Jeûne du malade atteint du côlon irritable
Fatwa No: 27755

Question

Je souffre du syndrome du côlon irritable depuis de longues années. Parfois, j'ai la diarrhée, ce qui exige que je boive beaucoup de liquides. Ai-je le droit de ne pas jeûner ?

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

 

Les jurisconsultes sont unanimes pour dire que la rupture du jeûne est permise pour le malade à qui le jeûne cause du tort en retardant sa guérison ou en aggravant sa maladie. Il lui incombe de rattraper le nombre de jours de jeûne non observés dès qu'il en est capable. Allah, le Très Haut, dit (sens du verset) :
« Celui d’entre vous qui, malade ou en voyage, aura été empêché de le faire devra jeûner plus tard un nombre de jours égal à celui des jours de jeûne non observés. »
(Coran : 2/185)

 

Si un médecin fiable estime que votre maladie est incurable, vous devrez faire une expiation pour chaque jour de jeûne non observé, soit un mudd de nourriture pour un nécessiteux, ce qui équivaut à 750 grammes, sans avoir l'obligation de rattraper le jeûne.

 

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui