. Lorsque je jeûne, les migraines sont plus fortes et j'ai beaucoup de difficulté à compléter mon jeûne. Je suis aujourd'hui âgé de 45 ans et je suis globalement en bonne santé. Ma question est la suivante : est ce que je suis exempté de jeûner en raison de ma maladie chronique ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Nous implorons Allah, exalté soit-Il, de vous guérir rapidement. Il est bien connu qu’une personne atteinte d’une maladie curable doit rompre son jeûne et rattraper les jours de jeûne non accomplis une fois guérie. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Quiconque d'entre vous est malade ou en voyage, devra jeûner un nombre égal d'autres jours. […] » (Coran : 2/184) Par contre, si la maladie est chronique et incurable, dans ce cas, le malade ne doit pas jeûner et doit nourrir un nécessiteux pour chaque jour de jeûne manqué. Celui qui souffre d’une maladie chronique est comme une personne âgée qui ne peut pas jeûner. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) :

 

« Mais pour ceux qui ne pourraient le supporter (qu'avec grande difficulté), il y a une compensation : nourrir un pauvre. […] » (Coran : 2/184)

 

Ibn 'Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui et de son père, a rapporté à propos du verset précédent : « Il a été révélé pour permettre la rupture du jeûne à toute personne âgée, homme ou femme, qui est incapable de jeûner et qui doit alors nourrir un nécessiteux par jour non jeûné en compensation. » (Boukhari)

 

Si les migraines dont vous souffrez ne vous permettent de jeûner qu'avec grande difficulté, et si le jeûne intensifie ces migraines et qu'un médecin de confiance vous a informé que vos migraines étaient chroniques et « incurables » alors, vous devez rompre votre jeûne et nourrir un nécessiteux pour chaque jour de jeûne manqué, à titre de compensation.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation