Un père déviant religieusement peut-il être le tuteur de sa fille pour le mariage ?
Fatwa No: 285316

Question

Assalam Alaykum, Si une fille est sunnite et son père chiite mais qui ne pratique que pendant le ramadan et elle veut se marier, son père peut-il être son tuteur ? Merci de prendre le temps de lire et répondre.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Si cet homme suit des hérésies qui font sortir de l’Islam comme le fait de croire que le Coran a été falsifié, il ne peut alors pas être le tuteur de sa fille au mariage de cette dernière, car l’une des conditions pour être tuteur est d’être musulman. Allah, exalté soit-Il, a dit (sens du verset) : « […] Et jamais Allah ne donnera une voie aux mécréants contre les croyants. » (Coran 4/141). Par contre, si ses hérésies ne lui font pas perdre son statut de musulman, il n’y a alors pas de mal à ce qu’il soit le tuteur de sa fille lors du mariage de cette dernière, car l’intégrité n’est pas une condition pour pouvoir être tuteur lors d’un mariage, selon l’avis prépondérant des oulémas.

Quant au délaissement de la prière, même par insouciance, cela fait sortir du giron de l’Islam selon certains oulémas. Toutefois, la majorité des oulémas est d’avis que cela ne fait pas sortir du giron de l’Islam et, selon eux, la personne reste musulmane bien qu’elle soit pécheresse.

Nous espérons que quelqu’un conseillera cet homme et lui expliquera la vérité avec douceur et compassion en espérant qu’il se repentira. Le Prophète () a dit :

• « Celui qui guide quelqu'un vers un bien aura la même récompense que ce dernier. » (Ahmad)

• « Qu'Allah guide un homme par ton biais est meilleur pour toi que de posséder des chameaux roux » (Boukhari, Mouslim)

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui