Jeter des emballages sur lesquels se trouvent des mots ou symboles liés à l'Islam
Fatwa No: 291553

Question

Assalam alaykum,
Je vous ai questionnés deux fois sur le fait de jeter à la poubelle des emballages qui contiennent :
• Le terme « Achahada »
• Et/ou le dessin d’une mosquée
• Et/ou le terme "halal" en arabe
Vous m'avez redirigé vers deux fatwas qui ne répondent pas à ma question car vous parlez des Noms d'Allah et de celui du Prophète, et non des points que j'ai abordés.
Pouvez-vous m'apporter une réponse argumentée sur les points que j'ai mentionnés ?
Qu'Allah vous récompense pour votre travail.

Réponse

Louange à Allah et que la paix et la bénédiction soient sur Son Prophète et Messager, Mohammed, ainsi que sur sa famille et ses Compagnons :

Tout musulman sait qu’il est obligatoire de respecter ce que la Charia exalte. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Voilà [ce qui est prescrit]. Et quiconque exalte les injonctions sacrées d'Allah, s'inspire en effet de la piété des cœurs. » (Coran 22/32)

Parmi ces choses figurent le fait de préserver le Nom d’Allah ou du Prophète () de toute profanation. Une des choses marquant un manque de respect est de mettre une inscription contenant les deux témoignages de foi avec les déchets et cela est interdit par la Charia. Ibn Hadjr al-Haytamî a dit dans l’une de ses fatwas : « Le Coran et tout nom vénérable comme le Nom d’Allah ou d’un de Ses Prophètes doivent être obligatoirement respectés et honorés. » (Al-Fatâwâ al-Fiqhiyya) Il incombe d’ailleurs aux entreprises, entre autres, d’éviter d’inscrire ces choses sur les emballages alimentaires (notamment) car ceux-ci sont jetés à la poubelle.

Quant au mot « halâl », il n’a pas le même statut, en matière de respect, que les Noms d’Allah ou celui du Prophète (). Cependant, il convient aussi de le respecter, et cela, parce qu’il s’agit de lettres. En effet, certains oulémas ont dit qu’il fallait aussi respecter les lettres, car elles ont aussi un caractère sacré confirmé. Al-Dusûqî mentionne dans sa glose : « Le cheikh Ibrahim al-Laqânî a dit : “ Les lettres ont un caractère sacré s’il s’agit de lettres arabes. Par contre s’il s’agit de lettres non-arabes, elles n’ont alors aucun caractère sacré sauf si elles désignent un Nom d’Allah”. ‘Alî al-Adjhûrî a dit que toute lettre de l’alphabet arabe ou non-arabe est sacrée. C’est ce qu’indique également al-Hattâb ainsi que les fatwas d’al-Nâsir. Et notre cheikh (Abû al-Hassan al-‘Adawî) a dit que cela est l’avis qui fait autorité. » De plus, le mot « halâl » doit également être respecté pour le fait qu’il désigne un jugement de la Charia. Il ne convient donc pas qu’il soit profané ou jeté à la poubelle.

Enfin, concernant le dessin d’une mosquée, il s’agit là d’un emblème de l’Islam qu’il convient, autant que possible, d’éloigner de ce qui pourrait le profaner et qu’il ne faut pas jeter avec les déchets.

Et Allah sait mieux.

Fatwas en relation

Recherche Fatwas

Vous pouvez rechercher une fatwa à travers de nombreux choix

Le plus lu aujourd’hui