Une femme fait la prière vêtue d'un qamis
Fatwa No: 265336

Question

Salam alaykum, Merci pour vos réponses mais ce que j'aurais souhaité savoir c'est si ma prière demeure valide malgré que j'aie prié avec un qamis, vêtement typiquement masculin, et que celui-ci recouvrait ma ‘awra convenablement ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses compagnons :  

En premier lieu, nous vous avisons qu’il est illicite à la femme de porter délibérément un habit particulier à l’homme, il y a un avertissement terrible concernant l’imitation des hommes par les femmes et vice versa.

Concernant votre prière en portant cet habit masculin :

1/ Selon la majorité des oulémas la prière est valide s’il voile ce qui doit être voilé dans la prière, car ils n’exigent pas que le voile en lui-même soit permis.

2/ Les oulémas de l’école hanbalite exigent que le voile soit permis comme rapporté par cheikh Ibn 'Uthaymîn dans ses fatwas : « Si l’habit porté par la femme est un habit particulier à l’homme son port est illicite que ce soit pour la prière ou hors de la prière, car il est confirmé que le Prophète () a maudit les femmes qui imitent les hommes et les hommes qui imitent les femmes. Il est illicite à la femme de porter délibérément un habit particulier à l’homme comme il est illicite à l’homme de porter délibérément un habit particulier à la femme. Cependant, nous devons savoir ce qu'implique la particularité ?
La particularité n’est pas dans la couleur, mais dans la caractéristique et la couleur. C’est pour cela qu’il est licite à la femme de porter l’habit blanc si sa couture ne ressemble pas à la couture des hommes, si l’habit porté par la femme est un habit particulier à l’homme son port est illicite et sa prière est invalide, car certains oulémas exigent que le voile soit permis. Il y a une divergence entre les oulémas concernant ce sujet. L’argument de ceux qui exigent que le voile soit permis est que le voile de la 'Awra est une des conditions de la prière et il est nécessaire que la condition soit permise par Allah, le Très Haut, car si elle n’est pas autorisée par Allah, le Très Haut, ce ne serait pas un voile légal, car il y a une transgression. L’argument de ceux qui disent que la prière est valide dans ce voile même s’il y a péché est le suivant : on a obtenu le voile nécessaire, or le péché est hors du contexte du voile et n’est pas spécifique à la prière, car il est illicite de porter l’habit interdit dans la prière et hors de la prière ; de toute façon celui qui prie dans un habit interdit encourt un risque réel que sa prière ne soit pas acceptée.

Et Allah sait mieux.


Fatwas en relation